Epanouissement professionnel

Comment le Theta Healing m’a remise dans une énergie positive

Publié

Le Thêta Healing est un genre de soin énergétique. Je l’ai testé pour la première fois cette semaine et ça m’a aidée à passer d’un état émotionnel très bas à un retour à une énergie beaucoup plus positive. Je te raconte mon retour d’expérience.

Theta Healing : définition

Cette semaine, j’ai testé le Thêta Healing, une pratique que je ne connaissais pas jusqu’alors et qui m’a été recommandée pour m’aider à aller mieux.

Cet article s’adressant à des personnes qui pourraient être amenées à recourir à ce type de soin en tant que patient, la définition donnée est une vulgarisation de la pratique, afin de la rendre compréhensible de quelqu’un qui ne connaît pas trop tout ça (et non pas une définition d’une exactitude scientifique).

Qu’est-ce que le Theta Healing ?

Pour le dire avec des mots simples et vulgarisés, le Theta Healing est une catégorie de soin énergétique pendant lequel la personne ne te touche pas (alors que c’est le cas d’autres disciplines de soin : kinésiologie, shiatsu…).

“Thêta” fait référence aux “ondes cérébrales thêta”.

Visiblement, notre cerveau émet 5 types d’ondes électriques -alpha, beta, gamma, delta, thêta- selon son activité.

Les ondes thêta augmentent en fréquence lorsque nous sommes dans des états émotionnels profonds, comme de la dépression.

“Healing” signifie “guérison” en anglais.

Le Thêta Healing a donc pour objectif de nous aider à “guérir”, en travaillant sur nos ondes “thêta”. On parle plutôt d’une guérison émotionnelle ou énergétique ici.

Pourquoi faire une séance de Theta Healing ?

A mon sens, le Thêta Healing peut t’être utile si tu te sens dans une énergie basse ou un état émotionnel bas. 

Et si tu souhaites travailler sur les croyances inconscientes qui t’empêchent d’atteindre tes objectifs, vivre ta vie pleinement, ou aller mieux. Que ces croyances aient été formées dans ton enfance, plus tard, ou soient transgénérationnelles (héritées des générations d’avant, y compris celles que tu n’as pas connues).

Comment se passe une séance de Theta Healing ?

Je n’ai testé qu’une seule séance avec une seule praticienne donc je ne sais pas si mon expérience est généralisable aux autres praticiens. Mais voici comment s’est passé la séance d’1h pour moi :

  1. Discussion d’introduction : la praticienne m’a demandé pourquoi je venais la voir et ce que j’aimerais pouvoir changer au travers de cette séance ;
  2. Entrée dans l’état méditatif : assises côte à côte, yeux fermés, la praticienne m’a parlé sous forme de méditation guidée (exercices de respiration, scan corporel, focus sur le chakra du coeur pour sentir ce qui en émane…). A partir de ce moment, nous avons gardé les yeux fermés pendant toute la séance.
  3. Lecture de mes ondes thêta : la praticienne s’est “connectée” à mes ondes thêta et m’a verbalisé à l’oral ce qu’elle ressentait, ce qui lui venait, en me demandant de temps en temps si ça faisait écho pour moi, ou si des exemples/souvenirs me venaient par rapport à ce qu’elle avait dit.
  4. Déprogrammation des croyances : la praticienne a enchaîné les propositions de déprogrammation (exemple : “Souhaites-tu que l’on retire cette croyance que tu as besoin d’être forte et d’absolument aider les autres ?”). Pour chaque proposition, je devais répondre pour donner mon accord.
  5. Discussion de fin : nous avons rouvert les yeux, la praticienne m’a demandé comment je me sentais, et nous avons un peu discuté.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  90% des salariés ne sont pas engagés dans leur travail

Prix d’une séance de Theta Healing

Personnellement, j’ai payé 70€ pour 1h officielle de séance (je crois que ça a un peu dépassé et plutôt duré 1h30, mais bon…). Ce prix doit sûrement varier d’un praticien à l’autre et d’une région à l’autre. 🙂

Si tu es un·e professionnel·le du Thêta Healing et que tu aimerais apporter ta propre définition, des raisons de consulter, ou parler de ta propre méthodologie de séance, je t’invite à nous faire bénéficier de ces ajouts en commentaires, au bas de l’article.

