Inscription à la newsletter LesNouveauxTravailleurs

Tu te demandes pourquoi tu devrais t’inscrire à la newsletter LesNouveauxTravailleurs ? Eh bien peut-être que tu ne devrais pas. En fait, ça dépend si tu partages la vision du travail que l’on développe ici. Car si tu la partages, on pourrait faire des choses super ensemble. Mais si tu ne la partages pas, ça risque d’être un flop. Alors autant ne pas courir vers le flop et ne pas t’inscrire.

Pour savoir si tu te sentirais bien dans la communauté LesNouveauxTravailleurs, je te propose de lire Le manifeste des NouveauxTravailleurs : “Le travail occupe un tiers de notre temps, passons-le sur quelque chose qui nous fait vibrer !”

La newsletter s’adresse à tous ceux qui sont prêts à devenir de “Nouveaux Travailleurs”, c’est-à-dire ceux qui sont prêts à suivre les quatre grands points suivant :

#1 On cherche à aligner ce qu’on fait (notre travail) avec qui l’on est

Souvent, notre boulot ne correspond pas pleinement à nos valeurs, à ce qu’on veut apporter au monde, n’exploite pas notre plein potentiel. Notre travail est en décalage avec qui l’on est. Ici, on cherche à réaligner ce qu’on fait avec qui l’on est. On cherche la vibration de cet alignement. On cherche le travail qui va nous faire kiffer au quotidien. On se questionne sur la trace qu’on veut laisser dans ce monde.

#2 On cherche à soigner la cause de la blessure, pas à mettre un pansement

Mettre un pansement, ça voudrait dire trouver de petites astuces pour améliorer légèrement son quotidien au travail. Ici, il n’est pas question de ça. Les Nouveaux Travailleurs cherchent à soigner la cause de la blessure. La blessure, c’est le fait de sentir qu’on n’est pas exactement à notre place dans notre boulot. Qu’on pourrait avoir mieux. Qu’on pourrait davantage exploiter notre potentiel et nous éclater. Alors on va aller chercher quel est ce potentiel, comment l’exploiter, comment changer radicalement de direction, mais en douceur. On aura des peurs, des blocages, des croyances négatives qui tenteront de nous empêcher de le faire. Mais on ne se laissera pas freiner par ça, car on ne choisit pas la facilité, on choisit le bonheur.

“On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé.” – Albert Einstein

C’est Albert qui le dit. Mais moi j’en suis convaincue. Pour réussir à transformer le travail d’une activité douloureuse à une activité épanouissante, il faut changer de mode de pensée. On fait le choix de voir le travail comme un moyen de s’épanouir, et donc on choisit de se poser les questions qui vont nous permettre d’y parvenir.

#3 On apprend à se connaître

La base de tout, comme j’en ai parlé dans le manifeste, c’est qu’il va falloir apprendre à vous connaître. C’est le seul moyen de trouver sincèrement un travail qui vous fait vibrer.

#4 On expérimente

Les articles aident à se poser des questions, à réfléchir sur soi. Mais cette réflexion sans action ne vous mènera pas loin. Pour obtenir des résultats, pour savoir ce qui est bon pour nous, il n’y a pas d’autre moyen que de tester. De faire. D’expérimenter. Et ça, je ne pourrai pas vous forcer à le faire depuis derrière mon écran. C’est à chacun de vous de prendre cet engagement envers lui-même. Si vous voulez vraiment trouver, il vous faudra oser sortir de votre zone de confort à un moment ou un autre, mettre les mains dans le camboui.

Ce qui est important dans cette étape est d’intégrer le fait qu’il n’y a pas d’échec, il n’y a que des apprentissages.

“Je ne me suis pas trompé. J’ai trouvé dix mille manières qui ne marchent pas” – Thomas Edison, inventeur de l’ampoule, après environ dix mille essais pour réussir à la faire marcher

Ne pas obtenir le résultat escompté n’est qu’une indication que ce n’était peut-être pas la bonne voie. On prend note, et on tente autre chose.

 

Si tu te sens inspirée(e) par le manifeste et par les quatre points ci-dessus, alors j’ai hâte de te voir rejoindre la communauté des Nouveaux Travailleurs !

En t’inscrivant à la newsletter, tu recevras :

  • Des articles pour apprendre à te connaître et trouver ce qui te fait vibrer
  • Des articles pour mieux connaître les nouveaux modes de travail : remote (télétravail à 100%), nomadisme digital (voyager en travaillant en ligne), slash (cumuler plusieurs activités), entreprise libérée (une philosophie humaniste de l’entreprise)
  • Le tout enrobé dans mes petites histoires qui racontent l’origine et la logique des articles publiés, de la vision, de l’émotion, des coulisses du projet…
  • Et en bonus : mon guide gratuit “Remote, Digital Nomad Slasheur : Lequel de ces modes de travail est fait pour toi ?”

Pour t’inscrire, remplis le formulaire ci-dessous 🙂

A très vite !