Mon défi fou: interviewer 52 « Nouveaux Travailleurs » en 1 an4 min read

Publié le Publié dans Non classé
52 semaines, 52 Nouveaux Travailleurs interviewés. Tel est le défi que je me lance pour l’année à venir afin de comprendre comment on peut s’épanouir dans les nouveaux formats de travail : plus flexibles, plus nomades, plus indépendants.

 

Ma vision : le travail devrait être passionnant

Je souhaite profondément que chacun puisse faire un travail qu’il aime vraiment. Pourquoi tant de personnes choisissent-elles une voie qui ne leur correspond pas ? Ou pire, pourquoi y restent-elles ? Je me demande comment on en est arrivé là. Quel est le but du travail ? Pourquoi ne pourrait-il pas être une activité que l’on aime vraiment ? Qu’est-ce qui nous retient de faire ce que l’on adore ?

 

On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une  – Confucius
J’aime beaucoup cette citation de Confucius. Elle représente parfaitement le déclic qui m’a conduite à ce blog. Un jour, j’ai réalisé que je n’avais qu’une vie et que je ne voulais pas perdre de temps avec des activités ou des gens qui ne me stimulaient pas et ne me rendaient pas heureuse.

 

Les « Nouveaux Travailleurs » : de qui parle-t-on ?

Mon intérêt pour les «  Nouveaux Travailleurs » fait suite à plusieurs années d’observation de ce qui me rend heureuse ou malheureuse au travail. Ainsi, je sais déjà que :
– je préfère les startups aux grandes entreprises car j’y ressens davantage mon impact
– j’ai besoin de trouver du sens dans ma mission et d’y prendre plaisir (la prospection téléphonique me hait…ou alors c’est l’inverse ?)
– j’accorde beaucoup d’importance au fait de partager des valeurs avec les personnes de l’équipe

 

Plus récemment, j’ai fait 3 constats :
– si j’ai cherché un emploi salarié, c’est parce que j’avais besoin d’argent; si je n’avais pas eu cette problématique financière, j’aurais peut-être choisi autre chose
– prendre un métro bondé matin et soir est pour moi une épreuve que j’aimerais ne pas avoir à subir jour après jour
– ma créativité et ma productivité baissent quand je suis tous les jours dans le même environnement

 

C’est ainsi que j’ai commencé à m’intéresser à l’indépendance financière et aux formats de travail flexible et nomade, car ils représentent la liberté que je recherche actuellement. De fait, j’ai découvert ceux que j’appelle « Les Nouveaux Travailleurs »: digital nomads, slasheurs, blogueurs qui vivent de leur blog…Ces personnes trouvent des manières originales et non conventionnelles d’exercer une activité qui les rend heureux.

 

L’ambition de ce blog et ce défi : vous rendre heureux et épanouis

Vraiment. Ce que je veux, c’est comprendre comment on peut s’épanouir au travers de ces nouveaux formats de travail. Avec ces 52 interviews, j’ambitionne de pouvoir tirer le vrai du faux, obtenir des retours d’expérience et des conseils pour ceux d’entre vous qui réalisent qu’ils n’ont qu’une vie et veulent devenir un de ces Nouveaux Travailleurs.

 

En réalité, je veux aller plus loin que les interviews. Pour mon Mastère Spécialisé Entrepreneurs, j’avais réalisé une thèse professionnelle -sur l’économie collaborative- et avais adoré le format : revue de littérature, interviews terrain, recommandations. J’avais tellement kiffé faire ça que ça a dû se ressentir pendant ma soutenance et m’a valu des félicitations du jury et des 7 autres personnes présentes.

 

Cette fois-ci, j’aimerais partager un tel travail avec davantage de monde au travers de ce blog. En plus des 52 interviews, je compte donc lire les livres existant sur le sujet pour vous en faire des résumés, voire des chroniques. Tous ces contenus, écrits et oraux, seront autant de matière à analyser afin de vous proposer des conseils et des recommandations pour vous épanouir en tant que « Nouveau Travailleur ».

 

Réaliser ce défi, c’est aussi pour moi l’occasion:
– De rencontrer plein de gens avec qui je partage une vision
– D’apprendre à écrire au format « article »

 

Pourquoi est-ce un « défi fou » ?

Parce que 52 interviews en 1 an, c’est 1 interview par semaine.
Parce que je suis en train de co-fonder ma start-up Pack Your Skills en même temps, et suis également salariée d’une start-up à temps plein.
Parce que je veux conserver un équilibre vie professionnelle-vie personnelle, en gardant des moments pour me balader, passer du temps avec mes amis, faire du sport, voyager…

Allez, c’est parti ! A bientôt pour les premiers articles !

Suivez l’avancée du défi en likant la page Facebook du blog.

 

Recevez gratuitement la newsletter

4 réflexions au sujet de « Mon défi fou: interviewer 52 « Nouveaux Travailleurs » en 1 an4 min read »

    1. Cool Ouass ! Merci pour ton commentaire 🙂 J’espère que les futurs articles te plairont tout autant que les idées que dégage celui-là 🙂

Laisser un commentaire