Remote

3 Manières de Trouver un Travail en Remote

Publié

Télétravailler 100% du temps chez toi, ça te tente ? Tu as envie de tenter l’expérience du “remote” ? La première étape pour toi est de trouver une entreprise dans laquelle tu puisses travailler de cette manière. Dans cet article, nous allons voir trois manières de trouver un job en remote.

1) Négocier avec son entreprise actuelle

Si tu travailles actuellement dans une entreprise, la meilleure option est de négocier ces nouvelles conditions de travail avec celle-ci. Si l’entreprise a réellement envie de te garder comme employé, elle peut accepter ce changement, comme ShadowRobot l’a fait avec Ugo, que j’ai interviewé. Plus on a fait ses preuves dans l’entreprise et plus notre manager a confiance en nous, plus on a de chances que l’on nous dise “oui” pour passer en remote.

Personnellement, on m’a accordé le droit de travailler en remote (à l’époque où j’étais salariée) le jour où :

    1. La startup avait besoin d’économiser de l’argent et a décidé d’arrêter la location d’un bureau à Paris (tout le monde est passé en remote)
    2. Les personnes qui n’avaient pas cette culture sont parties de l’entreprise

Une chose à noter dans ce cas de figure : travailler comme employé remote dans une boîte qui n’a pas la culture remote peut être une expérience difficile. Comme l’ont indiqué Ugo et Florian dans leurs interviews, cela prend du temps de mettre en place des outils de communication et de réussir à communiquer efficacement avec ses collègues non remote.

2) Candidater à des Offres en ligne

Sur les plateformes Françaises

Si ton entreprise actuelle n’est pas d’accord pour que tu passes en remote, ou si tu n’es pas encore en poste, tu peux rechercher une entreprise qui est ouverte à ce mode de fonctionnement. Je vois passer de plus en plus d’offres d’emploi qui mentionne “Télétravail”.

Offres d'emploi en télétravail sur Monster

ou le mot-clé “Remote”

Offres d'emploi en remote sur Monster

Si on cherche une entreprise étrangère, il vaudra mieux utiliser le mot-clé anglais “Remote”. Si on cherche en France, on voit qu’il existe davantage d’offres avec le mot-clé français “Télétravail”, mais quand même quelques une avec le mot-clé anglais. Donc ça vaut le coup d’essayer les deux.

Voici les résultats obtenus sur différentes plateformes en entrant le mot-clé “télétravail” :

Si tu optes pour cette solution, fais attention de bien choisir ton entreprise. En ressortant de l’entretien de recrutement, tu dois avoir une bonne vision de ce à quoi ressemblera ton travail en télétravail :

  • Comment vas-tu communiquer avec tes collègues ?
  • Qu’est-ce qui est mis en place par l’entreprise pour faciliter le télétravail ?
  • Devras-tu faire un Skype quotidien, hebdomadaire ou autre avec un manager pour parler de ce que tu as fait ?
  • L’entreprise indemnise-t-elle le matériel (ordinateur, casque, fauteuil ergonomique) pour que tu travailles dans de bonnes conditions chez toi ?
  • L’entreprise indemnise-t-elle d’autres choses (espace de coworking, abonnement à une salle de sport…) pour ton équilibre ?

Et bien sûr, bien choisir ton entreprise, ce n’est pas que ça. C’est aussi trouver une entreprise avec laquelle tu partages des valeurs, dont les actions correspondent à la contribution que tu as envie d’avoir sur ce monde, un poste qui te permet d’utiliser tes talents

Sur les plateformes étrangères

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Arrêter le Remote après 6 mois | Interview de Théo Blochet

Tu peux aussi consulter cette liste de 900 entreprises qui recrutent en Remote (Françaises et étrangères).

3) Proposer à une nouvelle entreprise

Une autre solution si tu n’as pas pu négocier avec ton entreprise actuelle, ou si tu n’es pas en poste, est d’identifier des entreprises dans lesquelles tu aimerais travailler. Puis d’envoyer des candidatures pontanées en proposant de télétravailler.

