Multipotentiel

Multipotentiel vs. Slasheur : quelle différence ?

Publié

Tu as vu passer ces deux mots, “Multipotentiel” et “Slasheur”, parfois utilisés l’un pour l’autre. Ou même intervertis avec “scanneurs”, “haut potentiels” ou “zèbres”. En réalité, c’est un abus de langage d’utiliser ces termes comme s’ils voulaient dire la même chose. Bien que certaines personnes puissent appartenir à l’ensemble de ces profils en même temps, ce ne sera pas le cas pour d’autres, car chaque terme désigne bien un profil différent. Dans cet article, nous allons voir la différence entre “Multipotentiel” et “Slasheur”.

Multipotentiel vs. Slasheur : définitions

Qu’est-ce qu’un Multipotentiel ?

On dit d’une personne qu’elle est multipotentielle (ou multipotentialiste), lorsqu’elle :

  • Se prend régulièrement de passion pour un nouveau centre d’intérêt et délaisse le précédent, dont elle s’est lassée ;
  • Va très vite dans son apprentissage de cette nouvelle passion (lit tout ce qu’elle peut, met en pratique, etc) ;
  • Saute d’un projet à l’autre (ou en a plusieurs en même temps) plutôt que de se spécialiser sur un domaine ou une compétence dont elle deviendra experte (ça, ce sont les Spécialistes).

Qu’est-ce qu’un Slasheur ?

On dit d’une personne qu’elle est slasheuse lorsqu’elle cumule plusieurs activités professionnelles (pour assouvir ses différents centres d’intérêts) : soit plusieurs jobs salariés, soit plusieurs activités indépendantes, soit un hybride des deux.

Multipotentiel vs. Slasheur : quelle différence ?

Slasheur : sous-catégorie des Multipotentiels

Parce que les Multipotentiels se passionnent pour beaucoup de choses, ils peuvent davantage se retrouver dans un fonctionnement de Slasheur que dans un mode de travail classique, avec un seul CDI.

S’ils se l’autorisent, les Multipotentiels vont donc plutôt chercher à cumuler plusieurs activités en parallèle, pour se sentir moins frustrés.

Mais le Slash n’est qu’un des quatre fonctionnements possibles pour le Multipotentiel en matière de travail.

Multipotentiel : pas forcément Slasheur (autres applications)

Slasher n’est pas la seule option pour le Multipotentiel.

Il peut également :

  • Créer un site Internet sur lequel il s’autorise à parler de TOUS les sujets qui l’intéressent, et se rémunérer via des programmes en ligne, de l’accompagnement, des services, ou la vente de produits ;
  • Avoir un boulot à temps plein qui lui apporte la sécurité financière, et se livrer à ses différentes passions sur son temps libre. On pourrait croire qu’il s’agit de Slash ici si les passions sont monétisées. Mais, en réalité, le Slasheur cherche à cumuler plusieurs activités qu’il AIME ; alors qu’ici, le travail salarié n’est pas forcément une passion et joue surtout le rôle de sécurité financière.
  • Enchaîner les CDI, CDD, ou projets entrepreneuriaux. Ici, on les fait les uns après les autres, plutôt qu’en parallèle.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Bore-out : définition

Mais le Multipotentiel peut aussi avoir un format hybride. Par exemple, il peut créer plusieurs projets entrepreneuriaux en parallèle (slash), mais aussi les arrêter pour en créer de nouveaux au fil du temps (enchaîner).

Slasheur : pas forcément Multipotentiel

Enfin, toute personne qui cumule plusieurs activités n’est pas forcément Multipotentielle.

Le “Slash” est un “état”, alors que la Multipotentialité est un câblage du cerveau.

On est Multipotentiel ou on ne l’est pas.

On NAÎT Multipotentiel, on ne le devient pas.

En revanche, on peut être tantôt Slasheur (qu’on soit Multipotentiel ou non), tantôt pas, selon les décisions que nous prenons pour notre vie professionnelle.

