Trouver Sa Voie

Coronavirus : mon programme de 15 jours (spécial confinement) pour construire un nouveau projet professionnel

Publié

Tu te sens claustrophobe à l’idée de devoir passer 15 jours confiné·e chez toi ? Voyons-le autrement. Te retrouves-tu en télétravail pendant le confinement ? Si tu ne croules pas sous des demandes d’organisateurs d’événements qui veulent être assurés contre les annulations pour causes de Coronavirus (coucou Jojo), tu as 15 jours devant toi pour penser à toi, faire le bilan.

Et surtout, t’attaquer enfin à un sujet que tu repoussais jusqu’alors : réfléchir à ce que diable tu pourrais bien faire si tu quittais ton job actuel pour aller vivre dans un monde de licornes qui font des caca-papillon. 

J’avais juste envie de placer cette phrase (parce que j’étais d’humeur 🦄), mais j’entends bien sûr le monde des gens épanouis et nourris par leur travail.

Pour ne pas te laisser seul·e et démuni·e face à cette montagne 🏔, je t’ai créé un petit programme avec une action à faire chaque jour pour construire ton nouveau projet professionnel. De quoi occuper ton esprit et éviter de penser au fait que cette situation ressemble à un film apocalyptique américain ou à la série La Servante Ecarlate.

Puisque tu ne prends plus les transports pour aller au travail, pourquoi ne pas utiliser ce temps-là pour mettre en place ces petites actions et mener ces réflexions ? 😊

Allez, c’est parti, voici le programme !

Programme spécial confinement : 15 jours pour construire ton nouveau projet professionnel

[Jour 1] Mardi 17 mars 2020 : mettre de l’ordre dans ton espace physique

L’espace physique, c’est comme l’espace mental : s’il est en bazar, c’est difficile de s’y retrouver. Et les deux sont liés : pour avoir des idées claires, il vaut mieux être dans un espace rangé.

Alors si tu es bordélique comme moi, je t’invite à utiliser cette première journée pour ranger ton appart’, le nettoyer, bref, créer un espace dans lequel tu as envie de te poser et de passer du temps (tu vas pas trop avoir le choix ces 15 prochains jours 😷) pour réfléchir à toi.

[Jour 2] Mercredi 18 mars 2020 : regarder le webinaire de Carbone Theory pour voir comment faire l’exercice “l’échelle des valeurs”

“L’échelle de valeurs” est un exercice qui te permet de déterminer quelles sont tes valeurs hautes et tes valeurs basses.

C’est lorsqu’on agit selon ses valeurs hautes qu’on est aligné avec soi-même, et donc épanoui. A l’inverse, si on nourrit ses valeurs basses, on se sent nul (en résumé).

Je me suis prêtée au jeu pour déterminer mes valeurs hautes :

Cela a confirmé pourquoi je cherche à faire les choses d’une certaine façon avec ce blog (comme “écrire avec mon coeur”, surtout quand je parle de mes propres expériences dans les newsletters).

Et a dévoilé un aspect que j’ai peut-être trop relégué au second plan ces derniers temps : l’amusement et l’accomplissement.

Le webinaire “L’échelle de valeurs” de Carbone Theory a lieu mercredi 18 mars de 18h30 à 20h, en ligne (jusqu’à présent, il n’a pas été prouvé que le Coronavirus se transmettait par les ondes WiFi donc tu devrais être en sécurité 😏).

Clique ici pour participer au webinaire (gratuit)

[Jour 3] Jeudi 19 mars 2020 : Ce dont tu ne veux plus

Prends un carnet pour noter tes réflexions au cours de cette introspection (je te conseille d’écrire à la main sur papier plutôt que sur ordinateur, car ça a un meilleur effet en introspection).

Mets un chrono sur 10 minutes et liste toutes les choses que tu n’aimes pas dans ton travail actuel et que tu ne veux pas retrouver dans ta prochaine activité professionnelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [19/27] Chômage : comment organiser son temps pour trouver sa voie ? | PODCAST

Libre à toi de passer plus de 10 minutes sur cette étape, de creuser. Dix minutes est le temps que j’utilise en atelier collectif. C’est suffisant pour faire émerger des éléments sur lesquels travailler ensuite.

[Jour 4] Vendredi 20 mars 2020 : ce qui te plaît et que tu veux garder

Maintenant, cap sur le positif : 

  1. Mets un chrono sur 10 minutes ;
  2. Liste toutes les choses que tu apprécies dans ton travail actuel ;
  3. Parmi tout ce que tu as listé, quelles choses souhaites-tu ABSOLUMENT retrouver et lesquelles sont secondaires ?

Comme hier, libre à toi d’y passer plus de temps. Mais si tu n’as pas l’énergie d’y passer des heures chaque jour, 10 minutes sont déjà suffisantes. 

[Jour 5] Samedi 21 mars 2020 : L’échelle des 6 possibilités

“L’échelle des 6 possibilités” est un outil que j’ai créé pour dégrossir la situation en déterminant les grandes directions que tu souhaites prendre. Ca permet de diminuer la “montagne” d’options possibles.

Clique ici pour accéder à l’article qui explique ce qu’est l’échelle des 6 possibilités, et à l’exercice correspondant.

[Jour 6] Dimanche 22 mars 2020 : Ce qui te fait peur vis-à-vis de ces directions

Hier, tu as identifié les directions que tu souhaites prendre. Tu ressens certainement des peurs ou doutes vis-à-vis de certaines de ces directions. 

  1. Dans ton carnet, liste tout ce que te dit ta “petite voix du mental”.

Exemple : 

  • “J’ai peur de ne pas réussir à gérer l’aspect administratif d’une entreprise” ; 
  • “Comment savoir si j’arriverai à gagner assez d’argent avec ce projet ?” ; 
  • “J’ai peur que les recruteurs ne veuillent pas de moi vu que je n’ai pas d’expérience dans ce secteur”
  1. Imagine que c’est un ami à toi qui te fait part de ces peurs-là vis-à-vis de ce projet : que lui dirais-tu pour le rassurer et l’encourager à faire ce projet ?

[Jour 7] Lundi 23 mars 2020 : Ce qui t’a procuré de la joie

Cette question est une version simplifiée de l’étape #1 de ma méthode ikigaï.

S’il n’y avait qu’une seule question à poser, ce serait celle-là : quels moments de ta vie t’ont procuré de la joie ?

Mets un chrono sur 10 minutes et liste-les dans ton carnet.

Tu dois vraiment te reconnecter à tes émotions, à tes sensations de joie.

Note tous les moments qui te passent par la tête. Pas besoin de faire ça dans un ordre chronologique. Fais ça dans l’ordre dans lequel ça te vient.

Et si un moment te semble t’avoir procuré moins de joie que d’autres, ce n’est pas grave, écris-le quand même, pour délester ton cerveau.

Libre à toi d’y passer plus de temps (moi j’y avais passé 1h30 quand je l’ai fait), mais, comme dit précédemment, en dix minutes, tu peux déjà faire émerger des choses intéressantes.

[Jour 8] Mardi 24 mars 2020 : Ce qui est facile pour toi

Cette étape est une version simplifiée de la composante “ce en quoi je suis doué·e” de la méthode ikigaï.

  1. Mets un chrono sur 10 minutes ;
  2. Repense à des actions que tu as faites qui ont été faciles pour toi, et pour lesquelles tu as eu l’impression d’apporter de la valeur à quelqu’un ;
  3. Liste-les dans ton carnet.

“Facile”, ça veut dire que tu l’as fait naturellement, ça ne t’a pas demandé vraiment d’effort, c’est “sorti comme ça”.

“Apporter de la valeur à quelqu’un”, ça veut dire que cette personne a pu avancer grâce à ce que tu lui as dit alors qu’elle était bloquée, que tu lui as rendu service, que tu lui as donné une information qui lui manquait… Bref, cette personne trouve que ton action lui a apporté quelque chose qu’elle n’avait pas, et t’as sûrement remercié pour ça.

Exemple : les lundi, je retrouve mon amie entrepreneure Anthonia. Ca arrive qu’elle ait envie de faire quelque chose pour son business mais ait l’air un peu dans le flou. Pour moi, c’est naturel de lui poser des questions pour l’amener à clarifier ce qu’elle veut faire, et faire émerger un plan d’action. Ca ne me demande pas d’effort car c’est la façon avec laquelle mon cerveau fonctionne naturellement. Mais Anthonia me dit que ça lui apporte beaucoup de valeur.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Découvrir Sa véritable Identité | PODCAST 053

[Jour 9] Mercredi 25 mars 2020 : A quoi as-tu envie d’oeuvrer ?

Cette question est une version simplifiée de l’étape #2 de la méthode ikigaï.

Pour répondre à la question, tu dois te connecter à tes émotions d’agacement dans une situation : dans quels moments as-tu ressenti un fort agacement qui t’a donné envie d’agir ? Mets un chrono de 10 minutes et liste-les sur ton carnet.

Exemple : moi ça m’agace fortement quand je discute avec quelqu’un qui semble se donner tout un tas d’excuses pour ne pas faire quelque chose qu’il a, au fond, envie de faire. Je dirais même que ça m’exaspère. 

Ce n’est pas négatif de ressentir ça ! C’est la preuve d’un engagement envers une cause. On ne supporte pas que cette situation existe DONC on agit pour que ça change. Et ça, c’est le type de motivation qu’on recherche pour avoir un projet professionnel qui a du sens pour nous, pour lequel on a envie d’agir au jour le jour. C’est une motivation par l’émotion, la plus forte à mon sens.

[Jour 10] Jeudi 26 mars 2020 : Quels formats ?

A l’heure actuelle, il ne me paraît plus pertinent de raisonner uniquement en termes de “métier”. C’est trop spécifique, vague à la fois, et nous enferme dans quelque chose.

Il vaut mieux raisonner en termes de “format”, c’est-à-dire les actions qu’on a envie de mettre en place pour oeuvrer dans le sens de ce qu’on a identifié hier.

Consulte cet article pour découvrir la liste de formats et faire l’exercice associé.

[Jour 11] Vendredi 27 mars 2020 : Cadre & mode de vie

De nos jours, je crois qu’il est possible de se construire une vie professionnelle sur-mesure, qui prend en compte nos besoins et le mode de vie que l’on veut vivre.

A mes yeux, ce n’est pas une question de “Est-ce que c’est possible ?” mais de “Comment puis-je organiser ça pour que ce soit possible et ressemble le plus à ma vie de rêve ?” (voir ma vidéo à ce sujet)

Pour ce programme de 15 jours, je te propose à nouveau une version simplifiée pour réfléchir à cette partie :

  1. Mets un chrono sur 10 minutes ;
  2. Décris ton mode de vie idéal dans ta nouvelle vie professionnelle

Tu peux inclure des choses comme :

  • Les horaires que tu veux faire ;
  • La fréquence et durée de tes vacances ;
  • Le degré de temps perso que tu veux avoir et qu’est-ce que tu fais pendant ce temps-là (quelles activités de loisir, bien-être… pour toi) ;
  • Idem mais pour le temps social (avec qui, sous quel format…) ;
  • Idem pour le temps “famille” (surtout si tu as un·e conjoint·e et des enfants) ;
  • Avec quelles fréquence et durée tu voyages ;
  • Combien de temps tu passes en extérieur versus devant un ordinateur ;
  • A quoi ressemble ton lieu de travail (plutôt bureau privé, espace de coworking, chez toi…) ?
  • Ton lieu de vie ? (plutôt urbain, entre ville et campagne, complètement campagne, sur un bateau dans une baie de Martinique…)

[Jour 12] Samedi 28 mars 2020 : Quelqu’un qui fait un métier qui t’attire

Au jour 10, tu as réfléchi aux formats que tu pourrais mettre en place au vu des moments qui t’ont procuré de la joie et des actions qui sont faciles pour toi.

Aujourd’hui, je te propose de penser à une personne qui fait un métier qui t’attire mais dont tu penses qu’il est inaccessible pour toi.

  1. Ecris ce métier sur ton carnet ;
  2. Ecris pourquoi tu penses que c’est inaccessible pour toi ;
  3. Si c’était un ami à toi qui te faisait part de ces doutes, que lui dirais-tu pour le rassurer et l’encourager à creuser cette piste ?

[Jour 13] Dimanche 29 mars 2020 : Génération d’idées à plusieurs

Au début j’allais te dire de réunir quelques amis dans un appart’ pour cette partie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [11/27] As-tu une vision erronée ? | PODCAST - Série "Trouver Sa Voie"

Puis je me suis dit “Ah bah non, confinement, neh !” 😏

Donc ce sera sur Skype ! 😄

Aujourd’hui, je te propose d’organiser un Skype avec 3 ou 4 personnes (des amis ou des personnes de la communauté LesNouveauxTravailleurs : je vais réouvrir le groupe Facebook exprès, pour que vous puissiez interagir).

Le but : obtenir des idées de “formats” (ou “métiers”, ou “projets”) à mettre en place au vu de ce que tu aimes et de ce à quoi tu veux oeuvrer.

En gros, tu refais le jour 10 mais à plusieurs, pour obtenir de nouvelles idées et étendre tes horizons.

Chaque personne a sa propre expérience, ses propres centres d’intérêts, son propre environnement familial… C’est cette diversité qui peut apporter des idées nouvelles.

[Jour 14] Lundi 30 mars 2020 : Identifier tes blocages

Ton vrai problème, ce n’est pas que tu ne sais pas quoi faire. C’est que tu ne t’autorises pas à envisager certaines options à cause de ton mental qui vient te dire que ce n’est pas fait pour toi.

Aujourd’hui, je te propose de faire le point sur tes blocages. Je publierai prochainement un article à ce sujet. 🙂

[Jour 15] Mardi 31 mars 2020 : Etablir ton plan d’action

Eh, franchement, ça tombe pas pile poil ces 15 jours de confinement ? Pile le dernier jour du mois de mars !

Et pour ce dernier jour, il est temps de passer à l’action.

A partir d’aujourd’hui, tu dois prendre une décision :

  • Soit tu t’engages pleinement dans la construction de ta vie professionnelle sur-mesure, parce “ça suffit je veux que ça change !”, et tu mets en place un plan d’action pour avancer dans cette direction ;
  • Soit tu décides que ce n’est pas le bon moment pour toi (mais si tu as pris le temps de faire les exercices ces 15 jours et que tu penses ça, ça m’étonnerait que tu sois dans ce cas-là) et tu ne mets pas de plan d’action en place (parce qu’un plan d’action sans un engagement total à le respecter, ça ne sert à rien ; ça mène à la procrastination et le sentiment qu’on est nul parce qu’on n’a pas respecté son plan d’action).

Il n’existe pas d’entre deux. Car le résultat d’un entre deux, c’est la culpabilité. Et la culpabilité, c’est mauvais pour toi et ton optimisme à créer quelque chose de positif pour ton avenir.

Donc soit tu t’ENGAGES maintenant, soit tu LÂCHES PRISE jusqu’à ce qu’un nouvel élan d’envie te revienne pour t’occuper de ce sujet important. Mais en reste pas au milieu, dans la culpabilité.

Bon, si tu as décidé de t’engager dès aujourd’hui, il te faut un plan d’action pour savoir quoi faire maintenant.

Comme pour l’ensemble de ce programme 15 jours, faisons simple :

  1. Quel est ton objectif dans 3 mois ? (est-ce que tu veux avoir trouvé quelle activité professionnelle tu voudras faire ? Est-ce que tu veux avoir trouvé une formation-métier ? L’avoir commencée ?…) ;
  2. Quelle est la première action que tu devrais faire CETTE SEMAINE pour avancer vers cet objectif ?
  3. Quelles sont les 3 actions suivantes que tu devras mener après celle-ci, pour avancer vers ton objectif ?

Et voilà ! Tu es paré·e !

Envie de transformer ta vie ?

Si tu ressens un très fort désir de changer, de transformer ta vie vers une activité professionnelle qui te nourrit.

Si tu sens que tu n’y arriveras pas seul·e et aimerais être accompagné·e pour dépasser tes blocages, être dans l’action et avancer pas à pas vers ton objectif.

Si tu ne te considères pas comme une victime mais es prêt·e à travailler sur toi pour opérer cette transformation, et à appliquer les actions qui te sont recommandées.

Alors n’hésite pas à me contacter car je serais heureuse de travailler avec toi, de t’accompagner dans cette transformation en coaching individuel ou collectif.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.