Se lancer

Trouver sa voie professionnelle : comment tirer des leçons de vos diverses expériences ?

Publié
Boussole pour trouver sa voie

L’introspection est une démarche nécessaire pour améliorer son épanouissement au travail. C’est elle qui nous rend maîtres de nos destins : on prend conscience de nos besoins. Prendre consience est la première étape pour pouvoir agir, progresser dans son développement personnel et tendre vers une voie professionnelle épanouissante.

Cet article a été rédigé par Adrien, du blog Technique-emploi. Vous y trouverez une méthode et des outils pour tirer des leçons de ses expériences passées, basés sur la propre expérience d’Adrien.

Mener une introspection à chaque cycle

Notre vie… un enchaînement de cycles !

Avant tout, il faut considérer notre vie comme une étendue de cycles ! J’appelle “cycle” une période de plusieurs mois ou années durant laquelle nous nous installons dans un schéma de vie défini.

Voyons les choses ainsi. Si de vos 25 à 27 ans, vous exercez une activité professionnelle dans la même ville, cela constitue un cycle. Si par la suite, vous vous expatriez 6 mois en Asie pour découvrir cette partie du monde, cela constitue un nouveau cycle. Vous rentrez ensuite en France pour travailler sur une création de business en ligne, ce qui vous occupera durant 1 an : voici un autre cycle.

L’idée est de prendre chaque expérience comme un vecteur d’apprentissage de soi et de la vie en général. Personnellement, depuis que je vois les choses ainsi, j’ai énormément appris sur moi, sur mes compétences, sur mes aspirations et sur d’autres domaines passionnants (relations humaines, rapport au travail, entreprenariat…).

Le problème avec une majorité de personnes c’est qu’ils sont amenés à vivre des expériences enrichissantes (voyages, rencontres, travail challengeant, sport…) mais ils ne parviennent pas à prendre suffisamment de recul pour tirer un véritable bilan de ce à quoi ils ont été confronté. Se remettre en question et prendre de la distance pour analyser les choses de manière objective sont toutefois des comportements difficiles à adopter.

Ce qu’il faut, c’est justement avoir les bons outils pour examiner vos différentes expériences et en tirer des leçons, afin de vous lancer dans les cycles de vie suivants avec un niveau de conscience plus élevé. Et ce sont ces outils que je vais vous présenter dans cet article ;).

Un travail d’introspection nécessaire

Pour éclaircir tout cela, prenons un cas concret. Si vous avez lu l’article de ce blog, Blogging : ce que 2018 (ma première année) m’a appris, vous savez de quoi je parle. Cet article est un excellent exemple d’introspection et d’analyse d’un cycle de vie. Durant un cycle de vie (ici l’année 2018 durant laquelle Isis a fait de nombreuses choses : développement de son blog, création de sa micro-entreprise…).

L’idée est alors de s’interroger : Qu’est ce j’ai fait qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui au contraire n’a pas fonctionné ? Qu’est-ce que j’ai appris sur moi ? Qu’est-ce qui me correspond ? Qu’est-ce que j’ai appris d’autres ? Comment vais-je maintenant agir au vu de tout ce que j’ai appris ? Dans quel nouveau cycle vais-je me lancer afin d’être cohérent vis à vis de la personne que je veux devenir ?

Ca parait simple dit comme ça mais au final peu de gens prennent vraiment la peine de se poser et de réfléchir de manière constructive à ce qu’ils ont vécu. Je trouve cela vraiment dommage !

Pour ma part, j’ai énormément appris de chacune des expériences que j’ai vécu ces 3 dernières années. Tant sur le plan personnel que professionnel, ces cycles de vie m’ont aidé à me construire et à me développer. Mais elles n’auraient pas eu autant d’impact si je n’avais pas pris le temps de réaliser ce travail d’introspection.

Dans un premier temps, je vais rapidement vous présenter le “cheminement” que j’ai suivi au cours de ces dernières années. Cela vous permettra de vous familiariser avec l’état d’esprit auquel je souhaite vous familiariser: “je vis des choses, j’analyse, je tire un bilan et j’agis ensuite en fonction de ce que j’ai appris”. Dans un second temps, je vous partagerai les outils que j’ai utilisés et que je vous recommande également. 🙂

Comment mes derniers cycles de vie m’ont dirigé vers mes activités actuelles, qui me passionnent

Si on cherche à suivre un fil rouge pour comprendre comment j’en suis arrivé là où je suis aujourd’hui (fondateur du blog Technique Emploi et Ingénieur Méthodes dans le nucléaire en parallèle), je commencerais par parler de mon séjour Erasmus à Cracovie d’avril à juillet 2016.

Leçon n°1 : L’abnégation

J’étais en quatrième année d’école d’ingénieur et suis parti en Pologne dans le cadre d’un stage à réaliser. Là-bas j’étais en colocation avec trois autres personnes de mon école. Et cette expérience a vraiment été enrichissante à tous les niveaux. C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’entamer un gros travail sur moi.

En effet, les difficultés rencontrées dans la vie en commun m’ont fait comprendre de nombreuses choses. Cela m’a notamment amené à me remettre en question sur ma relation avec les gens. A ce propos, si je dois résumer en une phrase mon évolution personnelle par le biais de cette expérience, ce serait : “Avant je faisais passer mon confort avant tout le reste, désormais je fais passer le confort des autres en priorité ”.

Adopter un comportement bienveillant auprès d’autrui est fondamental pour quiconque souhaite réussir socialement ou professionnellement. Et par la suite, le fait de faire d’abnégation m’a énormément servi.

Bien entendu, ces 3 mois m’ont aussi transmis la passion du voyage et de la découverte de nouveaux horizons, comme beaucoup d’entre vous j’imagine. 😉

Leçon n°2 : La proactivité

Je suis alors revenu en France pour accomplir ma dernière année d’étude, avec beaucoup plus de confiance en moi. Les leçons que j’ai tirées de cette expérience étaient avant tout humaines et centrées sur le développement personnel : “être à l’aise avec soi, pour être à l’aise avec les autres”.

Quelques mois plus tard, j’ai effectué mon stage de fin d’étude, un vrai poste d’ingénieur méthodes au sein de l’industrie. Celui-ci dura 6 mois. Et je vous l’assure… Malgré toute la confiance en moi que j’avais engrangée auparavant, je me suis fais reprendre un grand nombre de fois…

Pourquoi ? Tout simplement car je n’avais pas encore pris conscience d’une des qualités fondamentales à avoir au travail : être proactif ! En effet, je ne mesurais pas l’importance d’être “obsédé par la recherche de solution”. Cette expression de mon ancien tuteur de stage m’a énormément marquée. C’est ce que j’ai retenu de ce cycle : je dois prendre garde à mon côté laxiste et dans certaines situations, ne pas trop tergiverser et agir.

Leçon n°3 : Lifestyle, réalisation de soi, compétences et… Opportunité !

On en arrive ensuite à l’expérience, sans laquelle je n’aurais peut-être pas créé mon blog ! Avant la fin de mon stage de fin d’étude, j’ai été contacté pour un poste d’ingénieur d’affaires (activités de commercial, de recruteur et de manager) à Lyon.

Je connaissais la réputation de l’entreprise, un ami avait déjà suivi le processus de candidature. Les horaires pouvaient parfois s’étendre de 8h à 22h, et les résultats demandés étaient conséquents.

En effet, j’ai ensuite appris qu’une cinquantaine de candidats hebdomadaires étaient reçus. L’entreprise existaient depuis environ deux ans. Or… J’ai décroché le poste malgré tout, à l’issue de 3h d’entretien avec 4 personnes différentes ! Qu’est-ce que j’ai pu retenir de cela ? Tout simplement que j’étais naturellement doué en communication et pour me vendre.

Toutefois, je n’ai passé que quelques mois en poste, je me suis rapidement rendu compte que celui-ci ne me correspondait pas du tout. Les nombreuses heures que je devais faire ont réduit à néant mon activité sociale et sportive ! Et je suis rapidement apparu très mal à l’aise par rapport à cela. Que retenir ? Que travailler de manière acharnée (plus de 70h par semaine parfois) en négligeant mon hygiène de vie (difficulté à manger sainement et plus de sport), cela ne me correspond pas.

Autre chose, la manière dont le recrutement et le suivi des candidats étaient réalisés ne me convenaient pas. Je passerai sur les détails mais ce que j’ai pu retenir de cela c’est que j’ai besoin d’amener une vraie valeur aux gens pour me sentir pleinement satisfait de ce que j’accomplis.

Cela nous amène au point suivant. J’ai particulièrement apprécié les entretiens d’embauche que je menais en tant que recruteur, dans le cadre de ma fonction d’ingénieur d’affaires. L’idée était de réaliser un débriefing aux candidats et de les aider à progresser. Cet aspect “coaching développement personnel” a vraiment été ce qui me plaisait le plus dans le cadre de ma fonction.

Je me suis également rendu compte à quel point beaucoup de personnes éprouvaient des difficultés à se mettre en valeur et à communiquer de manière attractive sur eux, pour trouver un travail.

Lecçon n°4 : Vocation

Après quelques mois de recherche, j’ai décroché un poste d’ingénieur méthodes dans le nucléaire car c’est un job qui s’aligne avec mes valeurs et qui me correspond plus que le précédent. Je vous renvoie au dernier tableau de cet article sur lequel je démontre comment mes compétences et les divers aspects de ce travail “matchent”.

En parallèle, j’ai aussi créé mon blog (qui est aujourd’hui mon projet majeur) grâce à toutes les leçons que j’ai tirées de mes expériences passées.

Si je résume, chacun de mes cycles de vie m’a amené au suivant et aujourd’hui j’ai trouvé ma vocation.

Mon expérience à Cracovie m’a transmis la passion du développement personnel ainsi que des valeurs de partage. Ce séjour m’a donné une confiance en moi que j’ai exploité par la suite. Mon stage de fin d’études a fait progresser ma proactivité et m’a appris à me “bouger” lorsque cela est nécessaire. Ces deux cycles m’ont aussi enseigné l’importance de la remise en question permanente : c’est la base de la progression.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Générer un Revenu Complémentaire grâce à l’Immobilier

Mon intérêt pour le développement personnel m’a poussé durant toutes ces années à multiplier les rencontres et les interactions humaines, ce qui a participé à améliorer ma communication, mon aisance orale et ma confiance en moi. Grâce à ces aptitudes, j’ai pu décrocher mon poste d’ingénieur d’affaires, car c’est justement le type de profil qui était recherché (personne présentant une forte volonté d’apprendre et de progresser à divers degrés).

Ce travail m’a fait comprendre plusieurs choses : la configuration dans laquelle je ne souhaitais pas me trouver (trop d’heures, aucune vie en dehors du travail, mauvaise hygiène de vie), les difficultés rencontrées par beaucoup de gens pour se mettre en valeur et trouver du travail, mon attrait pour l’apport de valeur aux gens qui ont l’envie et mes qualités naturelles pour la communication et la recherche d’emploi.

J’ai donc trouvé un travail qui me correspondait, me suis lancé sur un projet (blog) qui me passionne et sur lequel je m’investis comme cela n’a jamais été le cas. 😉

Comme vous pouvez le voir, mon parcours suit un cheminement logique et en est aujourd’hui à un stade où j’ai découvert ma voie, ce qui me tenait vraiment à coeur. L’important est d’agir de manière empirique et de ne pas avoir peur de se lancer sur des projets qui vous aventurent en dehors de votre zone de confort. L’important est que ceux-ci vous correspondent et vous paraissent cohérents par rapport à vos valeurs.

Je vais maintenant vous transmettre quelques outils et conseils qui pourront vous aider à analyser votre parcours, à alors agir en adéquation avec vous-même, à prendre de bonnes décisions pour vous poursuivre votre chemin dans la bonne direction et à vous lancer sur des projets qui vous permettront de vous accomplir. 😉

Les outils à utiliser pour trouver votre voie

Outil n°1 : Ecrire sur soi

La première chose que je vous conseille vraiment pour “observer le chemin que vous avez parcouru” est de tenir un journal ! Ou un carnet de note, peu importe la désignation donnée. L’idée est vraiment de laisser une trace écrite de votre ressenti à l’instant t afin de pouvoir s’en imprégner à nouveau à t+6mois, t+1an

De cette manière, vous allez constater votre évolution sur ladite période, et les choses vous apparaîtront comme beaucoup plus logiques.

Pour ma part, je n’avais pas écris depuis presque un an et ai relu il y a quelques mois mes notes et je vous l’assure, ça fait beaucoup réfléchir ! On constate à quel point on est capable d’évoluer dans le temps et on prend conscience de certaines choses chez nous, que l’on ne parvenait pas à expliciter auparavant.

Concrètement, j’ai constaté en me relisant que j’accordais trop d’importance au regard des autres et que mes actions pouvaient parfois ne pas être en total accord avec moi-même. En lisant cela à plusieurs reprises dans mes écrits, j’ai pris conscience que c’était un point sur lequel il me fallait vraiment travailler.

Ainsi, je m’efforce à rester moi-même dans mon travail alors que je pensais jusqu’à présent qu’il fallait au contraire être le plus neutre possible et jouer en quelque sorte un rôle pour que les choses se passent bien avec les collègues… Et bien j’avais tort !

