Découvrir

Des Habitudes pour Devenir la Meilleure Version de Soi-Même | Interview d’Onur Karapinar

Publié

Onur Karapinar a créé “Essentiel”, la première publication Medium, suivie par près de 4 000 personnes. A l’occasion de la sortie de son livre “Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même”, je l’ai interviewé pour qu’il nous explique l’importance d’avoir des habitudes pour devenir la personne que l’on a envie de devenir.

Pour écouter l’interview au format audio, c’est ici :

 

Retrouve l’essentiel (sans jeu de mot, hum ;)) de l’interview en version écrite ci-dessous :

“Essentiel” : rassembler les éléments qui font la réussite professionnelle et personnelle

Essentiel est l’origine de ce qui a mené Onur à écrire sur les habitudes et d’en faire son livre “Petite Habitudes, Grandes Réussites”.

2015 : écrire pour extérioriser son anxiété

En 2015, Onur participe à Ticket For Change, une sorte d’école pour acteurs du changement. Il espère ressortir de là en tant qu’entrepreneur social et solidaire.

Pendant Ticket For Change, on pose à Onur des questions qu’on ne lui avait jamais posé à l’école et il reste bloqué à cette phase d’introspection. “J’étais tellement bouleversé que je broyais du noir”.

Il tente de nouvelles expériences entrepreneuriales avec d’autres personnes, mais elles échouent. Onur voit ces échecs comme des opportunités de croissance. C’est grâce à eux qu’il en est arrivé à créer Essentiel.

Il décide de commencer à écrire sur Medium, avant tout pour libérer ses pensées à une période où il ne se sent pas bien. Il cherche alors à répondre à une question qui l’anime depuis cette date : quels sont les ingrédients qui font la réussite personnelle et professionnelle ? “Essentiel est devenu un laboratoire d’apprentissage pour moi-même”.

Juin 2017 : lancement d’Essentiel

Quinze mois après avoir commencé à écrire sur Medium, Onur crée la publication Essentiel pour présenter sa transformation personnelle

Medium étant un média très anglophone, il ne voit pas comment il va pouvoir se frayer un chemin parmi tous les autres articles présents sur la plateforme. Sa première conclusion est qu’il doit publier du contenu tous les jours.

Il se lance alors un défi : écrire un article par jour pendant un mois. Il publie un tiers de contenus originaux, et les deux autres tiers sont des articles traduits de l’anglais. Finalement, Onur prolonge ce défi à trois mois, tout l’été 2017.

Essentiel : aider chacun à devenir la meilleure version de soi-même pour vivre en accord avec ses aspirations

Onur lit des articles, écoute des podcasts, regarde des conférences autour de cette question, et observe des récurrences entre ces personnes. Il s’étonne que ces évidences soient ignorées, comprend qu’elles ont besoin d’être rappelées constamment et développe une vision pour Essentiel : “Ma vision actuelle est d’inciter les personnes à devenir la meilleure version d’elles-mêmes pour vivre en accord avec leurs aspirations.”

Onur organise les articles autour de 4 thématiques :

  1. Entrepreneuriat : pour s’affranchir du système salarial si on n’arrive pas à s’insérer dans ses codes ; créer son propre travail ;
  2. Productivité : gérer son temps, son énergie, être plus efficace ;
  3. Inspiration : pour les personnes qui débutent, s’initier aux bonnes pratiques, voir ce qui se fait ailleurs et qui pourrait marcher pour soi ;
  4. Développement personnel : développer sa capacité à réinventer sa vie, à croître, à s’améliorer.