C’est ce qu’a fait Ugo quand il a arreté de travailler pour ShadowRobot. Il a contacté plusieurs entreprises de cette manière. Spoon lui a dit oui, et il a rejoint cette équipe, en remote.

Dans ce cas, il te faudra te mettre à la place de l’entreprise et lui présenter les bénéfices que cela représente pour elle : pas besoin de prendre des bureaux plus grands, possibilité d’avoir un employé de qualité qui vient d’une zone géographique différente de celle où l’on peut recruter des employés en présentiel…

On peut rencontrer les mêmes difficultés que dans l’option numéro 1. Car cela revient à être un employé remote dans une entreprise non-remote. Pour toi comme pour l’entreprise, il peut donc être bien de passer d’abord un mois (ou plus) avec l’équipe en présentiel afin d’apprendre à connaître tout le monde, obtenir la confiance de ton manager, et décider ensemble des outils à mettre en place pour que tu puisses travailler correctement à distance.

Tu as des questions sur comment t’y prendre pour trouver un job en remote ? Pose-les moi en commentaires !

Photo by Nicole Honeywill on Unsplash

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 réflexions au sujet de « 3 Manières de Trouver un Travail en Remote »

  1. Bonjour,
    Article intéressant. Dans les outils pour trouver un job en télétravail il y a aussi EnPantoufles.com, la plateforme Francophone d’offres d’emploi en 100% télétravail.
    J’aimerais beaucoup discuter avec vous, n’hésitez pas à me contacter.
    Bastien

  2. Bonjour, cet article est vraiment intéressant. Avez-vous des sites francophones pour la recherche d’un emploi en télétravail à recommander?
    Merci!

  3. Bonjour,article très intéressents,étant chauffeur de métier,pourriez vous mindidiquer les secteurs où je pourrais travailler de chez moi avec juste une connexion internet. (Jevisage une reconversion proffessionnel).

  4. bonjour , question : je travail pour une societe de taxi sur paris ( g7) je suis tele-conseiller depuis 12 ans avec eux , donc prise d’appel , gestion de la course , mise en relation client chauffeur etc , on fait aussi du SAV : reponse aux mails de reclamations etc. donc depuis mars le teletravail s’est generalisé mais pas a 100% , j’ai posé la question a mon chef de service si c’etait envisageable que je puisse bosser pour eux depuis l’etranger vu que je souhaite quitter la france definitivement ( qui ne tente rien n’a rien ) , il m’a dit que non pour l’instant il n’ya rien de prevu dans ce sens et qu’il y’aurait toujours un presentiel a assurer , est ce que vous pensez que je peux quand meme insister avec eux en leur proposant quelque chose ? du style passer en auto entrepreneur et qu’ils deviennent mes clients ? enfin j’en sais rien … je jette une bouteille a la mer … toutes les suggestions seront les bienvenues ….

    1. Bonjour Younès,
      Ce qui est un peu plus compliqué avec l’étranger, par rapport au fait de devenir télétravailleur 100% en France, c’est essentiellement une question d’assurance a priori.
      Dans mon ancien CDI où je travaillais moi-même en télétravail à 100% (en France), un de mes collègues est effectivement passé en microentreprise (ex-autoentreprise) pour travailler depuis le Costa Rica. Pourtant, d’autres collègues travaillaient en tant que salariés depuis des pays européens. Donc j’imagine qu’un pays hors Europe apporte des complications pour l’employeur, comparé à un pays européen.

      Pourquoi pas, en effet, proposer à ton employeur de passer en microentreprise, qu’ils deviennent tes clients. Mais attention, tu n’as pas le droit d’avoir un seul client, sinon ça peut être considéré comme du salariat déguisé (illégal). Donc il te faudrait partager ton temps de travail entre ton ancien employeur et un nouveau client, qu’il te faudrait trouver.

