Se lancer

Entrepreneur.e : Comment Créer sa Routine du Matin ?

Publié
Routine du Matin pour Entrepreneur

Je ne vais pas te parler d’une énième routine de type “Miracle morning”. Je pense que le sujet a été largement traité.

Moi j’aime bien le principe du “Miracle morning”. En fait, j’aime bien l’idée d’avoir une routine le matin qui donne la sensation d’accomplir des choses dès le début de sa journée. Ou bien qui aide à bien commencer sa journée pour qu’elle soit productive et équilibrée.

Aujourd’hui, j’ai décidé de repartir sur de bonnes bases et de me (re)créer une routine. Pour être honnête, je fais ça presque toutes les deux semaines. Soit me créer une nouvelle routine, soit revoir mes objectifs. 

Je n’arrive pas souvent à garder les mêmes objectifs ou routines pendant trois mois par exemple. Parce que les choses changent tout le temps, j’évolue, et ce à quoi j’avais pensé devient souvent obsolète. Mais aussi parce que je manque parfois de discipline.

Mais les fois où j’ai instauré de bonnes routines et les ai gardées un peu, elles m’ont été très bénéfiques. Donc je crois dans l’idée que se créer des routines aide à se sentir bien et à mieux travailler.

Le problème que j’ai rencontré avec la routine de type “Miracle morning”, c’est que j’avais l’impression que certaines choses ne me correspondaient pas. Alors j’avais fini par arrêter. Puis reprendre autrement. Puis arrêter à nouveau.

Mais finalement, qu’est-ce qui est important ? Suivre la méthode “Miracle Morning” ? Ou trouver la routine adaptée à soi ?

Ce qui me semble important, c’est de comprendre les enjeux de ce qu’il faut mettre dans sa routine pour se sentir bien et atteindre ses objectifs, et mettre en place une routine correspondant à ça, qui nous est propre.

La “miracle morning” aide à donner des idées pour démarrer quand on ne sait pas par où commencer. Mais une fois qu’on a passé cette étape-là et qu’on s’est rendu compte que ça ne nous correspondait pas tant que ça, comment adapter ? Comment trouver une routine qui nous correspond ?

Je vais te spoiler un peu : je crois que trouver sa routine relève du tâtonnement. Il faut essayer quelque chose, observer ce qui marche plus ou moins bien, et rectifier le tir pour l’améliorer (comme pour trouver le bon modèle économique, ou les tâches/offres qui te passionnent le plus dans ton activité entrepreneuriale d’ailleurs).

Mais par où commencer pour créer cette routine-là ?

Comme c’est ce que j’ai fait pour repartir sur de bonnes bases, je te propose ici la méthode que j’ai utilisée pour ce faire.

 

A quoi sert la Routine Matinale ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un mot : “feuille”. Non, je rigole, ça c’est juste pour la blague pourrie (que je ne suis même pas sûre que tu puisses comprendre par voie écrite, donc passons).

Bon du coup j’ai oublié ce que je voulais dire avec ma blague…

Ah oui ! Ce que je voulais préciser c’est qu’à mon sens, la routine du matin est le premier élément d’une routine de travail plus large, qui englobe toute ta journée.

Par exemple, moi, en ce moment, il y a 4 éléments dans ma routine de travail :

  1. Routine du matin (les bases pour une bonne journée) ;
  2. Routine de travail (matinée) ;
  3. Routine d’inspiration + travail (après-midi) ;
  4. Routine du soir (clôture).

A mes yeux, la Routine du Matin est donc celle que l’on crée, en début de journée, pour donner le bon élan, partir du bon pied et réussir les autres étapes.

Allez, ceci étant dit, allons-y : comment créer sa routine matinale ?

Témoignage : Comment j’ai créé ma Routine Matinale Minimaliste

Je crois que, quand on commence, il faut créer la routine matinale la plus minimaliste possible. Car, plus on met de choses dedans, plus on risque de ne pas s’y tenir.

Avant de théoriser pour donner une méthode permettant de créer ta routine matinale, je te propose de te raconter comment j’ai créé la mienne. De te dire pourquoi j’ai fait tel ou tel choix. Ca te donnera une première idée de :

  • Ce qu’on peut mettre dans une routine ;
  • Le raisonnement qu’on peut avoir pour la créer.

