Mes aspirations

Devenir plus Epanoui au Travail grâce à la PNL | Interview de Bénédicte Bouyer, Coach en PNL

En 2015, on m’a recommandé le livre “Pouvoir Illimité” d’Anthony Robins. Le titre ne me faisait pas du tout envie. Je pensais que c’était pour les personnes qui couraient après le pouvoir, ce qui n’était pas mon cas. Mais je l’ai lu, et finalement ça a été un des livres qui a eu le plus d’influence sur ma vie.

Il m’a fait découvrir la “PNL” (Programmation Neuro-Linguistique). Un mot barbare pour dire qu’on peut travailler sur ses pensées négatives pour lever des blocages, et vivre davantage. La PNL peut servir dans plusieurs domaines, mais notamment dans le contexte professionnel, dans lequel on se met plein de barrières.

En mars 2018, alors que je participais à l’apéro de clôture du WODI (un programme d’accompagnement “Paris Pionnières” auquel j’avais participé), j’ai revu une autre accompagnée : Bénédicte Bouyer. Elle m’a annoncé qu’elle s’était formée en “PNL” et était maintenant “coach en PNL”.

J’ai donc proposé à Bénédicte de venir nous parler de la PNL et de ce que ça peut apporter quand on cherche l’épanouissement professionnel. Ci-dessous, la vidéo de l’interview, ainsi que la retranscription écrite.

 

LesNouveauxTravailleurs : Bonjour ! Aujourd’hui j’accueille Bénédicte Bouyer, qui est coach et accompagne, entre autres, des personnes qui cherchent à être plus épanouies au travail. Bénédicte a choisi d’être spécialisée en PNL. On va voir ce que c’est.

C’est la première vidéo et je n’ai qu’un seul micro-cravate donc on va se le faire passer et fur et à mesure qu’on parle.

Bénédicte Bouyer : Bonjour Isis, merci de m’accueillir.

LesNouveauxTravailleurs : Un plaisir pour moi !

Pourquoi as-tu choisi de devenir coach en PNL ?

LesNouveauxTravailleurs : La première question que je voudrais te poser Bénédicte c’est : pourquoi est-ce que tu as choisi de faire ça, de devenir coach en PNL ? Qu’on comprenne un peu tes motivations, pourquoi est-ce que c’est ça qui t’intéresse. Et je te fais passer le micro-cravate…

Bénédicte Bouyer : Alors moi en fait, j’ai fait une reconversion professionnelle. J’ai passé quinze ans à des postes marketing, vente, communication dans un grand groupe américain. Puis un jour j’ai eu le sentiment qu’il me manquait quelque chose et j’ai voulu changer de vie. Pour plusieurs raisons. Mes motivations étaient aussi familiales. Je voulais passer plus de temps avec mes enfants parce qu’ils souffrent de troubles de l’apprentissage et j’avais besoin de ce temps pour les accompagner.

J’accompagnais déjà, au sein d’une structure associative, des parents qui étaient dans le même cas que moi avec des enfants avec trouble d’apprentissage. Et donc je les accompagnais pour les soutenir. Et j’ai voulu en fait, au fur et à mesure, professionnaliser cette partie-là. Et j’ai fait la rencontre de la PNL.

Je connaissais déjà plusieurs autres techniques un peu psychologiques, mais qui ne m’avaient pas forcément convaincue. Or, quand j’ai découvert la PNL, j’ai découvert la puissance de la méthode. Et j’ai été largement convaincue des résultats et de l’apport que ça pouvait avoir dans pas mal de situations.

Qu’est-ce que la PNL ?

LesNouveauxTravailleurs : Alors justement, Bénédicte, est-ce que tu peux nous expliquer ce que c’est que la PNL ? C’est quoi ce mot barbare, cet acronyme en trois lettres ? Je ne sais pas si vous l’avez déjà entendu mais Bénédicte va nous donner sa définition de ce que c’est. Et comme ça, pour la suite, on saura de quoi on parle.