On peut se retrouver à cumuler plusieurs activités pour des raisons autres (et ça ne veut pas dire qu’on est Multipotentiel pour autant) :

  • Besoin financier : je cumule plusieurs emplois car le premier ne me rémunère pas assez pour correctement subvenir à mes besoins ;
  • Transition professionnelle : je développe mon activité indépendante à côté de mon boulot salarié, le temps qu’elle me rapporte suffisamment d’argent pour pouvoir quitter ce dernier ;
  • Test : je lance deux ou trois projets entrepreneuriaux pour voir lesquels vont prendre, dans l’optique de ne garder que ceux qui fonctionnent bien ;
  • Contexte du travail : je n’ai pas pu me faire embaucher à temps plein, donc, à défaut, j’ai pris plusieurs temps partiels ;
  • Besoin financier ponctuel : j’ai un projet qui nécessite que j’épargne davantage d’argent donc, ponctuellement, je prends un second travail, pour remplir les caisses.

Et toi, es-tu Multipotentiel, Slasheur ou les deux ?

En conclusion, on peut être :

  • Multipotentiel + Slasheur : on exerce sa Multipotentialité dans le monde professionnel par le cumul de plusieurs activités en parallèle ;
  • Multipotentiel + autre format : on exerce sa Multipotentialité autrement (par un des formats décrits ci-dessus) ;
  • Multipotentiel refoulé : on fait un job classique et on ne se sent pas à sa place parce que ça ne respecte pas notre Multipotentialité ;
  • Slasheur, sans être Multipotentiel : il se trouve qu’on cumule plusieurs activités, mais on n’a pas ce tempérament du Multipotentiel qui se lasse et a besoin de passer régulièrement à autre chose.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Que veut dire Travailler en Remote ? | Définition

Et toi, dans quelle définition t’es-tu reconnu ? Penses-tu être Multipotentiel ?

Es-tu actuellement en train de slasher ? Ou bien est-ce quelque chose que tu aimerais mettre en place ? 

N’hésite pas à partager tes réponses en commentaire. 🤗

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 réflexions au sujet de « Multipotentiel vs. Slasheur : quelle différence ? »

  1. Coucou! Très chouette article, merci !
    Alors, je suis MP, et j’en suis consciente depuis novembre 2018. Oui la date m’a marquée, et chaque étape de réalisation de soi en est une je pense ^^
    je suis dans une conformation non slasheuse en ce moment, car j’essaie de retrouver du boulot dans mon domaine de formation initiale (l’environnement) et de lancer qqch en indépendant à côté (activité de massage et d’accompagnement en compréhension de soi, orienté pour les femmes et/ou multipotentiel.le.s si possible) mais là je rame pas mal ^^’ parce qu’être MP c’est un cadeau de la naissance, mais il peut être accompagné du syndrome de l’imposteur, et celui là, je lutte pour m’en défaire, me sentir légitime, accepter l’erreur (constructive), et j’en passe 🙂
    Belle journée !
    Anna

    1. Hello Anna,
      Ah ce fameux syndrome de l’imposteur, partagé par tant de personnes !
      Je ne sais pas si ça peut t’aider, mais voici ce que je te conseillerais vis-à-vis de ça : c’est TOI qui dois t’auto-convaincre de ta valeur, intérieurement. Tu dois développer ce muscle et cette croyance intérieure, pour devenir capable de passer outre le regard des autres qui crée le sentiment d’illégitimité.
      Je t’invite à faire deux exercices :
      1- Liste toutes les raisons pour lesquelles tu te sens illégitime + d’où viennent ces croyances (quelqu’un t’a dit quelque chose ; tu penses que le monde du travail fonctionne d’une certaine manière…) + quelles sont les conséquences de ce sentiment d’illégitimité sur ta vie.
      2- Imagine que tu es quelqu’un qui n’a pas ce sentiment d’illégitimité et qui avance sans se poser cette question-là : qu’est-ce qui changerait dans ta vie si tu adoptais ce comportement ? Comment te sentirais-tu ? Où en serais-tu de ton épanouissement ?

      Je me pose une question en termes de design humain : est-ce que ton centre G (le losange en plein milieu) est blanc ou coloré dans ta charte de Design Humain ? Merci ! 🙂

      1. Bonsoir Isis 🙂
        Merci pour l’exercice, je vais me le noter pour demain. j’avais déjà fait ce type d’exercice en mettant en face de chaque raison, des situations qui montraient que ce n’étaient pas des raisons constantes ou systématiques (je ne sais pas si je suis bien claire ^^’ ? )
        mais ça revient sans que je me rende compte, je m’autolimite… donc je recommence je vais pas lacher.
        pour le design humain, le losange est coloré, pourquoi ? 🙂
        belle soirée!