Le réveil

LA chose la plus importante pour moi pour avoir de l’énergie, est de bien dormir. C’est la base de la base. J’ai besoin de dormir entre 7h30 (quand je suis en pleine forme) et 9h (quand je suis un peu déprimée).

Mes périodes les plus productives étaient celles où j’avais tous les jours le même rythme : me coucher à une certaine heure, et me lever huit heures plus tard.

Cette année, je n’ai pas du tout eu la discipline de faire ça. Au début, j’avais écrit ici le paragraphe suivant : 

En ce moment, je mets un réveil. Mais je le mets 9h après l’heure à laquelle je me couche. Ce laps de temps me permet, en principe, de me réveiller avant le réveil, sans qu’il n’interrompe mon cycle de sommeil.

Mais, finalement, je me suis auto-convaincue de ré-instaurer un rythme où je me couche à peu près tous les jours à la même heure. Je décide arbitrairement que je me coucherai à 23 heures et mettrai le réveil à 7h. Je ferai un point au bout d’un moment.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment Préparer un Tour du Monde en Freelance ?

Si je suis fatiguée : les 5 tibétains

A une époque, je cherchais comment gagner en énergie. J’ai découvert les 5 tibétains : 5 positions de yoga à répéter 7 fois chacune, pour stimuler l’énergie.

Certains jours, je n’ai pas trop senti les effets. Mais les jours où j’étais très fatiguée en me levant et ai fait les 5 tibétains, j’ai senti la différence : la lourdeur de mes paupières disparaissait, je me sentais moins fatiguée. Comme si j’avais bu deux grosses tasses de café. Mais avec le mal à l’estomac en moins. 😉

Dans cette vidéo, la personne qui présente les 5 tibétains explique ce que stimule chaque mouvement (et on comprend pourquoi, mécaniquement, ça donne plus d’énergie).

Testé et approuvé ✓

Malgré les effets bénéfiques des 5 tibétains, je préfère garder l’exercice uniquement pour les jours où je me sens fatiguée, pour rester sur l’idée d’une routine minimaliste.

 

Méditation ou pas de méditation ?

Je vante souvent les effets de la méditation. Pour moi, cette pratique calme l’esprit, me permet d’être moins sensible aux petites contrariété de la vie. Et, vu mon caractère susceptible, c’est mieux pour mes proches quand je médite régulièrement…

Comme je voulais ancrer ma pratique, je me suis abonnée à l’application Petit Bambou. Mais le problème que j’ai rencontré est que certains de leurs programmes sont assez longs (20 minutes ou plus), ou à durée variable (un épisode de 12 minutes, puis un de 20 minutes…). 

J’ai commencé à avoir le sentiment que je ne pouvais pas maîtriser mon temps, ou de perdre du temps à chercher une méditation guidée de 10 minutes seulement.

Il est aussi possible de méditer sans application, juste en appliquant le “scan corporel” ou “l’observation des pensées qui passent” ou la concentration sur son souffle. Mais, je ne sais pas, récemment, j’en ai eu marre de méditer. Alors j’ai décidé de ne pas intégrer la pratique à ma routine du matin pour l’instant. Je la ré-intègrerai probablement plus tard.

 

Le petit déjeuner

Contenu du petit déjeuner

J’adore le petit dèj’. J’ai toujours adoré manger un énorme petit dèj’, du genre “tiers de baguette au beurre demi-sel + grand bol de chocolat au lait”.

Mais quand je commence ma journée avec un petit déjeuner comme ça, j’ai l’impression de partir avec une “dette” envers le reste de ma journée : il va falloir rattraper le manque de fruits et légumes sur les autres repas.

Donc récemment j’ai essayé de changer mon petit déjeuner, pour qu’il contribue mieux à mon énergie de la matinée.

En cherchant sur Internet, je suis tombée sur cet article de la startup Yuka, qui aide à mieux manger grâce à son application qui te dit si les aliments que tu veux acheter sont bons ou non pour la santé.

 

Dans l’article, Yuka recommande un petit déjeuner composé ainsi :

  • 1 protéine animale (oeuf ou fromage ou yaourt) ;
  • Du gras végétal (fruits secs ou avocat) ;
  • 1 fruit ;
  • Optionnel : “vrais” sucres lents (pain au levain, à farine complète ou semi-complète, ou muesli).
  • 1 thé vert.