Bénédicte Bouyer : Donc la PNL, déjà, c’est une thérapie brève. Pourquoi brève ? Parce qu’on part d’un objectif, et on se fixe un nombre de séances pour atteindre cet objectif. La PNL a été créée dans les années 70 sur la base d’autres thérapies qui faisaient leurs preuves à l’époque : il y avait l’hypnose Ericksonienne, la systémie, la gestalt. Et il y a eu une modélisation du meilleur des mondes de ces trois mondes pour faire la PNL.

Et donc la PNL, l’acronyme, qu’est-ce que ça veut dire ? Le “P” veut dire “Programme”. Pourquoi “Programmation” ? Programmation parce qu’en fait, qu’on le veuille ou non, on a créé des programmes qui sont liés à notre expérience, à notre éducation, à notre famille, à notre vécu, aux croyances que l’on se forge. Et tout ça, ça nous porte, ça crée des programmes.

“Neuro” (N) parce que ces programmes, on les a répétés tellement de fois qu’ils sont devenus réflexe.

Et “Linguistique” (L) parce qu’on a remarqué que le meilleur véhicule, c’était les mots.

Donc “PNL”, c’est un nombre de méthodes et d’outils qui vont permettre de revoir ces programmes qui, parfois, sont limitants. On a tous des programmes limitants, des schémas dans lesquels on retombent systématiquement. Avec la PNL, on va modifier ces programmes pour aller vers plus de succès, moins de stress, plus de sérénité.

En quoi la PNL peut-elle aider quand on a des questionnements vis-à-vis de son épanouissement professionnel ?

LesNouveauxTravailleurs : Bénédicte, en quoi est-ce que la PNL ça peut aider justement quand on a des questionnements vis-à-vis de son épanouissement professionnel ?

Bénédicte Bouyer : Etre épanoui au boulot, c’est ce dont on rêve tous. La PNL peut aider parce qu’elle se base sur les croyances et les valeurs de chacun. Or, c’est fondamental de bien se connaître pour faire les meilleurs choix possibles. Mieux on se connaît, mieux on est capable d’évaluer pour quel job et quel environnement on est fait, et dans lesquels, forcément, on sera bien et on rencontrera le bien-être professionnel.

LesNouveauxTravailleurs : Donc là je suis complètement d’accord. Avec Bénédicte on a la même vision de ça. Je pense même que j’en ai mis un bout dans le Manifeste que j’ai publié cette semaine sur le site. Je pense que plus on apprend à se connaître, plus on est capable d’identifier ce qui est bon pour nous.

Comment se passe un coaching en PNL ?

LesNouveauxTravailleurs : Est-ce que tu peux nous expliquer comment ça se passe concrètement ce coaching avec la méthode de la PNL ? Combien de temps ça dure (la séance, dans le temps) ? Comment ça se passe concrètement ? Pour qu’on puisse se projeter un petit peu.

Bénédicte Bouyer : Alors déjà en PNL ce qui est très important, c’est qu’on se fixe un objectif. On part d’un objectif qui est vu entre le praticien et l’accompagné. Et ensuite il faut compter entre dix et douze séances d’une heure, espacées de deux semaines, pour atteindre cet objectif qu’on se sera fixé ensemble.

Ce qui est très important c’est que ce qu’on va utiliser comme méthode pour l’orientation professionnelle, c’est la recherche de l’identité. Et c’est un très beau voyage que l’on va faire ensemble. C’est un voyage au travers des lieux, des événements et des personnes qui ont marqué votre vie, depuis votre enfance. Et qui vont révéler les valeurs identitaires qui vous sont propres. Et révéler aussi ce qui fait que vous êtes unique. Et ce qui fait que vous êtes unique, c’est aussi ce qui va vous permettre de mieux comprendre pour quel métier vous êtes faits, et pour quel environnement de travail, qui sera plus en phase avec vos aspirations et vos valeurs.

Toujours dans le respect, très important. La bienveillance. L’engagement mutuel entre le praticien et l’accompagné. Et bien sûr, la confidentialité.

