Découvrir

Etre Epanoui au Travail, ça veut Dire Quoi Concrètement ?

Publié
Miniature de la vidéo : "Etre Epanoui au Travail, ça veut Dire Quoi Concrètement ?"

Notre objectif principal sur LesNouveauxTravailleurs est de trouver comment tu peux être plus épanoui(e) dans ton travail. Mais pour y parvenir, encore faut-il se mettre d’accord sur ce qu’on entend par épanouissement au travail. Dans cet article, je te propose ma définition de ce qu’est l’épanouissement professionnel. Ainsi, à chaque fois que j’en parlerai, ce sera avec cette vision-là.

Tu peux regarder la vidéo ci-dessous ou écouter le podcast grâce au lecteur en haut de l’article, puis retrouver les informations dans l’article.

Epanouissement Professionnel : définition

D’après le dictionnaire, être “épanoui” signifie “se sentir bien, être heureux ; devenir radieux”. “Devenir radieux” est plutôt la conséquence du fait d’être heureux.

Comme on parle de se “sentir” bien, l’épanouissement est une sensation.

L’épanouissement n’est donc pas une situation qui correspond aux critères de réussite proposés par la société (être riche, avoir un poste haut placé dans une entreprise). C’est un ressenti propre à chacun. Seule chaque personne peut définir si elle est épanouie ou non.

L’épanouissement professionnel est donc le fait d’être heureux dans son travail, par son travail, de s’y sentir bien. C’est une sensation propre à chacun.

Comment savoir si l’on est épanoui professionnellement ?

Puisqu’il s’agit d’une sensation, et pas de critères que l’on peut lister, il peut être difficile de savoir si l’on est épanoui professionnellement ou pas. Pour le savoir, on peut essayer de lister le type de sensations que l’on ressent lorsque l’on est épanoui dans son travail. Ainsi, on peut ressentir les choses suivantes :

  • “J’ai l’impression d’être au bon endroit, d’être là où je dois être.”
  • “Je suis heureux d’aller au boulot tous les matins.”
  • “Je suis heureuse de faire mon travail à chaque instant.”
  • “Je ne ressens pas d’ennui dans mon travail, je ne regarde pas l’heure toutes les cinq minutes.”
  • “Si, chaque jour, on me demandait de choisir entre mon travail et une autre activité, je préfèrerais quand même faire mon travail car c’est là que je me sens bien et que j’ai envie d’être.”

Les six facteurs de l’épanouissement professionnel

L’épanouissement professionnel a lieu quand on aligne ce qu’on fait (notre travail) avec qui l’on est (nos valeurs, nos aspirations, nos besoins…). C’est-à-dire que l’on trouve un travail qui nous correspond à plusieurs niveaux, qui se rapproche le plus de notre vision de l’épanouissement dans chacun des six facteurs de l’épanouissement au travail.

Facteur 1 : Le “quoi”

Le “quoi”, ce sont les tâches que l’on réalise, les compétences que l’on mobilise, les outils que l’on utilise au sein de son travail.

Plus on aime manier ces choses-là, et plus on est doués dans ce qu’on fait, plus on est susceptible d’être épanoui dans son travail (voir l’article sur l’Elément, qui est la jonction entre ce qu’on aime et ce pour quoi on est doué).

A l’inverse, on ne le sera pas si on n’aime pas la mission qui nous est assignée, ou si on a trop de travail.

Facteur 2 : L’environnement de travail

L’environnement rassemble l’espace de travail, les horaires, et le mode de management. L’épanouissement peut être endommagé :

  • Si le lieu de travail n’est pas propice à notre créativité ;
  • Si on n’aime pas aller tous les jours au même endroit mais qu’on n’a pas le choix (le droit) ;
  • Si on a des horaires stricts alors qu’on aimerait qu’ils soient plus flexibles
  • Si les méthodes de management ne correspondent pas à nos valeurs
  • Si on doit prendre beaucoup de transport en commun (facteurs de stress), que l’on habite loin
  • Si le bureau dispose d’une mauvaise lumière

Ce dernier point peut paraître dérisoire mais moi c’était une des causes de mon mal-être dans un des bureaux que j’ai occupés.

Facteur 3 : L’équipe

Le facteur “équipe”, c’est le fait d’apprécier ses collègues, l’ambiance, les rites propres à l’équipe. L’épanouissement peut pâtir si on ne s’entend pas avec ses collègues, que certains sont sources de tensions, qu’on ne partage rien, qu’on se fait crier dessus par son manager.