 

Pour ma nouvelle routine, j’essaye de respecter au moins :

  • Oeuf ou fromage ;
  • Fruit.

Le thé vert, je m’autorise à les prendre plus tard dans la matinée, car je préfère boire de l’eau au petit déjeuner, puis commencer ma journée de travail avec café-chicorée.

Les fruits secs, je les garde parfois pour un “encas” en milieu de matinée.

Ecouter un podcast pendant le petit déjeuner

Pendant que je prépare et mange mon petit déjeuner, j’écoute un podcast. J’aime bien avoir une voix comme ça pour avoir une présence. 

Plutôt que d’allumer la télé, je préfère écouter un podcast, dont j’apprécie souvent plus le contenu. Ca me permet de mieux cibler le type d’informations que je consomme et d’éviter de perdre du temps à zapper pour essayer de trouver une émission qui m’intéresse.

Je préfère aussi le podcast à une vidéo TED ou autre. Déjà parce que l’audio me permet de préparer mon petit déjeuner sans avoir à regarder. Et ensuite parce que j’ai davantage tendance à être happée par d’autres vidéos une fois que j’ai terminé la première, et à ne pas gérer mon temps ou ce que je regarde.

En ce moment, j’écoute le podcast “Entrepreneurs Authentiques”. J’aime bien commencer ma journée avec ces deux gars, qui m’aident à comprendre et accepter certaines parties de l’entrepreneuriat, et à oser être une entrepreneure authentique.

Idéalement, j’aimerais télécharger l’épisode la veille pour pouvoir l’écouter le matin sans allumer ma connexion Internet (tu verras pourquoi dans la suite de mon témoignage). D’ailleurs, je vais commencer à le faire. 🙂

 

Rangement et ménage

Une fois le petit déjeuner terminé, je :

  • Range la vaisselle sèche qui est sur l’égouttoir ;
  • Lave la vaisselle du petit déjeuner ;
  • Passe éventuellement un coup de balai ;
  • Range éventuellement deux, trois choses qui traînent s’il y en a.

Le ménage, c’est pas mon fort. Mais je me sens mieux quand les choses sont rangées et propres (comme c’est suggéré dans le livre “Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi”, de Dominique Loreau). Alors j’essaye de l’intégrer à ma routine et ce, sans que ça ne me prenne trop de temps (5-10 minutes max).

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [14/27] Envie vs Faisabilité : 4 étapes pour clarifier tes envies et ton projet professionnel | PODCAST

Optionnel : prendre l’air

Ca, c’est quelque chose que je fais selon comment je me sens. Ce matin, par exemple, j’avais envie de me dégourdir les jambes. J’ai donc marché 5 minutes dans mon quartier (tout en continuant d’écouter le podcast).

Comme le conseille Cindy Chapelle dans son livre “Un jour, un défi”, j’aime bien au moins sortir le nez sur le pas de la porte pour regarder la couleur du ciel (souvent bleue à Montpellier, donc ça fait plaisir à chaque fois).

 

Objectif Deep Work

Le reste de ma routine consiste en plusieurs actions qui doivent m’aider à entamer ma journée de travail, et ma matinée de “Deep Work” : en ce moment je veux dédier mes matinées à du travail créatif et productif, sans distractions.

C’est le moment où j’avance sur mes formations, mes articles, la newsletter

Vérifier mon agenda

Je regarde mon agenda pour voir si j’ai des rendez-vous ou appels dans la journée et ne pas les oublier. Si j’en ai, je mets une alarme 10 minutes avant le premier appel (plus s’il y a un déplacement), pour ne vraiment pas oublier.

Lire mes objectifs

Dans un carnet, j’ai noté :

  • Mes objectifs à 3 mois ;
  • L’objectif de la semaine en cours.

 

Et sur un bloc-note “To Do List” (reçu dans une box Papergang), je note mes 3 objectifs de la journée.

Avant d’entamer ma journée de travail, je commence par relire ces différents objectifs.

A noter que mes objectifs du jour sont déterminés la veille au soir, quand “c’est encore chaud”.

Ecrire dans mon carnet de bord

Ca, c’est le petit nouveau de ma routine.

En plus de ma routine du soir, de mes objectifs, de l’inscription de mes tâches dans Toggle, et de mon journal du soir, j’ai décidé de commencer un “carnet de bord” : 

  • Noter mes intentions pour la journée le matin, comment je l’imagine ;
  • Noter ce que je fais au fil de la journée.