LesNouveauxTravailleurs : Là aussi je rejoins beaucoup Bénédicte sur le côté “on est unique”. Moi je parle parfois de nos talents naturels. Je parle du fait qu’il faut vraiment aller chercher ça. Je suis convaincue qu’on a tous une singularité. Et qu’il faut vraiment qu’on aille chercher cette singularité. Parce que, quand on trouve un boulot où vraiment on va utiliser cette singularité, où on va utiliser les choses pour lesquelles on est doué, on va être plus épanoui dans ce qu’on fait. Bénédicte parle du fait qu’on est “unique”, moi je parle de “singularité”. Ca revient au même, on se rejoint aussi là-dessus.

Sur quels questionnements est-ce que la PNL est particulièrement intéressante et pertinente comme méthode ?

LesNouveauxTravailleurs : Maintenant, pour aller un peu plus dans le détail des questions qu’on peut se poser par rapport à l’épanouissement professionnel : sur quels questionnements est-ce que la PNL est particulièrement intéressante et pertinente comme méthode ?

Bénédicte Bouyer : Alors ça va être sur tous les questionnements qui sont liés au mieux être. A chaque fois que vous avez un comportement qui vous déplaît, que vous voudriez changer ; si vous rencontrez des conflits relationnels ; si vous sentez que vous n’êtes pas au bon endroit ; et si vous perdez en motivation aussi. C’est souvent un critère qui est important. Quand on perd en motivation, c’est peut-être qu’on ne fait les choses qui sont les plus en phase avec nos valeurs. Et à chaque fois que vous voulez changer. Car l’envie de changer, c’est le moteur pour que derrière ça fonctionne avec la PNL.

LesNouveauxTravailleurs : Ce que tu as dit sur la motivation, ça m’a fait penser à quelque chose aussi. Sur le sujet du “remote”, donc le télétravail à 100%, on se retrouve chez soi, ou en tout cas à distance de ses managers, son équipe. Et on doit s’auto-organiser, s’auto-discipliner, s’auto-responsabiliser sur son travail. Et il y a souvent cette question de “Mais est-ce que tu n’es pas tenté d’aller regarder la télé, ou de ne pas travailler ?”. Et je crois qu’il y a vraiment un facteur de motivation. C’est-à-dire que, si on aime vraiment ce qu’on fait, on n’a pas forcément de raison de vouloir le remplacer par quelque chose d’autre. Moi, par exemple, concernant Les Nouveaux Travailleurs, si je devais faire le choix chaque jour entre faire ça et faire autre chose, je préfèrerais faire ça parce que ça m’intéresse et que je trouve ça plus intéressant de passer mon temps à faire ça qu’à regarder la télé ou regarder une série, etc. Donc je pense qu’effectivement, quand on a une démotivation, c’est intéressant de se poser la question de sa source et de se demander si, finalement, on est au bon endroit.

Pourquoi la PNL plutôt qu’une autre méthode ?

LesNouveauxTravailleurs : Pourquoi est-ce qu’on choisirait la PNL plutôt qu’une autre méthode quand on a ce genre de questionnement autour de l’épanouissement professionnel ?

Bénédicte Bouyer : Il existe pas mal de méthodes qui peuvent vous aider à vous orienter de façon professionnelle. Moi je vais plutôt partager ce qui m’a séduite dans la PNL. Ce que j’apprécie énormément c’est la qualité de l’accueil, cette bienveillance qui rayonne des praticiens, et que l’on met en avant comme un véritable outil. Et aussi le positivisme. Pour moi la PNL, c’est garder ce qui est bon, ce qui est bon pour la personne. Et laisser s’en aller ce qui nous encombre. Donc vraiment aller de l’avant de façon positive.

LesNouveauxTravailleurs : Alors moi je suis quelqu’un d’assez autodidacte. Quand je découvre des choses comme la PNL, j’ai tendance à essayer de me débrouiller toute seule, à ma renseigner, à lire des livres. Donc est-ce que tu pourrais nous dire si c’est possible de faire de la PNL tout seul ? Et dans quels cas c’est intéressant de se faire accompagner plutôt que de le faire tout seul?

Bénédicte Bouyer : Oui en effet, c’est intéressant de se documenter sur la PNL. Il existe de très bons livres. Et notamment, je vous recommande la Bible de la PNL qui s’appelle “Derrière la magie”, qui va vous enseigner toutes les méthodes de PNL. Puisque la PNL c’est un outil extrêmement puissant en termes de communication. Donc il y a des choses que vous pouvez appliquer seul en vous documentant.