      Tu peux aussi chercher à comprendre quels sont les éléments qui leur font dire “non” et aller chercher et proposer des solutions toi-même (exemple : si ce qui leur pose problème est le décalage horaire, tu peux apporter des propositions d’organisation pour essayer de trouver un accord). Peut-être que la personne qui t’a dit “non” n’a pas eu envie de mettre du temps et de l’énergie à trouver une solution. Il semble que, pour ton employeur, ce soit plutôt la question du présentiel à assurer qui pose problème. A voir ce que tu peux imaginer comme solution face à ça.

      Malheureusement, certains employeurs diront toujours “non” parce qu’ils n’ont pas envie de s’embêter avec ça ou parce que ça leur fait trop peur. Donc à voir aussi ce que tu auras envie de faire s’ils continuent de te dire non. Tu peux toujours te mettre microentrepreneur et trouver de nouveaux clients. Ou carrément chercher un job à l’étranger. Ou te former à un métier que tu puisses faire à distance et dans lequel tu trouveras facilement du travail a priori (développeur web par exemple). Ou idem mais en devenant entrepreneur (web ou autre).

        1. Quels sont les métiers compatibles au télétravail? Audit, contrôle internes et compliance sont-ils compatibles ? Et dans quels types de sociétés ?

          1. Bonjour 🙂
            Pour savoir si un métier est compatible au télétravail, il faut se poser les questions suivantes :
            – Techniquement/logistiquement : Les tâches réalisées pourraient-elles être faites depuis mon domicile ? (contre-exemple : si j’ai besoin d’utiliser une énorme machine industrielle, il paraît évident que je ne peux pas télétravailler, et suis obligé d’aller sur le lieu où se trouve cette machine ; mais si toutes mes tâches se font sur un ordinateur, alors il y a beaucoup plus de chances que je puisse télétravailler).

            –> Il faut donc regarder si les tâches en audit/contrôle interne/compliance peuvent toutes êtres réalisées depuis un ordinateur.

            – Cybersécurité : y a-t-il des questions de sécurité relatives aux données traitées dans ce métier ? Une entreprise peut avoir besoin de faire attention à la sécurité des données traitées, afin qu’elles ne soient pas interceptées par des personnes hors entreprise. Elle peut avoir besoin de passer par un réseau Internet sécurisé pour protéger ces données. Si ce réseau est accessible sur son ordinateur professionnel, depuis chez soi, alors on peut télétravailler. Mais si la connexion à ce réseau n’est possible que depuis les locaux de l’entreprise, alors cela risque de limiter la possibilité de télétravail.

            –> Il faut donc regarder si les données traitées dans les métiers d’audit/contrôle interne/compliance sont sensibles, et quels réseaux ou autres éléments techniques de sécurité l’entreprise dans laquelle on postule a mis en place, pour savoir si on peut emporter son travail à la maison.

            – Etat d’esprit de l’entreprise et des managers : avec le covid, beaucoup d’entreprises ont été forcées de passer en télétravail, pour que leurs salariés puissent continuer à travailler. Cela a montré que, pour un certain nombre d’entreprises, “l’impossibilité de télétravailler” auparavant relevait davantage du fait que les hiérarchies ne souhaitaient pas accorder le télétravail, plutôt que d’une impossibilité technique/logistique. Certaines entreprises ont découvert les avantages du télétravail et ont décidé de l’adopter (en partie en tout cas) dans le futur. Mais d’autres restent très réticentes et souhaitent un retour au bureau permanent d’un maximum de personnes (dans la mesure du possible au vu des conditions sanitaires). C’est surtout ça qui va déterminer dans quel type de société on peut télétravailler.

            –> Lorsque l’on veut télétravailler, il faut donc voir avec les entreprises dans lesquelles on souhaite postuler, si elles y sont ouvertes. Et éventuellement, voir s’il y a une marge de manoeuve de négociation pour obtenir davantage de télétravail que ce qui est indiqué sur la fiche de poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.