Après une période à être le seul à écrire sur Essentiel, Onur commence à rassembler des auteurs, penseurs, experts, et leaders en devenir pour qu’ils écrivent régulièrement sur Essentiel. Le but : qu’ils partagent ce qui, selon eux, constitue l’essentiel des bonnes pratiques, leçons de vie, apprentissages.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment la Tristesse peut t'aider à Devenir plus Epanoui(e) au Travail

“Petites Habitudes, Grandes Réussites” : un livre pour développer des habitudes et devenir la meilleure version de soi-même

Couverture du Livre Petites Habitudes Grandes Réussites

D’Essentiel au livre “Petites habitudes, Grandes Réussites”

En janvier 2018, Onur partage à ses abonnés son désir d’écrire un livre. “Quand j’ai créé Essentiel, je n’avais aucune intention derrière d’écrire un livre. C’est venu après. A 26 ans, je me suis dit “Avant mes 30 ans, j’écrirai un livre”. Finalement j’ai mis deux ans à signer le contrat d’édition, au lieu de cinq.”

Deux semaines après sa newsletter à ses abonnés, Onur est contacté par les éditions Eyrolles qui lui proposent d’écrire un livre. Ils étaient tombés sur un résumé de livre qu’il avait fait (“Hooked”), puis avaient vu tout le contenu qu’il avait produit sur Essentiel (des résumés de best-sellers, des contenus utiles et concrets…), et en avaient conclu qu’il pourrait écrire un livre.

Quelle est l’importance d’avoir des habitudes ?

A l’occasion de toutes ses lectures, Onur découvre trois grands éléments qui font la réussite :

  1. Les personnes ne se laissent pas piéger par plaisir à court terme, elles mettent accent sur le long terme ;
  2. Elles concentrent leur efforts sur long terme, notamment en définissant une vision ;
  3. Elles développent de petites habitudes qui soutiennent leur développement personnel.

Les habitudes sont donc un élément-clé de la réussite professionnelle et personnelle.

“40 à 50% de ce qu’on fait relève de nos habitudes. Ce qu’on fait au quotidien finit par créer la vie, avec soit de bons résultats soit de mauvais. Nous sommes ce que nous faisons par répétition. Par exemple, une personne qui a de mauvaises habitudes dégrade sa qualité de sa vie. Toute personnes insatisfaite de sa vie peut aussi en trouver la source par les habitudes qu’elle a, que ce soit pour trouver l’amour ou avoir un job qui lui plaît.

“Parfois les gens me disent “Mais tu n’as pas peur d’être trop rigide, de penser comme un robot en créant toutes ces habitudes ?”. Je leur réponds que non, au contraire, car ce sont les mauvaises habitudes qui entravent la liberté : si tu as de mauvaises habitudes alimentaires, tu manques d’énergie ; si tu as de mauvaises habitudes financière, tu es toujours à découvert.”

“C’est incroyablement puissant les habitudes. Si tu progresses de 1% par jour pendant un an, tu deviens 37 fois meilleur à la fin de l’année qu’au début de l’année.

Un livre à lire comme un buffet à volonté

Le livre est dense : 300 pages, 50 habitudes, 250 conseils pratiques. Mais Onur ne l’a pas créé pour qu’on le lise d’une traite. Plutôt comme un compagnon de route, “comme un buffet à volonté” : aller lire une habitude, la mettre en place, revenir pour trouver l’inspiration d’une autre habitude, et ainsi de suite.

Chaque habitude est composée de deux parties :

  1. Le “Pourquoi” : pourquoi l’habitude est intéressante, des bouts d’histoire, chiffres, études, contexte pour expliquer ;
  2. Le “Comment” : une liste d’actions pour guider stratégiquement le lecteur.

Le livre a été pensé de façon concrète et concise : 1 habitude = 3 ou 4 pages.

L’habitude la plus importante du livre : Cultiver un état d’esprit de croissance

Onur nous livre en exclusivité une des habitudes de son livre. Dans l’interview, il me dit en plus qu’il pense que c’est une des plus importantes, car elle fait passer de spectateur à acteur proactif de sa vie.

Cette habitude (la n°32 sur 51) fait partie de la rubrique “Développement personnel : s’améliorer au quotidien”. Elle commence par une citation de Michael Jordan : “J’ai raté plus de 9 000 tirs, j’ai perdu presque 300 parties, 26 fois on m’a fait confiance pour un tir de la victoire et j’ai raté. J’ai échoué encore et encore et c’est pour ça que j’ai réussi”.

Pourquoi est-ce important de cultiver un état d’esprit de croissance ?