En revanche, dans ma croyance, je pense qu’on est tous capables de conscientiser. C’est-à-dire qu’on est souvent conscient de quelles sont nos limites, parfois pourquoi ça ne fonctionne pas, pourquoi on a tel ou tel comportement. Mais on a une tendance à le conscientiser, c’est-à-dire à le laisser à ce niveau très intellectuel. Mais avec le temps, on se rend compte que ça ne nous aide pas à trouver des solutions. Et pour ma part, c’est à ce moment-là que je pense qu’il est vraiment important de se faire accompagner. Justement, aller un petit peu plus profondément dans notre subconscient. Aller rechercher ce qui a bloqué, ce qui est ancré depuis plusieurs années, et qui nous oblige sans cesse, comme une espèce de réflexe, à retomber dans les mêmes schémas limitants. Et je pense que c’est à ce moment-là que c’est vraiment intéressant de se faire accompagner, parce que les résultats seront plus concrets et rapides grâce à l’accompagnement en PNL.

LesNouveauxTravailleurs : Je pense qu’il y a un peu trois niveaux auxquels on peut rechercher cette identité, ces valeurs, tous ces questionnements. Déjà il y a le niveau personnel. Quand moi je dis que je suis autodidacte, en fait c’est ça. C’est-à-dire qu’on va trouver des livres, lire des articles, qui vont nous permettre de travailler seul de notre côté.

Je pense qu’avant le coaching, il y a aussi le fait de le faire en groupe. Je l’ai testé avec les ateliers SoManyWays à Paris en avril 2018. Je me suis rendu compte que le côté collectif apportait quelque chose en plus avec tous ces exercices parce qu’on va se confronter à la vision des autres. Les autres vont faire un peu un miroir : quand ils vont reformuler ce qu’on a dit, on va entendre des choses qu’on ne se rendait pas compte qu’on avait dites. Donc déjà, faire ces exercices en groupe, ça apporte quelque chose en plus par rapport au fait de le faire tout seul.

Et après je dirais que le coaching, c’est le truc encore au-dessus. C’est-à-dire que les coachs ont l’habitude, voient passer plusieurs personnes, ils connaissent les mécanismes et les bonnes questions à poser pour aller creuser au fond. Donc je trouve que le coaching est intéressant à ce niveau-là. Si on veut aller plus loin, si on est toujours bloqué malgré le fait qu’on ait travaillé tout seul et qu’on ait essayé de travailler collectivement. Si on est toujours bloqué et qu’on a besoin de quelqu’un, je trouve que le coaching est la bonne solution.

Après, là, c’était spécialisé sur la PNL, donc à voir si vous ça vous a parlé.

En tout cas Bénédicte je te remercie vraiment d’être venue jusqu’ici. On était donc dans mon appartement. C’était en plus la toute première vidéo d’interview que j’appelle “expert”, c’est-à-dire quelqu’un qui va être spécialisé sur un sujet assez pointu qui est lié à l’épanouissement professionnel. Donc je te remercie d’avoir accepté de faire la première.

Bénédicte Bouyer : C’était un plaisir !

Les Nouveaux Travailleurs : Bonne continuation à toi !

Bénédicte Bouyer : Egalement, et bon vent !

Les Nouveaux Travailleurs : Merci beaucoup ! Et nous on se retrouve sur LesNouveauxTravailleurs.fr !

Un petit poème sur la PNL pour la route :

Ma vie est faite de barrières

Qui m’empêchent de vivre pleinement.

Mais j’aimerais que ce qui est derrière

Ne freine pas mes envies de maintenant.

J’aimerais lever ces blocages

Pour vivre davantage.

Je recherche la liberté,

Sortir de la cage que je me suis moi-même créée.

Alors que je lis “Pouvoir Illimité”

Je sens les barreaux céder

Je me sens capable de tout dépasser

Juste en travaillant sur mes pensées.

Peu à peu je déploie mes ailes

Grâce à la PNL.

 

Si tu as aimé l’interview, pense à nous rejoindre sur Facebook, sur Instagram, et à t’abonner à la chaîne Youtube pour plus de vidéos. 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire