Se lancer

Comment Trouver une Activité Indépendante qui me Plaît et me permet d’en Vivre ?

Publié
Activité Indépendante Passionnante et Rémunératrice

Tu souhaites devenir indépendant(e) ? Libre de faire quelque chose qui te passionne et a du sens pour toi, de prendre du plaisir au quotidien dans ton travail, de construire un projet professionnel sur-mesure qui répond à tous tes besoins, y compris un revenu convenable ?

Voici les étapes nécessaires pour y parvenir selon moi. C’est parti !

Note : cet article est un extrait de ma formation “Indépendants Epanouis”, dont les inscriptions ouvriront leurs portes le 25 juin 2019. Pour être tenu(e) au courant, rejoins la liste VIP en cliquant ici.

Les 4 étapes pour trouver une activité indépendante viable et qui me plaît

Etape 1 : Trouver un besoin auquel répondre et qui me passionne

Trouver un besoin auquel répondre est essentiel

Trouver un besoin auquel répondre est essentiel car c’est en répondant à un besoin que l’on apporte de la valeur. Et c’est en apportant de la valeur qu’on peut gagner de l’argent en échange de cette valeur.

Un besoin, c’est la combinaison de :

  • Une personne ;
  • Qui veut atteindre un certain objectif ;
  • A qui il manque quelque chose pour atteindre cet objectif (et cela provoque chez cette personne de la frustration, de la tristesse ou encore de la colère).

Exemples de besoin

Voici un exemple de besoin connu de tous :

  • Personne : Je suis un adulte qui a régulièrement besoin de se nourrir ;
  • Objectif : J’aimerais pouvoir manger du pain à chaque repas ;
  • Manque : Je ne sais pas faire de pain moi-même.

Pour ce même besoin, il existe plusieurs solutions possibles :

  • Une boulangerie ;
  • Un supermarché qui vend un pain ;
  • Une société de livraison à domicile, avec un livreur qui vous apporte votre pain à vélo.
  • Etc.

Prenons un autre exemple :

  • Personne : Je suis une entreprise (personne morale) qui vend des téléphones ;
  • Objectif : J’ai besoin d’attirer de nouveaux clients par la voie numérique en créant un site Internet ;
  • Manque : Je n’ai pas de compétences de création de site Internet en interne, et ça ne vaut pas le coup pour moi d’embaucher quelqu’un à temps plein pour faire ça, car ce n’est pas central dans mon activité.

Pour ce même besoin, il existe plusieurs solutions possibles :

  • Une agence web qui crée des sites Internet pour entreprises ;
  • Un designer web freelance qui fait la première partie du boulot ou s’associe avec un développeur web pour proposer une prestation complète ;
  • Un site comme Wix, qui permet de créer un site Internet facilement et pour pas cher.
  • Etc.

La solution est ce qui se détermine en étape 2. Mais d’abord, voyons comment trouver un besoin auquel répondre, qui nous intéresse.

Comment trouver un besoin auquel répondre et qui m’intéresse ?

Commence par repérer les sujets qui t’intéressent : de quoi parlent les médias que tu prends plaisir à consulter ? De quel sujet pourrais-tu parler toute la nuit ?

Ces intérêts sont des pistes de domaines dans lesquels tu peux trouver un besoin. Une fois le domaine identifié, demande-toi : quels problèmes existe-t-il dans ce domaine ? Qui concernent-ils (personnes) ? Quel objectif voudrait-ils obtenir (objectif) ? Qu’est-ce qui les empêche d’y parvenir (manque) ?

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te donnerai ma méthode pour trouver de nouvelles idées de “vrais” besoins existant dans notre société.

Etape 2 : Déterminer comment j’ai envie d’apporter mon aide pour répondre à ce problème (d’une façon qui me passionne)

Maintenant que tu as identifié un besoin auquel répondre, passons à “comment” tu vas y répondre, c’est-à-dire ton offre, ton métier, et les outils que tu utiliseras au quotidien pour apporter une solution.

Quelles tâches me feront kiffer au quotidien ?