        1. Hello Anna,
          Ok 🙂
          Losange coloré = ce centre est “défini” chez toi, ce qui veut dire qu’il a une énergie constante qui est la tienne, et que tu es donc moins influencée par les autres. Comme c’est le centre de “l’identité”, je me demandais si le syndrome de l’imposteur pouvait venir du fait d’avoir le centre G non défini (parce que le mien est défini et que j’ai l’impression de beaucoup moins subir ce syndrome de l’imposteur que d’autres personnes). Mais comme le tiens est défini aussi, alors ça ne vient pas de là ! Je vais continuer de chercher :p

  2. Merci Isis : comme ça me parle !! Ton article sur le slash m’avait fait vibrer d’envie, me révélant un fonctionnement inconnu qui résonnait en moi. Aujourd’hui, cette précision sur la multipotentialité me permet d’encore mieux comprendre mon fonctionnement de multipotentielle refoulée, professionnellement, qui s’est plus traduit via des activités sportives successives jusqu’ici .
    Au plaisir de te lire et suivre encore !

  3. Le sujet est intéressant, mais je me demande sur quelles sources sociologiques s’appuie cette comparaison ? Ça a + l’air d’être écrit au doigt mouillé que sur la base d’une vraie analyse psycho-socio, ce qui personnellement me gène un peu car à force de tout vulgariser de cette façon, cela contribue à ce que n’importe qui se laisse séduire par l’hypothèse d’appartenir à telle ou telle catégorie. Peut-être est-ce justement le biais de l’autrice de l’article ? Je suis un peu dur peut-être mais c’est mon ressenti après lecture des quelques derniers articles / dernières newsletters de ce blog. Bonne journée. Hugo

    1. Salut Hugo,
      Haha, un challengeur !

      Alors effectivement, pour clarifier l’état d’esprit de ce blog : je m’informe sur des sujets existants puis propose ma propre interprétation. C’est ce travail d’interprétation qui fait la nature de ce que j’écris ici. Je ne suis ni journaliste, ni psychologue, ni sociologue, je suis un être humain qui propose ses pensées et ses avis sur les choses, en se basant sur ce qu’elle a lu et compris “intérieurement” en expérimentant ces concepts elle-même. C’est un parti pris du blog, libre à chacun de décider s’il considère ce que j’écris comme une source intéressante à consulter, ou pas.

      Là où je sens que nous avons des avis divergents c’est ta phrase “cela contribue à ce que n’importe qui se laisse séduire par l’hypothèse d’appartenir à telle ou telle catégorie.”. Par cette phrase, j’ai l’impression que tu insinues que c’est une mauvaise chose que les gens dédident de s’auto-mettre des étiquettes. Alors que moi, je le vois positivement : à mon sens, l’intérêt d’avoir mis des mots comme “multipotentiel” et “slasheur” est de permettre à des personnes qui ne se sont pas senties comprises, ni à leur place professionnellement (dans une société qui a été contruite autour des autres façons de fonctionner), de se sentir moins seules, comprises parce qu’on a donné une explication à leur comportement, et pas “anormales”, parce qu’on leur a dit que c’était juste un fonctionnement parmi d’autres (c’est juste que ce n’est pas la norme aujourd’hui). Le but de ces mots, à mon avis, est de permettre à ces personnes de poser une identité positive sur ce qu’elles ont toujours vu comme un défaut chez elles. Finalement, la définition exacte et sociologique me semble moins importante que le fait que ces personnes voient dans ces mots un brin de réconfort et trouvent des outils qui leur permettent d’être plus épanouies (l’objectif principal de ce blog :)).

      Il y a d’ailleurs aussi l’inverse : des personnes qui n’aiment pas porter une étiquette comme celle-là. Des personnes qui, dans les faits, sont slasheuses (c’est-à-dire cumulent plusieurs activités), qui n’aiment pas se décrire comme telles car, pour elles, ça n’a pas de sens.

      Pour info, le terme “multipotentiel” est défini dans le livre “Recognizing and assisting multipotential youth”, dans lequel Ronald H. Frederickson et John Watson Murray Rothney. “Slasheur” est un terme français utilisé et défini par Marielle Barbe dans son livre “Profession Slasheur”.

      Afin de comprendre la couleur de ton commentaire, je serais curieuse de savoir si tu te sens concerné par les termes “multipotentiel” et “slasheur” ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.