Comment le Theta Healing m’a remise dans une énergie positive

Pourquoi j’ai décidé de faire une séance de Theta Healing

Franchement, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie dans un état émotionnel aussi bas. Je ressentais plein d’émotions différentes depuis plusieurs semaines : solitude, tristesse, colère, angoisse, détresse, déception… Et sûrement plein d’autres que je ne sais même pas nommer.

Pendant trois ou quatre semaines, j’ai voulu regarder ces émotions en face, les ressentir, pour comprendre le message qu’elles essayaient de me faire passer. J’ai compris que j’avais gardé beaucoup de colère non dite en moi donc j’ai fait un exercice d’écriture pour la faire sortir. J’ai reconnu que je souffrais d’un grand manque de soutien et de réconfort…

Puis, un weekend, je suis allée dans les Cévennes faire une grande rando le samedi, et un roadtrip au milieu de magnifiques paysages le dimanche. Deux activités que j’aime, avec le ressourcement de la nature. Et malgré ça, je me sentais ultra déprimée, avec une tristesse et une solitude profondes, le goût de rien, l’envie de disparaître (pas mourir, mais juste de ne pas être là) pour ne pas avoir à faire face à toutes ces émotions et toutes mes responsabilités.

J’ai donc décidé qu’il fallait que je passe à l’action. Je commençais à en avoir marre d’être dans ces émotions négatives et cette déprime tout le temps. J’avais pris le temps de les écouter, de voir ce que je pouvais en comprendre consciemment. Mais là, il y avait quelque chose qui relevait de l’inconscient, de l’énergétique, et j’avais besoin d’être aidée.

Une amie qui avait fait une séance de Thêta Healing me l’a recommandé, alors j’ai pris rendez-vous.

Comment je me sentais en arrivant vs. en partant

Pour moi, il y a eu deux parties dans la séance.

Première partie : lourdeur et ciel gris

Quand je suis arrivée, je me sentais le coeur lourd.

Si tu m’avais demandé ma “météo du jour” je t’aurais répondu “ciel gris, brouillard…”.

Quand la praticienne m’a demandé d’expliquer pourquoi j’étais là, je sentais que j’avais beaucoup d’émotions en moi prêtes à sortir. Ma voix était voilée. Selon ce que je disais, je sentais les larmes monter aux yeux.

Pendant l’entrée en méditation, quand la praticienne m’a demandé de me concentrer sur mon coeur et de ressentir ce qui émanait, les mots qui sont venus étaient “souffrance, coeur de pierre, rigidité”.

La praticienne a commencé sa “lecture” en disant “Je sens de la déception et de la frustration”. Au mot “déception”, des larmes se sont mises à couler sur mes joues.

J’ai pleuré à deux autres reprises.

Deuxième partie : légèreté et lumière

A un moment de la séance, j’ai eu un petit éclair de conscience pendant lequel je me suis rendu compte que je me sentais plus légère. J’avais l’impression qu’un poids s’était enlevé de ma poitrine. Je n’avais plus envie de pleurer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon Défi de la Rentrée

Je sentais que mes “oui” (en réponse aux demandes de déprogrammation) étaient plus affirmés. Que j’étais davantage dans une énergie d’aller de l’avant, dans le concret, d’être dans les solutions.

Vers la fin, je commençais à “voir de la lumière” à l’intérieur de moi. Comme une boule blanche avec des rayons, au niveau du Chakra Sacré (ventre, sous le nombril). Et je “voyais” aussi de la lumière en pensant à la perspective de l’avenir, comme si ça représentait le fait d’avoir retrouvé l’espoir et la confiance dans le futur (de mon projet professionnel principalement).

Il est indéniable que cette séance m’a fait passer d’une énergie basse et négative à une énergie et des pensées bien plus positives et légères. Ca m’a fait beaucoup de bien de sortir de ce marasme émotionnel. Derrière, en rentrant chez moi, je me suis sentie inspirée, avec plus de clarté et de vision pour mon entreprise. Je me suis fait une session d’introspection + brainstorming sur ce que je voulais mettre en place pour la suite et j’ai eu de petites révélations. Tout ça est très positif pour moi.

Les croyances qu’on a travaillées

Il s’est passé beaucoup de choses pendant cette séance. La praticienne m’a verbalisé beaucoup de choses durant la lecture, au point que j’aurais du mal à me souvenir de tout. Mais ce n’est pas le but. En fin de séance, elle m’a demandé “Es-tu d’accord pour qu’on t’envoie l’idée que tu as tout intégré ici et maintenant ?”. 

J’ai trouvé cette phrase super importante parce qu’elle évite de se dire qu’on doit absolument se souvenir de tout ce qui a été dit pendant la séance. On n’a pas besoin d’y repenser avec notre mental et notre esprit logique. Mais plutôt de faire confiance dans le fait que le travail a déjà été fait à un autre niveau pendant la séance (les ondes thêta).

Cependant, quelques aspects m’ont quand même marquée et je te les partage, des fois que ça parle à ton esprit conscient. 🙂

Enlever le poids de la responsabilité d’être forte

Pendant sa lecture, la praticienne m’a dit “Je sens une Guerrière… fatiguée”.

Ca m’a énormément parlé.

Le terme “guerrière” est même celui que j’ai utilisé dans des exercices de développement personnel où on met des mots sur l’identité qu’on se représente ou qu’on a envie d’avoir.

Et quand je dois donner quelqu’un qui représente un modèle pour moi, je cite souvent “Maximus” dans Gladiator, un leader d’armée, juste, intègre, courageux.

Derrière le mot “guerrière”, il y a deux notions :

  • Etre quelqu’un de FORT, qui affronte les choses, courageux ;
  • Etre un leader/modèle pour l’armée qu’on mène, celui qui va être en première ligne pour affronter l’ennemi, celui qui veille à maintenir un maximum de ses hommes en vie, celui qui a la RESPONSABILITÉ de ses hommes.

“Fatiguée” traduit le fait que je me sentais fatiguée d’être forte.

La praticienne m’a montré que je mettais ce masque de “force”.

Nous avons exploré pourquoi (ce que ça m’apporte, de quoi ça me protège).

Pour modifier cette croyance, elle m’a dit :

  • Tu n’as pas besoin de mettre ce masque de force car cette force est déjà en toi, tu n’as pas besoin de faire plus ;
  • Tu n’as pas besoin d’être forte pour les autres, tu as juste à être toi-même, car ta seule présence aide déjà les autres ;
  • Montrer la vulnérabilité que tu caches derrière ce masque de force te rendra plus proche des autres, car ils seront touchés plus profondément par ta vulnérabilité, ça créera davantage d’intimité, ils pourront s’identifier, et voir ta partie “humaine”.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Etre Epanoui au Travail, ça veut Dire Quoi Concrètement ?

Je pense que, le travail que la praticienne a fait sur cette croyance est ce qui m’a le plus enlevé le poids que je ressentais. Car c’était elle qui me faisait prendre beaucoup de responsabilités sur mes épaules.

En rentrant chez moi, je me suis dit que ce masque de force correspondait peut-être à la blessure de trahison dont parle Lise Bourbeau dans son livre “Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même”.

Ne plus avoir l’impression de donner plus que je ne reçois

En arrivant à la séance, j’avais cette impression de donner plus que je ne recevais. Ce qui me créait un sentiment de vide et de solitude, car je ne recevais pas assez, et pas assez de reconnaissance pour ce que j’avais fait.

La praticienne m’a aidée avec les mots suivants :

  • Tu n’es pas obligée d’aider les autres, ou de les sauver ; tu les aides par ta seule présence et le fait d’être toi ;
  • Tu dois faire des choses qui te nourrissent toi, qui t’apportent de la joie ; et ne pas faire les choses dans l’intention d’obtenir de la reconnaissance. Car c’est cela qui crée un vide : l’attente de la reconnaissance. Fais les choses pour toi.

Me sentir vue et reconnue

Il y avait deux domaines dans lesquels je ne me sentais pas vue et reconnue :

  • Mes besoins et émotions : l’impression de ne pas avoir le droit d’exprimer certains besoins ou certaines émotions, parce qu’on me le reproche.
  • Mon éclat/génie (nous en avons tous) : l’impression que les autres ne reconnaissent pas l’entièreté de ma valeur, de ce qui est bien et beau en moi.