Pour s’éclater et s’épanouir dans son travail au quotidien, il faut que celui-ci nous permette de faire régulièrement des tâches que l’on apprécie, qui nous énergisent et nous mettent en état de “flow”. Le flow est un état de concentration tel qu’on en oublie ce qui se passe autour de nous, et le temps qui passe ; une étude du psychologue hongrois Mihaly Csikszentmihalyi a montré que le Flow est le dénominateur commun de tous les travailleurs heureux de travailler.

J’ai personnellement remarqué que mes meilleures journées sont celles où j’ai réussi à être dans le Flow pendant 2 à 4 heures (j’ai rarement réussi à être dans le flow plus longtemps que ça).

Voici quelques questions à te poser pour trouver ce qui te ferait kiffer au quotidien :

  • Quelles activités aimes-tu faire dans ta vie professionnelle actuelle (ou passée) ? Dans ta vie personnelle, tes loisirs, ton temps libre ?
  • Si on te payait (bien) pendant un an à condition que tu passes ce temps à faire ce que tu aimes le plus, que ferais-tu ?
  • Quelles activités te font entrer dans le Flow ?
  • Quelles activités t’énergisent ?
  • Qu’est-ce qui t’amuse ?
  • Qu’est-ce qui te fait te sentir vivant(e) ?

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te parlerai davantage du Flow et de comment trouver ce qui te permet d’y entrer. Je t’aiderai également à élargir le champ des possibles avec ma méthode pour trouver de nouvelles activités qui pourraient te plaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Digital Nomad : Comment Préparer son Téléphone Pour l’Etranger ?

Quels sont mes talents ?

Les talents, c’est ce qu’on fait naturellement bien. Ils nous demandent peu d’effort et d’énergie, pour un résultat de bonne qualité, perçu comme de valeur par les autres.

Utiliser ses talents dans son activité indépendante permet de faire quelque chose sur lequel on est à l’aise, on se sent bien, qui nous donne la sensation d’apporter de la valeur, voire de nous démarquer par la qualité de notre travail.

Quelques pistes pour trouver tes talents :

  • Fais la liste de toutes tes compétences (utilisées dans tes expériences professionnelles et dans ta vie personnelle) ;
  • Fais la liste des choses que tu fais naturellement (exemple : raconter une histoire à l’oral, vulgariser un concept, comprendre le point de vue de quelqu’un qui ne partage pas mon avis, anticiper…) ;
  • Apprends à connaître tes forces grâce à des tests en ligne
  • Demande à ton entourage de te donner 5 actions (chacun) qu’ils trouvent que tu as réalisées de façon relativement remarquable.

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te donnerai les 3 tests que je trouve les plus pertinents pour apprendre à connaître tes forces. Ainsi qu’une méthode pour découvrir tes talents inexplorés.

Qui est-ce que je rêve de devenir ?

Quitte à te lancer dans un nouveau projet, autant voir grand et essayer de faire quelque chose qui va vraiment te faire kiffer, te faire réaliser certains de tes rêves.

Pense à la personne que tu rêves de devenir : un conférencier qui parlent devant des milliers de personnes à chaque conférence ? Un auteur dont le livre a été un best-seller ? Quelqu’un qui a découvert une innovation dont tout le monde se souviendra pendant des dizaines d’années ?

Qu’aimerais-tu pouvoir dire à tes petits-enfants lorsqu’ils te demanderont ce que tu as accompli dans ta vie ?

Trouver des métiers correspondant à mes aspirations

Choisir une activité indépendante, un métier, c’est choisir une MANIÈRE de répondre à un besoin, une façon d’aider les personnes à qui l’on veut apporter de la valeur.

Pour trouver des métiers correspond à tes aspirations, commence par te demander quels verbes correspondent le plus à la valeur que tu veux apporter.

Quelques exemples de verbes :

  • Accompagner
  • Enseigner
  • Faire à la place de (prestataire de service)
  • Créer
  • Soigner
  • Influencer
  • Partager

Une fois tes verbes choisis, va plus dans le détail : quels métiers correspondent à ce verbe ? Pense ensuite aux métiers qui pourraient intégrer les tâches qui te font kiffer au quotidien, tes talents, et la personne que tu rêves de devenir.

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te donnerai une liste plus complète de verbes parmi lesquels piocher. Ainsi que plusieurs méthodes pour trouver d’autres idées de métier.