Facteur 4 : La mission de l’entreprise (le “pourquoi”)

Chaque travail est relié à une “mission” : à quoi contribue ce travail, quelle est la mission de l’entreprise ? Apprécie-t-on le produit ou le service qui est proposé ? Le secteur dans lequel on agit, la cause que l’on défend ?

Ici, l’épanouissement peut être endommagé si on ne voit pas le sens de ce que fait l’entreprise, si l’on trouve qu’il y aurait des problématiques pour importantes ou intéressantes à traiter. Mais également si on ne se sent pas utile dans le travail qui nous est assigné, qu’on a l’impression d’occuper un job qui ne sert à rien.

Facteur 5 : Rémunération et avantages

Tout travail (sauf bénévole) est assorti d’une rémunération. Si on travail en entreprise, peut-être également d’avantages en plus du salaire.

Chacun peut se demander si la rémunération perçue est suffisante par rapport à son standard de vie. Et également par rapport à son implication dans son travail, c’est-à-dire au temps et à l’énergie que l’on y met.

Facteur 6 : Equilibre vie professionnelle- vie personnelle

Enfin, le travail fait partie d’un tout. Notre vie compte également un temps pour la vie de famille, pour les loisirs, pour le sommeil, pour s’occuper de soi, pour le développement personnel. Ainsi, pour être épanoui, il faut un travail qui permette de trouver l’équilibre entre toutes les parties de sa vie.

C’est pourquoi le “métro-boulot-dodo” est rarement épanouissant : il ne laisse pas la place à des moments de qualité avec soi-même ou ses proches entre le travail et le sommeil.

A retenir sur l’épanouissement professionnel

Pour rappel, l’épanouissement professionnel est une sensation, basée sur des critères qui sont propres à chacun.

Alors, as-tu la sensation que tu es épanoui(e) au travail actuellement ? Ou bien as-tu plutôt la boule au ventre, ou regardes-tu l’heure sans arrêt ? Dis-le moi dans les commentaires 🙂

Si tu as aimé l’article et la vidéo liée à cet article, abonne-toi à la chaîne Youtube pour plus de vidéos 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réflexion au sujet de « Etre Epanoui au Travail, ça veut Dire Quoi Concrètement ? »

  1. Tout le monde aspire au bonheur… Non? Enfin je pense en majorité… Mais comment l’atteindre?
    Certains le trouve en exerçant un sport ou dans la pratique de la méditation, d’autres militent pour l’association qui leurs tiennes à cœur… Hier je faisais le point sur ma vie (encore une fois) et j’ai constaté qu’il y avait surtout un ou deux moments qui avait réellement changé ma vie, c’est peut être le fait d’avoir eu 30 ans cette année qui me donne ces sensations.Avant d’avoir cette certaine “révélation”, je n’étais ni malheureuse mais je n’étais pas vraiment heureuse. Pourtant je pratiquais chaque semaine sport, méditation et avec mon frère on avait réussi à monter une petite association. Pour certaines raisons personnelles je n’ai pas pus faire le job de mes rêves, mais j’ai fait une reconversion qui me va très bien. Lorsque je suis tombée amoureuse pour la 1ère fois. Je pensais ressentir un “bonheur total” mais même avec ce sentiment intense, je ne me sentait pas comblée.
    Je n’avais pas compris que la “révélations” devait être interne, devait venir de moi! Cette “formation fût la “révélations” à la fois spirituelle et philosophique, mais aussi un peu comme une rencontre amicale. Pas d’événement extraordinaire ou de transformation spectaculaire, mais juste cette chose qui vous a fait regarder la vie différemment, qui a fait que votre vie n’est plus tout à fait la même. Le fait d’avoir trouvé ce fameux sentiment de sérénité, de bien être et de se sentir épanoui tous les jours. Certaines personnes n’arrive pas à comprendre le cheminement cette pensée, je pense qu’il faut avoir déjà de base une d’ouverture d’esprit.
    Ma vision des choses sur la psychologie positive, pour faire simple je dirais que quand on devient un adepte de cette psychologie, nous sommes en quelque sorte des scientifique du bonheur. Nous devenons vraiment l’acteur qui va contribuer à son propre bonheur et donc à ceux qui croiserons son chemin.

    La psychologie positive cherche toujours à aller de l’avant en cherchant à savoir ce qui va bien plutôt que de chercher à savoir ce qui ne va pas.

    Si cela vous intéressent: https://bit.ly/2PooRxo

    😉 Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.