Depuis que, au contraire, j’assume clairement ma personnalité à mon travail, le contact semble beaucoup plus naturel avec mes collègues et devinez quoi ? Les sujets avancent plus vite car les gens semblent plus à même dans d’aller mon sens ! Pourquoi cela ? Car je laisse ma personnalité (avec ses qualités et ses défauts) transparaître et cela plaît aux gens, qui souhaitent, je pense, travailler avec des humains et non avec des robots.

Et c’est en relisant mes notes que j’ai pris conscience de cela ! Donc n’hésitez à prendre de temps à autre un peu de votre temps pour écrire, cela ne vous apportera que des avantages pour mieux vous connaître, analyser votre parcours et travailler sur vous ;).

Outil n°2 : Rester connecté à son identité et à ses valeurs

Une autre chose importante : lancez-vous dans des projets en adéquation avec vos valeurs ! Demandez-vous également si ceux-ci peuvent vous permettre de tendre vers la personne que vous souhaitez devenir.

Pour cela, commencez par bien vous connaître (je vous renvoie à mon article: “Faire un bilan personnel-professionnel avant de se lancer”, qui permet de poser les bases de la connaissance de soi), puis agissez ensuite tout au long de votre vie, de sorte à être en adéquation avec vous-même. En faisant ceci, vous verrez, vous trouverez votre voie rapidement et naturellement. 😉

Pour vous donner un exemple, je me suis lancé dans cette aventure d’ingénieur d’affaires, avec cette entreprise, car elle avait une forte volonté d’accompagner ses salariés dans leur développement personnel… Or c’est une de mes principales convictions ! Ayant suivi mon instinct, je me suis lancé et comme je vous l’ai expliqué plus haut, tout ce qui a découlé de ce choix m’a amené à prendre la décision de créer mon blog.

Ce job n’était pourtant pas fait pour moi car justement, la manière de l’exercer n’était pas du tout en phase avec mes valeurs ! Et comme je vous l’ai dit, l’expérience a été courte.

La moralité c’est qu’il ne faut pas avoir peur de prendre des risques ! J’ai senti que ce travail pouvait m’amener beaucoup par rapport à la personne que je souhaitais devenir et il y a contribué. Même si son exercice était au final en contradiction avec mes valeurs, le fait d’avoir appris grâce à lui m’a permis de me retrouver dans ma posture actuelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 sites pour partir en Voyage entre Digital Nomads

Pensez donc à vous lancer dans des projets pouvant vous rapprocher de ce à quoi vous aspirez sur le long terme ! Pour étayer ce propos, vous pouvez également jeter un coup d’oeil à mon article : “Comment se fixer des objectifs pour s’accomplir dans ses projets professionnels et être heureux ?”. 🙂

Il est vraiment important d’agir au maximum en adéquation avec votre personne car les choses vont ensuite se faire naturellement et les opportunités s’offriront à vous. En effet, si vous êtes bon dans ce que vous entreprenez, que cela vous plait et est en lien avec vos croyances, vous allez forcément attirer de la valeur vers vous. 😉

Outil n°3 : Bien s’entourer

Enfin, il est fondamental de vous entourer de personnes dispensant des conseils avisés ! 😉

L’idéal est que ces personnes vous connaissent bien, de cette manière elles sauront ce qui est bon pour vous et vous le feront savoir. Alors comment savoir quelles personnes transmettent des conseils utiles et bienveillants ?

Et bien c’est tout simple, soyez ouvert d’esprit, remettez-vous en question en permanence et testez ce que ces gens vous suggèrent. Si la plupart de leurs indications vous conduisent dans la bonne direction, vous vous en apercevrez rapidement. Cela signifiera que vous vous appuyez sur les bonnes personnes. 😉

A retenir

Dans cet article, j’ai vraiment souhaité vous faire part de ma vision sur ce sujet : il est fondamental de ne pas faire que vivre vos expériences mais aussi de porter un regard critique sur ce à quoi vous êtes confrontés. Réfléchir sur ce que vous vivez vous permettra d’y mettre du sens et de mieux comprendre le monde qui vous entoure. Cela vous permettra alors de trouver votre place dans celui-ci et de mieux vous connaître.

Agissez ensuite en adéquation avec vous-même et cherchez en permanence à vous remettre en question et à progresser. Au final, cela vous amènera à exercer des activités dans lesquelles vous êtes bons et vous vous sentez épanouis, des activités qui vous rendent heureux. C’est ainsi que de fil en aiguille, de projets en projets, vous vous rapprocherez de la voie qui est faites pour vous. 😉

Photo by Jamie Street on Unsplash

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.