Une fois ces métiers identifiés, fais la synthèse : comment peux-tu résoudre le besoin identifié en étape 1, d’une façon qui te fait kiffer ?

Etape 3 : Choisir l’activité qui me rendra le/la plus épanoui(e)

Tous les métiers identifiés ne te permettront pas de mener la vie que tu veux mener et d’inclure tous tes besoins. Pour pouvoir choisir LE métier qui te rendra épanoui(e), il te faut donc connaître tes besoins, et évaluer quels métiers y répondent.

Lister mes besoins

Tes besoins sont tous les critères que tu veux prendre en compte dans ta vie professionnelle et ton équilibre vie pro-vie perso.

Voici quelques questions à te poser pour identifier tes besoins :

  • Quelles sont les choses importantes pour toi dans ta vie ? (un loisir en particulier, ton couple, tes enfants, pouvoir sortir entre copines, voyager…)
  • Quel temps voudrais-tu consacrer à chacune de ces activités ?
  • Qu’en déduis-tu sur le rythme de travail que tu aimerais avoir ? La flexibilité dont tu as besoin ?
  • Où aimerais-tu travailler ? (à domicile, dans des cafés, dans un bureau, un espace de coworking…)
  • Où aimerais-tu vivre ? (mer, campagne, ville, étranger…)
  • A quelle fréquence et combien de mois par an aimerais-tu voyager ?
  • Quel taux d’interaction sociale aimerais-tu avoir ? Avec qui (partenaires, clients) ? A quelle fréquence ? Sous quel format (email, téléphone, rencontre physique).

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, nous ferons un point spécial sur ton besoin en termes de revenu.

Evaluer si les métiers visés correspondent à tes besoins

Une fois tes besoins listés, il te faut évaluer quels métiers, parmi ceux identifiés, correspondent à tes besoins. Et éliminer ceux qui ne correspondent pas.

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te donnerai mes méthodes pour :

  • Enquêter sur la réalité des métiers visés, avec les 8 aspects à vérifier ;
  • Evaluer tes pistes par une méthode intuitive et une méthode rationnelle ;
  • Trouver comment transformer tes idées de métiers pour les adapter à tes besoins ;
  • Trouver de nouvelles pistes de métier si tu les as toutes éliminées.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Résolution 2018 : 5 règles d'or pour réussir à la tenir

 

Etape 4 : Déterminer ma stratégie pour obtenir le revenu que je souhaite

Maintenant que tu as identifié un besoin auquel répondre, et comment tu allais y répondre, tout en te faisant kiffer, et en respectant tous tes besoins non financiers, il est tant de s’attarder sur ton besoin financier.

Toute activité entrepreneuriale peut être viable sous certaines conditions :

  1. Avoir identifié un “vrai” besoin (et pas inventé une solution dont personne ne veut) ;
  2. Réussir à montrer la valeur de mon offre à mes potentiels clients ;
  3. Trouver des clients ;
  4. Avoir déterminé une bonne combinaison prix + nombre de clients que je peux obtenir avec ma stratégie et mes moyens.

Pour le premier point, je te renvoie à l’étape 1. Si tu n’es pas sûr(e) qu’il s’agit d’un “vrai” besoin, va à la rencontre des personnes que tu comptes aider.

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te donnerai ma méthode pour mener cette étude de marché.

Pour le deuxième point, c’est quelque chose qui s’améliore en faisant. Fais de ton mieux quand tu démarres. C’est en osant passer à l’action et proposer une première offre que tu pourras obtenir des retour et l’améliorer, jusqu’à convaincre autant que tu en as besoin pour obtenir le revenu dont tu as besoin.

Nous allons maintenant voir les points 3 et 4, et un peu plus.

Si tu n’as pas encore défini ton revenu idéal, fais-le : de combien as-tu besoin par mois pour vivre convenablement ?

Evaluer mes charges professionnelles

Pour gagner ce revenu, il faut que tu génères ce montant en “bénéfice”, c’est-à-dire ton chiffre d’affaires (TOUT l’argent que tu gagnes), auquel tu enlèves tes charges.

Les charges professionnelles sont toutes les dépenses que tu as dû engager pour créer ton activité, puis offrir le service que tu offres.

Il s’agit par exemple de :

  • Ton matériel ;
  • Des logiciels ;
  • Paiement d’un prestataire pour te faire un site Internet ;
  • Cotisations sociales et patronales ;
  • Location d’une salle
  • Etc.

Fais la liste des charges induites par ton activité. Estime-les par mois, pour pouvoir facilement faire le calcul par rapport au revenu mensuel que tu veux obtenir derrière.

Si tu es en microentreprise, les charges sociales et patronales s’élèvent à environ 22%, selon ton activité. Alors que si tu es en société, tu auras un impôt sur bénéfice (15% pour la première tranche, 33% pour la deuxième) et des cotisations sociales et patronales d’environ 45%.

Choisir mon modèle économique

Où est ma valeur ?

Pour déterminer ton prix, il faut que tu commences par déterminer ce pour quoi les gens payent, c’est-à-dire ce pour quoi tu leur apportes de la valeur.

Reprenons notre premier exemple de l’étape 1 :

  • Valeur apportée par la boulangerie : du bon pain + potentiellement pas loin de chez moi + potentiellement, un contact humain sympathique
  • Valeur apportée par le supermarché : du pain (pas forcément bon) + potentiellement pas loin de chez moi + me permet de faire le reste de mes courses en même temps + moins cher.
  • Valeur apportée par le service de livraison à domicile : je choisis potentiellement la qualité du pain (et le livreur va le chercher dans la boulangerie ou le supermarché) + je n’ai pas besoin de bouger de chez moi.

Et toi, où est ta valeur dans ce que tu as imaginé ?

Quand et comment se passe la transaction ?

Puis tu dois déterminer le type de transaction qui s’opère :

  • Le client paye au moment où il reçoit la marchandise (supermarché, boulangerie, livre en librairie, livre numérique Kindle…)
  • Le client paye puis reçoit la marchandise plus tard (livraison de courses à domicile, Amazon…)
  • Le client paye un acompte puis le reste plus tard (achat d’appartement, prestation de service…)
  • Le client paye un abonnement pour recevoir un produit ou service régulièrement (abonnement téléphone, box…)
  • Le client paye après avoir reçu une prestation (réparation de voiture, coiffeur…)
  • Le client paye pour le temps passé (freelances qui facturent à l’heure ou la journée) ;
  • Le client paye pour un résultat (freelances qui facturent à la mission) ;
  • Etc.

Les exemples que je donne entre parenthèses sont uniquement là pour t’aider à comprendre la différence entre chaque exemple de transaction.

Pour certains métiers, il est difficile d’innover sur le modèle économique et tu peux te contenter de faire comme font les autres.

Mais sache qu’en tant qu’entrepreneur, tu peux parfois choisir un modèle économique, même quand ce n’est pas le plus pratiqué dans le milieu habituellement.

Par exemple, pour de la maintenance informatique, tu pourrais proposer un abonnement (le client peut t’appeler dès qu’il a un problème), ou un paiement au résultat (lorsque le client a un problème, tu lui dis combien ça coûte et tu résouds son problème quel que soit le temps que tu y passes), ou paiement au temps passé (lorsque le client a un problème, tu lui fais payer le temps que tu passes à résoudre son problème).

Le choix s’opère selon ce avec quoi tu es à l’aise, qui te paraît logique, ou plus facile. Ou plus rémunérateur (tu pourras te reposer la question au moment où tu fais tes prévisions financières pour comparer différents modèles économiques).

Définir ma combinaison prix-nombre de clients

Il existe plusieurs façons de déterminer son prix :

  • Selon le coût de réalisation (dépenses engagées pour la réalisation + on ajoute une marge de bénéfice) ;
  • En déterminant ton taux horaire ou journalier ;
  • En estimant la valeur de ce que tu proposes, indépendamment du temps passé.
  • En t’alignant sur les prix pratiqués par tes concurrents ;
  • Selon combien tes clients sont prêts à payer ;

Tu dois aussi prendre en compte le nombre de clients que tu peux obtenir. On ne met pas les mêmes prix pour un client entreprise et un particulier (un particulier peut être prêt à payer 500€ quand une entreprise peut être prête à payer 5 000€, pour une proposition presque similaire). Joue aussi la difficulté à les obtenir : le temps d’obtenir un contrat en B2B (entreprise) est beaucoup plus long et compliqué qu’en B2C (particulier).

