Choisir

Témoignage : 5 Indépendants racontent leur Transition du Salariat à l’Indépendance

Publié
Femmes Entrepreneures

Quelles difficultés rencontre-t-on quand on se lance en indépendant ? Et après, une fois qu’on l’est ? Comment procéder quand on souhaite devenir indépendant avec un métier différent de celui qu’on avait en tant que salarié(e) ?

Pour donner un peu de visibilité sur ce changement de vie de salarié(e) à indépendant(e), j’ai réuni le témoignage de cinq professionnels indépendants qui sont passés par là. Ils se sont tous lancés entre 2016 et 2018, donc ils témoignent d’une expérience encore récente pour eux. Je les remercie d’ailleurs chaleureusement de leur contribution. 🙂

J’ai posé les mêmes questions aux cinq personnes. Tu vas voir que certaines réponses reviennent (comme la liberté de l’indépendant). Mais qu’à la fois chaque personne a vécu son changement à sa manière et avec ses moyens. J’espère que ces témoignages t’inspireront, donneront plus de clarté sur ce qu’il peut se passer dans cette transition, et te rassureront.

Portrait n°1 : Laura, de Responsable de magasin bio salariée à Consultante indépendante en Stratégie de Communication

Laura Fortier

Laura Fortier, 29 ans, est indépendante depuis octobre 2018. Retrouve-la sur son site www.laura-fortier.fr

Quel était ton boulot de salarié(e) avant de devenir indépendant(e) ?

Responsable de magasin bio (Biocoop).

A quelle date es-tu devenu(e) indépendant(e) ?

Le 1er octobre 2018. Un an jour pour jour après mon départ de Biocoop.

Quelle est ton activité indépendante ?

Je suis consultante en Stratégie de communication. J’accompagne les entreprises dans leur image de marque et sur un plan d’action global.

Pourquoi trouves-tu génial d’être indépendant(e) ?

Pour la liberté dans tous les sens du terme. Je peux décider d’aller à la plage un mardi après midi ou de bosser jusqu’à 23h un dimanche soir. Je choisis les personnes avec qui je veux travailler. Être indépendante me permet de prioriser mon bien être, et de mieux connaître mes capacités et mes limites.

Si tu as changé de métier pour devenir indépendant(e) : comment as-tu procédé ? Quelles difficultés/doutes as-tu rencontré à ce sujet ? Comment les as-tu surmontés ?

J’ai souhaité passer par un CIF (congés individuel de formation) auquel j’avais droit, au vu de mon ancienneté. Je souhaitais reprendre mes études en faisant une licence communication.

Mais le financement d’un tel congé est difficile. Les dossiers sont nombreux et les subventions sont limitées. J’ai tenté, ça n’a pas marché. J’ai donc décidé d’apprendre par l’expérience. Dans mon cas, mes rencontres et mon réseau ont été décisif.

Investie dans le milieu associatif depuis quelques années, c’est le milieu start-up qui m’a fait confiance pour beaucoup de projets. La principale difficulté, notamment quand on n’a pas de “légitimité universitaire”, c’est de tomber régulièrement dans le syndrome de l’imposteur. Ma façon de dépasser ce syndrome est de me nourrir des avis positifs de mes clients sur mon travail.

Qu’est-ce qui t’a aidé(e) à « sauter le pas » pour devenir indépendant(e) ?

Plein de facteurs différents. Mais j’ai la chance d’avoir des proches merveilleux. Que ça soit mes ami.e.s, mes ancien.ne.s collègues de travail ou mon ancien employeur. Leur bienveillance et leur soutien m’ont accompagnée pendant ce changement de vie. Et ça continue aujourd’hui.

Quelles sont tes difficultés maintenant que tu es indépendant(e) ?

L’argent haha. Actuellement je cherche des solutions pour créer un roulement financier mensuel. Heureusement, j’ai plusieurs pistes.

Mais la gestion des émotions et des diverses angoisses est une difficulté quand on est indépendant. Avec un peu de recul, je vois ça comme une opportunité pour mieux me connaître. Quand on est indépendant, il faut toujours voir le verre à moitié plein ! haha

Portrait n°2 : Aurélia, de Responsable Ordonnancement Salariée à Accompagnatrice indépendante de Femmes Entrepreneures

Aurélia Thomas

Aurélia Thomas, 37 ans, est indépendante depuis 2016. Retrouve-la sur son site https://www.se-realiser-au-feminin.fr/

Quel était ton boulot de salarié(e) avant de devenir indépendant(e) ?

J’étais responsable ordonnancement. Je planifiais la production d’un laboratoire.

J’avais fait des études pour créer ma propre société, mais je m’étais laissée convaincre que le CDI, c’était génial. En 2016, j’ai craqué et dit adieu au salariat. La meilleure décision de toute ma vie !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  81 Métiers Pour Devenir Digital Nomad

A quelle date es-tu devenu(e) indépendant(e) ?

Je suis indépendante depuis 2016.

Quelle est ton activité indépendante ?

J’ai lancé plusieurs projets (e-commerce, rédaction web, marketing de réseau), avant de me lancer dans l’accompagnement des femmes entrepreneures. Je les aide à acquérir plus d’harmonie et de liberté dans leur travail, sans mettre de côté leur ambition, et en accord avec leurs valeurs.

Pourquoi trouves-tu génial d’être indépendant(e) ?

J’adore moduler mes horaires de travail suivant mes envies, travailler d’où je veux (comme au Mexique par exemple), choisir avec qui je veux travailler, et surtout, n’avoir aucune contrainte dans la mise en place de mes idées ! Ah… Si j’avais autant de temps que d’idées…

Si tu as changé de métier pour devenir indépendant(e) : comment as-tu procédé ? Quelles difficultés/doutes as-tu rencontré à ce sujet ? Comment les as-tu surmontés ?

Mon métier de salariée n’était pas transportable en mode indépendant. Donc, j’ai fait des essais dans différents domaines pour savoir lequel me convenait le mieux. Ce fut une période difficile, mais j’ai pris goût à gérer mon business comme bon me semble.

Qu’est-ce qui t’a aidé(e) à « sauter le pas » pour devenir indépendant(e) ?

Je me suis inspirée de personnes qui vivaient la vie que je voulais vivre. Et j’ai acheté des formations pour me guider et m’enseigner mon nouveau métier.

Quelles sont tes difficultés maintenant que tu es indépendant(e) ?

J’ai des difficultés à communiquer et à me faire connaître auprès de ma clientèle cible.

Portrait n°3 : Nicolas, d’assureur salarié à courtier en assurance indépendant

Nicolas Mezrahi

Nicolas Mezrahi, 26 ans, est indépendant depuis juillet 2018. Tu peux le retrouver sur son site www.mnassurances.com

Quel était ton boulot de salarié(e) avant de devenir indépendant(e) ?

Assureur, banquier et délégué pharmaceutique.

A quelle date es-tu devenu(e) indépendant(e) ?

Le 10/07/2018

Quelle est ton activité indépendante ?

Je suis courtier en assurances. Ma société recherche, compare et sélectionne les contrats d’assurances de nos clients. Nous les plaçons ensuite dans les compagnies présentant le meilleur rapport prix/garanties. Un interlocuteur exclusif pour tous vos contrats.

Pourquoi trouves-tu génial d’être indépendant(e) ?

La liberté de pouvoir développer son activité comme on le souhaite et de se fixer ses propres objectifs n’a pas de prix !  

En plus de cela, mes tâches sont variées et la routine n’existe plus.

Si tu as changé de métier pour devenir indépendant(e) : comment as-tu procédé ? Quelles difficultés/doutes as-tu rencontré à ce sujet ? Comment les as-tu surmontés ?

Je me suis préparé à l’avance durant les 5 dernières années. Réfléchir à son projet et prendre le temps de se poser toutes les bonnes questions avant de se lancer est une étape impérative.

La législation dans mon domaine d’activité a évoluée quelques mois après la création de la société. Cela m’a obligé à réadapter ma structure et mes supports.

Qu’est-ce qui t’a aidé(e) à « sauter le pas » pour devenir indépendant(e) ?

Le soleil de Montpellier ?

Quelles sont tes difficultés maintenant que tu es indépendant(e) ?

Equilibrer vie professionnelle et vie privée.

Portrait n°4 : Jeff, d’Ingénieur Logistique Salarié à Coach Indépendant en Orientation Professionnelle

Jeff Carlotti

Jeff Carlotti, 29 ans, est indépendant depuis janvier 2018. Retrouve-le sur son site https://ma-carriere-en-main.com

Quel était ton boulot de salarié(e) avant de devenir indépendant(e) ?

Ingénieur en logistique.

A quelle date es-tu devenu(e) indépendant(e) ?

15/01/2018

Quelle est ton activité indépendante ?

J’aide les gens à trouver leur emploi de rêve (orientation professionnelle, recherche d’emploi et création d’entreprise).

Pourquoi trouves-tu génial d’être indépendant(e) ?

Depuis que je suis indépendant, je suis dans la période la moins facile de ma vie, par contre, je n’ai jamais été aussi heureux. Cela m’a permis de rencontrer des personnes inspirantes, de parler devant des scènes allant jusqu’à 1200 personnes ou encore d’avoir le sentiment de vraiment aider des gens !

Si tu as changé de métier pour devenir indépendant(e) : comment as-tu procédé ? Quelles difficultés/doutes as-tu rencontré à ce sujet ? Comment les as-tu surmontés ?

Je me suis fait coaché pour quitter mon CDI. Sauf que je ne savais pas comment faire pour créer une entreprise. J’ai suivi une formation en ligne et c’est cela qui m’a permis d’avancer de manière structurée tout en dépassant mes peurs.