Cultiver un “growth mindset” (“état d’esprit de croissance” en français) est un concept développé par Carole Dweck, professeure de psychologie. Le “Growth Mindset” s’oppose au “Fixed Mindset”.

Les personnes qui ont le “Fixed Mindset” croient que le talent est prédéterminé à la naissance; Elles vont donc éviter tout défi, tout challenge, se résigner au premier obstacle, voir tout effort comme inutile, ne pas se remettre en question, chercher des excuses, ne pas chercher à faire mieux, ne pas croire que les erreurs peuvent les aider, et être oppressées par le succès des autres.

A l’inverse, les personnes qui ont un “Growth Mindset” considèrent qu’intelligence et créativité peuvent se développer si on travaille dur, apprécient les opportunités d’apprendre, accueillent les difficultés comme des challenges, remettent en question les stratégies du passé, trouver des moyens d’aider ceux qui les entourent, travaillent sur elles-mêmes, sont ouvertes à la critique, tirent des leçons de leurs erreurs, et s’inspirent du succès des autres.

“Une personne en état d’esprit de croissance va aboutir à des projets incroyables. Elle utilise la neuroplasticité : la capacité du cerveau à créer nouvelles voies neuronales. Moi, avant, j’étais misérable et malheureux. Et, à force, j’en suis arrivé à mon niveau, mon échelle, quelqu’un reconnu pour son travail, qui a écrit un livre sans passer par un agent littéraire.”

“Jim Rohn a dit “Le succès, ce sont de bonnes décisions prises chaque jour. L’échec, ce sont des erreurs répétées chaque jour.”

Comment développer un état d’esprit de croissance ?

Voici ce qu’Onur propose pour développer son état d’esprit de croissance :

  1. Reconnaître et embrasser ses faiblesses, ne pas se dérober devant elles. Chaque erreur est une opportunité de croissance, de se demander ce qu’on a appris ;
  2. Reformuler ses échecs par une tournure positive d’apprentissage. Par exemple, au lieu de penser “Je ne suis pas doué pour ça”, penser “Qu’est-ce que je ne comprends pas ?”, au lieu de “J’ai fait une erreur, je suis nul”, plutôt “Je n’ai pas assez travail”
  3. Arrêter de se comparer aux autres. “La seule personne avec laquelle on doit se comparer c’est celle qu’on était hier.”
  4. Faire la liste de ses talents : créer un formulaire sur Google Forms avec l’option anonyme, puis l’envoyer à son entourage pour demander “Dans quoi suis-je doué selon toi ?” et obtenir des retours constructifs pour s’améliorer.
  5. Mesurer ses progrès à l‘aide de 4 questions (répondre en 1 phrase, pas plus) :
  • Qu’ai-je appris de ma journée ?
  • Quelle mesure ai-je prise pour réussir aujourd’hui ?
  • Quelles sont les différentes stratégies utilisées ?
  • Comment ai-je persévéré quand les choses se sont avérées difficiles ?

Où acheter le livre “Petites Habitudes, Grandes Réussites” ?

Si vous voulez creuser, vous pouvez acheter le livre (19€) :

  • Amazon : pensez à laisser votre retour à Onur en mettant une évaluation (les étoiles) et un commentaires avec votre avis honnêtes 🙂
  • Fnac : 200 points de vente en France
  • Cultura : 90 points de vente
  • Decitre : dizaine de librairie

Onur recommande vivement la version papier du livre (plutôt que la version numérique) : “C’est vraiment un livre auquel on revient souvent”.

Deviens des contributeurs plutôt qu’un consommateur

Le dernier conseil d’Onur est : “Essayez d’être des contributeurs plutôt que des consommateurs avec une logique de victime. A travers de petites habitudes, on peut s’améliorer soi-même. Une fois qu’on est la meilleure version de soi, qu’on reprend le contrôle de sa vie, qu’on a un regard plus clair, du discernement, qu’on a atteint objectifs qui nous tiennent à coeur… C’est là qu’on peut aider les autres à devenir des contributeurs, essaimer les bonnes pratiques.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.