Tu peux essayer les différentes méthodes pour voir la différence. Tu verras que certaines méthodes ne seront pas pertinentes pour toi.

Par exemple, si j’estimais le prix de ma formation “Indépendants Epanouis” en fonction du temps passé (par rapport à mon taux horaire), elle coûterait près de 20 000 euros. Sans compter les années passées en amont à engranger de la connaissance et développer ma réflexion sur le sujet. Tu te doutes bien que je ne peux pas proposer une formation à 20 000 euros à un particulier. Donc cette méthode pour établir un prix n’est pas pertinente pour une formation en ligne comme celle que je crée.

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je te donnerai ma méthode pour évaluer différents scénarios financiers, et calculer le nombre de clients qu’il te faut pour gagner le revenu que tu souhaites

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 Manières de Trouver un Travail en Remote

Etablir ma stratégie pour trouver des clients et me démarquer

Bien sûr, la partie la plus cruciale est de réussir à trouver des clients pour payer ce prix que tu auras si bien défini. 😉

Avec ma méthode pour enquêter sur la réalité des métiers visés, tu te seras déjà fait une idée de comment trouver des clients. Mais ça, ça reste de la théorie. Pour que ça marche, il faut que tu t’appropries ces méthodes te mettes en place un plan d’action concret pour aller chercher ces clients.

L’autre jour, j’ai eu une lectrice au téléphone qui savait “en théorie” comment trouver ses clients B2B, mais elle était bloquée car elle ne savait pas comment s’y prendre pour dépasser la première étape. Il lui manquait un plan d’action pour parvenir à réaliser cette première étape, aller au-delà et obtenir son premier client.

Dans la formation “Indépendants Epanouis”, je t’aiderai à mettre en place ce plan d’action pour trouver tes premiers clients.

Par où commencer une fois que j’ai trouvé ?

Te voilà maintenant avec ton nouveau projet professionnel : une activité indépendante qui te plait et te permet d’en vivre ! Tu es super motivé(e) pour te lancer mais ne sais pas par où commencer. Voici quelques étapes :

  1. Identifier les compétences qu’il me manque et comment les développer ;
  2. Préparer ma transition financière ;
  3. Tester mon idée à petite échelle ;
  4. Déterminer où je vais travailler ;
  5. Préparer l’administratif : statuts, banque et santé ;
  6. Organiser mes objectifs trimestriels, mensuels, hebdomadaires et quotidiens ;

 

Dans ma formation “Indépendants Epanouis”, je t’accompagnerai aussi sur toutes ces étapes.

Pour résumer, la formation “Indépendants Epanouis” t’aidera à :

  • Trouver un “vrai” besoin auquel répondre et qui te plaît ;
  • Définir ce qui te fera kiffer au quotidien et entrer dans le Flow ;
  • Identifier tes talents ;
  • Trouver des idées de métiers correspondant à tout ça ;
  • Vérifier que ces métiers incluent tous tes besoins, ou trouver comment faire en sorte que ce soit le cas ;
  • Définir ton revenu idéal et les éléments de ton modèle économique pour réussir à l’obtenir ;
  • Mettre en place un plan d’action pour :
    • Etre autonome dans ta recherche de formation “métier”, quel que soit ton secteur ;
    • Dépasser le syndrôme de l’imposteur, la peur d’être illégitime sans formation, ou non crédible quand on débute dans un nouveau métier et/ou un nouveau secteur ;
    • Préparer ta transition financière ;
    • Tester ton idée à petite échelle ;
    • Déterminer tes objectifs ;
    • Organiser ton temps et tes journées.

 

Si la formation Indépendants Epanouis t’intéresse et que tu veux être tenu(e) au courant de l’ouverture des inscriptions, rejoins la liste VIP en cliquant ici.

 

Photo de couverture : Trent Szmolnik on Unsplash

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 réflexions au sujet de « Comment Trouver une Activité Indépendante qui me Plaît et me permet d’en Vivre ? »

  1. Super article clair et détaillé qui donne envie forcément, je ne suis pas là ce soir par hasard, rien ne se fait par hasard…maintenant il faut être prête pour se lancer et oser mais je sens que c’est en moi, je sens aussi que je souhaite être accompagnée..Merci et belle soirée!!

    1. Bonjour Elodie,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      La majorité des peurs de se lancer partent quand on a une idée plus claire de ce que l’on veut faire, qu’on a réduit les incertitudes liées à l’argent et à la vie qu’on imagine mener.

      N’hésite pas à me partager ce qui te fait peur ou pourrait te retenir de te lancer, je peux t’apporter de premiers éléments auxquels réfléchir pour dépasser ça. On peut aussi faire ça par téléphone avec un appel de 15 minutes (c’est d’ailleurs souvent plus efficace ;)). Si ça t’intéresse, écris-moi à isis @ lesnouveauxtravailleurs.fr et on planifiera ça. 🙂

      Et si tu décides de suivre la formation, la majorité de tes peurs sauteront au fur et à mesure que tu avances sur la définitiond e ton projet. Pour les peurs restants, on pourra travailler dessus pendant les Coachings de groupe mensuels, ou directement dans le Groupe Facebook (groupe privé uniquement avec les Futurs Indépendants qui suivent la formation). 🙂

      Belle soirée à toi aussi !

  2. Très bon article qui présente bien la formation et permet de savoir à quoi s’attendre !
    Deux erreurs dans le texte rencontrée, par contre :
    – Il manque un bout de phrase dans “Evaluer mes charge”, tu écris : […] Ton bénéfice est alors. Alors que si tu es en société […] ;
    – Il manque un mot (“avec”) dans “Par où commencer une fois que j’ai trouvé ?”, tu écris […] Te voilà maintenant ton nouveau projet professionnel : […].
    Je sais, je sais, je suis embêtante à toujours tout (ou presque tout) corriger ! Promis, j’ai pas regardé s’il y avait des fautes, juste que les mots manquants ont tendance à sauter aux yeux ! ^^’
    En tout cas, joli programme et sacré boulot de ta part ! Merci !

    1. Bonjour Maaike,
      Merci pour ce nouveau commentaire !
      Au contraire, merci de me l’avoir fait remarquer ! Ça c’est du travail collaboratif ! 😉

  3. Super article ! Je dirais que les points les plus difficiles à appréhender sont ceux qui concernent les activités que j’aime faire au travail ou dans la vie de tous les jours (le flow), mes compétences et la valeur ajoutée que je pourrais apporter par rapport aux autres. En tout cas je trouve le contenu pertinent et super intéressant, merci 🙂

    1. Merci pour ton commentaire Margot et d’avoir partagé tes points bloquants 🙂

      Effectivement, ça peut être particulièrement difficile de trouver ce qu’on aime faire au quotidien et nous fait entrer dans le Flow car il se peut que ce que tu fais actuellement ne te le permette pas. C’est pour ça que je partagerai ma méthode pour trouver malgré, dans la formation. 🙂

      Pour tes talents et la valeur que tu pourrais apporter : tout le monde a un potentiel, certains talents, mais on ne les voit pas toujours car on ne se rend pas compte que c’en sont, ou bien on a très peu d’occasion de les utiliser. Demander à son entourage aide souvent à voir des choses qu’on n’avait pas vues, ainsi que les tests de personnalité qui donnent de grands axes de talents. Moi c’est en lisant les résultats que je me suis rendu compte qu’ils avaient raison et que je n’avais pas vu ça !

  4. Hello à tous;

    Bravo Isis pour ton travail. Ca donne vraiment envie. Tout à l’air super complet. Comme Margot je crois que la partie la plus difficile est de trouver mon flow et ce qui me plaît vraiment… J’ai tendance à m’intéresser à 2000 sujets en meme temps et faire plusieurs activités à la fois. Puis, si je trouve (imaginons) 2 sujets parfaits mais qu’il est impossible d’y apporter une valeur ajoutée -> business plan impossible à faire, secteur trop concurrentiel, la déception risque d’être très forte.
    Mais ça fait sûrement parti des craintes de tous.

    Merci pour tout ce que tu fais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.