Qu’est-ce qui t’a aidé(e) à « sauter le pas » pour devenir indépendant(e) ?

Une rencontre avec Mareva Bouchaud, une prof de danse tahitienne, elle-même entrepreneure qui m’a dit : « Non, mais Jeff ! Tu es fait pour l’entrepreneuriat ! »

Quelles sont tes difficultés maintenant que tu es indépendant(e) ?

Pérenniser mon activité et penser à ma retraite 😉

Portrait n°5 : Claire-Emilie, de Consultante salariée à Consultante indépendante en stratégie marketing

Claire-Emilie Lecocq

Claire-Emilie Lecocq, 32 ans, est indépendante depuis 2016. Retrouve-la sur son site http://claire-emilie.com/

Quel était ton boulot de salarié(e) avant de devenir indépendant(e) ?

J’ai fait 3 ans de conseil puis 1 an et demi du marketing et de la rédaction de contenu dans une startup avant de passer freelance dans le même domaine.

A quelle date es-tu devenu(e) indépendant(e) ?

Première “vraie” mission de freelance en septembre 2016.

Quelle est ton activité indépendante ?

J’accompagne des startups depuis la définition de leur stratégie marketing jusqu’à la mise en œuvre, avec un focus sur le marketing de contenu. Je rédige également des articles sur l’innovation, et j’accompagne des élèves en formation de marketing.

Pourquoi trouves-tu génial d’être indépendant(e) ?

Pour la liberté que cela me procure : je peux travailler d’où je veux, quand je veux, avec qui je veux. J’ai notamment pu passer presque 1 an mis bout à bout au Brésil, en travaillant avec mes clients sur skype.

Si tu as changé de métier pour devenir indépendant(e) : comment as-tu procédé ? Quelles difficultés/doutes as-tu rencontré à ce sujet ? Comment les as-tu surmontés ?

Je faisais le même métier avant de basculer en freelance, et j’ai quitté mon métier en CDI pour partir au Brésil initialement (le plan était de trouver un boulot là-bas, mais ça a évolué).

À la base, je ne pensais pas que ça me plairait de travailler en freelance, notamment parce que j’ai toujours aimé travailler en équipe. Mais finalement ma liberté comptait plus.

Qu’est-ce qui t’a aidé(e) à « sauter le pas » pour devenir indépendant(e) ?

J’avais déjà arrêté mon CDI, j’étais partie au Brésil, revenue, je ne savais plus comment avancer. Et on m’a proposé une première mission (réseau), puis une deuxième (contact via Pôle Emploi), et c’était parti !

Quelles sont tes difficultés maintenant que tu es indépendant(e) ?

Je continue à réfléchir à comment faire évoluer mon activité, comment trouver du sens au quotidien. J’aimerais bien travailler avec d’autres freelances pour proposer une offre commune par exemple. C’est un chemin, mon activité va continuer à évoluer.

Alors, ces témoignages t’inspirent-ils ? Te rassurent-ils ? Te donnent-ils envie de te lancer comme indépendant(e) ?

Si oui, et si tu souhaites être tenu(e) informé(e) de la sortie de ma formation “Indépendants Epanouis” (elle te guide pour trouver une activité indépendante qui te plaît et te rémunère à la hauteur de tes besoins), inscris-toi à la liste VIP en cliquant ici.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment Trouver son Ikigaï | Ma Méthode en 4 étapes

Photo : Mimi Thian on Unsplash

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 réflexions au sujet de « Témoignage : 5 Indépendants racontent leur Transition du Salariat à l’Indépendance »

  1. Merci Isis de m’avoir permis de partager mon expérience.
    J’espère que nos différents témoignages inspireront beaucoup de personnes à prendre le contrôle de leur vie professionnelle.
    Pour moi, depuis que je suis indépendante, j’ai l’impression de revivre !!
    Même mes difficultés, j’en suis contente, car ce sont les miennes. 😉
    Je vous souhaite à tou.te.s une belle réussite dans vos projets !

  2. Des portraits très intéressants ! Et inspirant ! Merci Isis !
    On sent bien, dans ces témoignages, que les difficultés existent mais ne font pas le poids face à la liberté qu’offre le travail en indépendant. Une image m’est tout de suite venue à l’esprit en les écoutant (enfin, lisant) : c’est comme la première fois que l’on saute dans la piscine d’un plongeoir : ça fait d’abord peur, mais une fois qu’on se lance, c’est une sensation géniale, grisante !
    Encore merci d’avoir récolté ces témoignages pour nous 😉

    1. Merci pour ce nouveau commentaire Maaike ! J’aime beaucoup ta métaphore, ça correspond bien je trouve ! 🙂

  3. Super intéressant ces témoignages ! La période de transition est toujours délicate mais il ne faut pas avoir peur car même si cela peut prendre du temps, l’important est d’être dans l’action et d’avancer dans une direction qui nous correspond. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.