La praticienne m’a aidée à repérer deux souvenirs d’enfance qui avaient alimenté ces croyances.

Elle m’a aidée en me disant quelque chose comme :

  • Tu n’es pas responsable de la réaction des autres à l’expression de tes besoins et émotions, que tu as le droit d’exprimer ;
  • Reconnecte-toi à cette force créative que tu avais dans ton souvenir d’enfance, pour le laisser revenir dans ta vie actuelle ;
  • Ressens que tu es connectée à la Source et la Terre et que tu es sans arrêt soutenue par elles pour exprimer qui tu es.

Conclusion : je donne de plus en plus d’importance aux soins énergétiques

Jusqu’à présent, je classais les soins énergétiques dans la catégorie de mes envies de “luxe”. C’est-à-dire celles que j’évite de me payer quand je dois faire attention à mes dépenses.

Un soin de ce type coûte entre 50 et 100€ en principe donc ça fait partie d’un budget non négligeable quand tu es un peu limite.

Mais vu l’effet que m’a fait ce soin, et à quel point il m’a aidée à sortir de mon état émotionnel bas, je crois de plus en plus que ça vaut le coup.

Il existe plein de pratiques différentes. On pourrait aussi décider d’aller voir un psy, ou autre. Quel que soit le type de praticien que l’on décide d’aller voir sur le coup, je crois de plus en plus que je dois impérativement prévoir un budget pour ces choses-là. Peut-être à raison d’une consultation ou deux par mois. Les considérer comme un budget santé, quelque chose qui va m’aider à aller bien.

Bien sûr ça devient plus facile quand on gagne mieux sa vie. Mais ça reste une question de priorité 🙂 

Et toi, as-tu déjà testé le Theta Healing ? Qu’est-ce que ça a donné pour toi ? 

Je serai heureuse de lire ton retour d’expérience en commentaires 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 réflexions au sujet de « Comment le Theta Healing m’a remise dans une énergie positive »

  1. Je n’ai pas testé ce soin énergétique. Cependant, je suis niveau 1 de reiki depuis le mois d’août et je constate vraiment les bienfaits de cette pratique lors que je me fais un auto-traitement. J’adore m’en faire le soir avant de dormir, ça me fait un bien fou ! J’ai une bien meilleure santé mentale, psycho et un meilleur sommeil. En bref, je constate que des choses positives dans ma vie avec cette pratique 🙂

    1. Coucou Camille,
      Le reiki, je n’ai pas encore testé, mais c’est sur ma liste de soins auxquels je peux recourir quand ça ne va pas trop haha.
      Merci pour ton partage.

  2. Bonjour Isis,
    Ça a l’air d’être une expérience incroyable, un tel retournement d’émotions et d’état d’esprit en 1 heure !! Ça me tente bien, je vais regarder s’il existe de tel·le·s praticien·ne·s dans ma région. Comment on les appelle-t-on ?? Merci de ton information et bravo d’oser avouer ta vulnérabilité, c’est tout à fait humain et ce n’est pas souvent que l’on s’autorise à l’être, et encore moins sur le web…

    1. Bonjour Nadège,
      Merci pour ton commentaire.
      J’imagine qu’en tapant “Theta healing + le nom de ta ville” dans un moteur de recherche, tu devrais trouver leurs sites Internet. Ou peut-être dans les Pages Jaunes ou autre annuaire de professionnels du bien-être. 🙂

  3. Bonjour Isis!
    Merci pour ton partage.
    Je suis Maître Reiki depuis le mois d’août et j’adore!
    Je me fais le soin sur moi et le fais sur mes amies qui en redemandent…
    Vive les soins énergétiques!
    Je suis actuellement une formation de Sophrologie, qui me permettra de compléter mes compétences.
    Un pas à la fois…
    Bizzzz

  4. Bonjour Isis,
    Joli post 🙂 Je suis praticienne de Thêta-Healing et c’est en effet une technique très puissante. L’onde cérébrale thêta associée à la méditation permet de libérer des blocages et des croyances qui ne nous servent plus et ainsi de renouer avec nous-même, pour le meilleur. J’ai eu le plaisir de vous découvrir grâce à une personne qui suit votre blog.
    Amicalement.
    Rivka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.