 

Mon but : garder une trace de ce qui se passe dans ma tête, de pourquoi je fais telle ou telle chose. Je le fais avant tout pour le kif. Mais je compte aussi l’utiliser dans ma routine du soir : relire ce que j’ai noté pour voir la différence entre ce que j’avais envisagé et ce que j’ai vraiment fait, pour pouvoir en tirer des conclusions et apporter des ajustements.

Pour moi, ce carnet de bord est un “750 words” nouvelle génération. J’avais tenté d’instaurer l’écriture matinale de 750 mots recommandée par Julia Cameron dans son livre “The Artist’s Way” (“Libérez votre créativité” en français), pour libérer son cerveau de tous ses tracas, et laisser la place au travail créatif.

Mais ça mettait trop de négatif dans ma journée, car je pensais essentiellement à mes problèmes. Donc j’ai eu cette idée de “carnet de bord”. On verra ce que ça donne :).

 

Ma Routine Matinale Minimaliste : à quoi ressemble-t-elle au final ?

Je veux vraiment sentir que je “maîtrise” ma routine matinale. Pour ça, j’ai besoin qu’elle ne comporte pas trop d’éléments, sinon je me sens submergée. Je vais commencer avec cinq :

  1. Petit déjeuner : oeuf ou fromage + fruit + podcast Entrepreneur Authentique ;
  2. Ranger vaisselle ;
  3. Vérifier agenda ;
  4. Lire objectifs ;
  5. Ecrire dans carnet de bord

 

J’ajoute ensuite le temps que je compte passer sur chaque élément :

  1. 30 minutes : Petit déjeuner : oeuf ou fromage + fruit + podcast Entrepreneur Authentique ;
  2. 10 minutes : Ranger vaisselle ;
  3. 5 minutes : Vérifier agenda + Lire objectifs ;
  4. 5 minutes : Ecrire dans carnet de bord

Total = 50 minutes

 

Enfin, j’ajoute les heures auxquelles je réalise chaque action, pour avoir un repère temporel le matin, et prendre l’habitude de faire tout ça dans un certain laps de temps.

  1. 7h-7h30 : Petit déjeuner : oeuf ou fromage + fruit + podcast Entrepreneur Authentique ;
  2. 7h30-7h40 : Ranger vaisselle ;
  3. 7h40-7h45 : Vérifier agenda + Lire objectifs ;
  4. 7h45-7h50 : Ecrire dans carnet de bord.

 

Début du travail : 8h (j’ai 10 minutes “tampon” qui me permettront d’absorber les aléas du début).

Total de la routine du matin : 1h

Exemple de routine matinale pour entrepreneur
Ma Routine Matinale affichée au mur au-dessus de mon bureau (à gauche) 🙂

Créer sa Routine Matinale : ma méthode

Maintenant, comment est-ce que TOI tu peux faire pour créer ta routine matinale pour donner le bon élan à ta journée ?

Etape 1 : définir comment intégrer les classiques

Il y a des choses que l’on fait tous. Je te conseille de commencer par réfléchir à celles-là. Voici quelques questions que tu peux te poser.

Sommeil

As-tu envie de :

  • Te lever tous les jours à la même heure (si oui, laquelle ?) ou d’adapter ton heure de lever à l’heure à laquelle tu t’es couché.e ?
  • Te coucher tous les jours à la même heure (laquelle ?) ou d’adapter l’heure à ta vie nocturne ?
  • Mettre un réveil ou de te réveiller naturellement ?

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [24/27] Devenir Freelance avec tes compétences actuelles | PODCAST "Trouver Sa Voie"

Petit déjeuner

De quoi as-tu envie ?

  • Prendre un petit déjeuner ou pas ?
  • Quoi manger au petit déjeuner ?
  • A quelle heure manger ?
  • En combien de temps ?
  • Fais-tu autre chose en même temps ? (comme écouter un podcast, regarder une vidéo)

 

Douche

  • Préfères-tu prendre ta douche le soir, le matin, le midi ?
  • Quand exactement ? Après ou avant quelle action particulière ? (exemple : après une séance de sport, ou avant le petit déjeuner)

 

Etape 2 : définir les éléments qui te sont propres et comment les intégrer

Ensuite, il y a l’énorme champ de possibilités de toutes les autres choses que tu pourrais ajouter à ta routine matinale.

Je te conseille de procéder par étapes et de n’intégrer qu’un seul nouvel élément par semaine dans ta routine. Cela te permettra de prendre le temps de t’y habituer et de t’assurer de le faire. Mais aussi de voir, d’une semaine sur l’autre, si tu as envie de garder l’élément en question ou non (tu peux aussi attendre davantage de temps avant de te décider).

 

Etape 2.1 : Lister les éléments

Pour trouver tes éléments personnels à intégrer, je te suggère de te poser les questions suivantes :

 

  • Qu’est-ce qui pêche le plus dans ta productivité matinale ?
  • Que pourrais-tu mettre en place le matin pour améliorer ce point ?
  • Qu’est-ce que tu aurais besoin de faire le matin pour démarrer ta journée avec un sentiment positif ?
  • Qu’est-ce que tu aurais besoin de faire le matin pour démarrer ta journée avec de l’énergie pour le reste de la journée ?

 

 

Quelques exemples :

Qu’est-ce qui pêche le plus dans ta productivité matinale ? Que pourrais-tu mettre en place le matin pour améliorer ce point ? Qu’est-ce que tu aurais besoin de faire le matin pour démarrer ta journée avec un sentiment positif ?  Qu’est-ce que tu aurais besoin de faire le matin pour démarrer ta journée avec de l’énergie pour le reste de la journée ?
Je ne me lève jamais à la même heure donc je me sens un peu perdue le matin Me coucher tous les jours à 23h et me lever tous les jours à 7h (mettre un réveil) Ecrire dans mon carnet de bord pour visualiser ma journée Bien dormir → avoir toujours le même rythme : me coucher à 23h et me lever à 7h
Je ne sais jamais par quoi commencer le matin donc je perds du temps Déterminer mes objectifs du jour la veille au soir Lire des affirmations positives (miracle morning) Bien manger le matin pour apporter les bons nutriments à mon cerveau
Je me sens fatiguée quand je commence la journée donc je n’arrive pas à me mettre sur une tâche créative Faire les 5 tibétains avant de commencer à travailler Regarder les photos de proches et ressentir de la gratitude de les avoir dans ma vie Prendre un peu l’air avant de me mettre devant mon ordinateur

 

Etape 2.2 : choisir UN élément pour commencer

Parmi ta liste, choisis maximum cinq éléments : fais en sorte de ne pas avoir plus de cinq éléments dans la liste finale qui compose ta routine (en incluant les éléments “classiques”).

 

Etape 3 : donner un temps à chaque action

Fais la liste des cinq éléments que tu as choisis, en les mettant dans l’ordre.

Ajoute-leur un temps d’exécution.

Cela peut paraître très rigide, mais j’ai remarqué que notre corps et notre cerveau ont la capacité de s’adapter, de prendre des habitudes temporelles. Par exemple, réussir à se préparer en 45 minutes au lieu d’une heure pour aller au travail. C’est pourquoi je trouve que ces durées font entièrement partie de la création de la routine.

Etape 4 : écrire les heures auxquelles exécuter les actions

Maintenant, note l’heure de début et de fin de chaque action listée dans ta routine.

Etape 5 : faire le point après une semaine

A ce stade, tout ça est très théorique. Tu ne sais pas si cette routine va effectivement t’aider à être plus productif.ve et te sentir mieux dans tes journées.

Pour pouvoir l’améliorer pour qu’elle t’aide toujours plus, je te conseille de prendre le temps de mener une petite analyse (chaque semaine par exemple) :

  • Reprends chaque élément sur ta liste et questionne-toi : t’ont-ils aidé.e à être plus productive ?
  • Si oui : garde cet élément
  • Si non : pourquoi ? Comment peux-tu faire évoluer cet élément pour qu’il t’aide davantage (à moins que tu ne préfères le supprimer complètement) ?
  • Enfin : reprends ta liste d’éléments écrits en étape 2 : lequel souhaites-tu ajouter (ne l’ajoute que si tu te sens déjà à l’aise avec ta routine en cours).

 

Allez, à toi de jouer !

Tu as une autre méthode pour créer ta routine matinale ? Partage-la-nous dans les commentaires ! 🙂

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.