Entreprise Libérée

Les 5 Enjeux de l’Entreprise Libérée

Publié
Les 5 enjeux de l'entreprise libérée

L’entreprise libérée est un concept qui fait rêver. Elle promet plus d’humain dans les entreprises, une place pour exprimer ses émotions, pour évoluer dans son poste afin de mieux s’épanouir, pour prendre des décisions plus rapidement et de façon plus autonome.

Mais l’entreprise libérée n’est pas un monde de bisounours. Créer une telle entreprise et la développer implique de nouveaux enjeux. J’en ai rassemblé quelques uns, suite à mon interview de Gaël, fondateur d’une entreprise libérée, de ma discussion avec un consultant en entreprise libérée, et de la préparation de ma conférence au Mixit 2018.

Enjeu n°1 de l’entreprise libérée : Comment passer d’une logique de contrôle à une logique de confiance ?

Origine de l’enjeu n°1

Dans l’entreprise libérée, on passe d’une logique de contrôle à une logique de confiance. Dans une entreprise classique, on a une organisation pyramidale où le rôle du N+1, entre autres, est de contrôler le travail des personnes qu’il manage. Dans l’entreprise libérée, on laisse chaque personne prendre ses propres décisions et responsabilités. La règle d’or est que celles-ci doivent aller dans le sens de la vision de l’entreprise.

L’enjeu n°1

Créer une entreprise libérée demande au dirigeant d’accepter de lâcher prise, de remettre en cause ses croyances, de lâcher les rennes des finances (d’autant plus difficile si on a mis de l’argent de sa poche), de lâcher les rennes des décisions et des responsabilités.

L’enjeu est d’autant plus grand pour le dirigeant que le cadre légal n’est pas encore adapté aux entreprises libérées. En cas de pépin, les administrations françaises considèreront que c’est le dirigeant qui est responsable. Dans ce cas, tous les collaborateurs ne sont pas égaux. Il faut donc accepter qu’on essaye d’être égaux quand tout va bien, mais qu’on ne le sera pas quand tout va mal.

La signature de certains documents est également réservée aux dirigeants, ce qui veut dire que les employés ne peuvent pas avoir tout pouvoir, même si les “dirigeants” sont prêts à fonctionner ainsi.

Solutions possibles à l’enjeu n°1

Avant de créer son entreprise, Gaël a bien réfléchi à l’organisation qu’il voulait créer et s’est fait accompagner personnellement pour apprendre à lâcher-prise sur certains sujets.

Une autre personne que j’ai interviewée a choisi de se mettre à la méditation pour faire ce travail sur soi. D’autres encore ont recours à un psychologue pour faire la paix avec leur passé et leurs croyances.

Enjeu n°2 de l’entreprise libérée : Comment faire pour que les salariés s’emparent des problèmes/responsabilités et les gèrent ?

Origine de l’enjeu n°2

Dans l’entreprise libérée décrite par Isaac Getz dans Liberté & Cie, il existe toujours des leaders qui définissent la vision de l’entreprise. Celle-ci est martelée auprès des collaborateurs. Mais ensuite, chacun est libre d’effectuer son travail comme il l’entend et de prendre des initiatives, tant que cela respecte la vision de l’entreprise. Chacun est donc, en un sens, plus responsable.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Qu'est-ce que l'Entreprise Libérée ? | Définition

L’enjeu n°2

Tout le monde n’est pas prêt à prendre autant de responsabilités. Certaines personnes n’aiment pas devoir s’occuper de résoudre certains problèmes et préfèrent laisser ce soin à d’autres (potentiellement le manager, en entreprise “classique”). Comment faire alors pour que tous les salariés, même les réticents, s’emparent des problèmes et des responsabilités, et les gèrent ?

Solutions possibles à l’enjeu n°3

Gaël, que j’ai interviewé a mis en place plusieurs choses :

  • Réfléchir ensemble aux nouveaux projets à mener et décider qui en sera responsable, pour que chacun consente réellement
  • Former les personnes à comprendre les informations financières et leurs enjeux pour que chacun soit capable de prendre des décisions

Le consultant en entreprise libérée avec qui j’ai discuté, lui, fait parler toute l’équipe qu’il accompagne sur l’avenir qu’ils veulent construire ensemble. Afin que chacun se sente engagé dans cet avenir commun.

Enjeu n°3 de l’entreprise libérée : Comment inclure les personnes comme un tout avec émotions et vie personnelle ?

Origine de l’enjeu n°3

Dans l’entreprise libérée, chacun est considéré comme un humain à part entière, avec ses émotions et sa vie personnelle qui peut influencer sa vie professionnelle. Toutes ces parties personnelles sont considérées : non seulement on accepte qu’elles puissent avoir un impact sur le travail, mais en plus on leur laisse de la place.

On prend également en compte la raison d’être individuelle dans la raison d’être collective.

L’enjeu n°3

Ce fonctionnement ne peut marcher que s’il existe un espace de sécurité psychologique où l’on peut exprimer ses émotions, ses doutes, ses questionnements. Car si on est jugé quand on fait part de ça, on ne voudra probablement plus le partager, on ne se sentira pas en sécurité en le faisant. Et cela va à l’encontre de l’état d’esprit de l’entreprise libérée.

Solutions possibles à l’enjeu n°3

Lorsque Gaël, que j’ai interviewé, a recruté sa première employée, il a pris le temps de discuter longuement de ses besoins :

  • quelle rémunération ?
  • quelle organisation du temps de travail ?
  • télétravail ou bureau ?
  • quelles contraintes à respecter pour un travail bien fait, et quelles libertés ?

Le consultant en entreprise libérée, lui, apprend aux gens à exprimer leurs émotions et à s’écouter, grâce aux méthodes de la Communication Non Violente. Il travaille également sur l’engagement des salariés par l’alignement des motivations : comment la raison d’être individuelle peut-elle se mettre au service de la raison d’être collective ?

Enjeu n°4 de l’entreprise libérée : Faire l’effort de former et d’accompagner

Origine de l’enjeu n°4

Dans l’entreprise libérée, on donne plus d’autonomie et de responsabilités aux salariés. C’est comme si chacun devenait un mini-manager, dans son propre rayon.

L’enjeu n°4

Pour le créateur d’entreprise-recruteur, cela demande de faire l’effort de former, accompagner, voire coacher les gens, pour les aider à se développer, à devenir responsables et autonomes. Tout ça tout en les aidant à se développer dans leurs compétences opérationnelles.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Créer une Société de Conseil Libérée | Interview de Gaël Loric

Si l’on met en place la transparence de l’information financière, il faut également former les personnes à la comprendre. Cela prend du temps.

Solutions possibles à l’enjeu n°3

Gaël a mis en place des temps d’échange et d’accompagnement. Il continue également de faire un travail sur lui pour accompagner au mieux.

Enjeu n°5 de l’entreprise libérée : Un cheminement continu

Origine de l’enjeu n°5

L’entreprise libérée n’est pas un modèle. Il y a autant de manières de la mettre en place que de personnes. Contrairement à ce que laisse penser la dénomination, il n’y a pas clairement un “avant” et un “après” passage à l’entreprise libérée. Car l’entreprise libérée est une accumulation de petits bouts d’organisation.

L’enjeu n°5

A chaque nouvelle personne qui rejoint l’entreprise, il faut intégrer une nouvelle personnalité, de nouveaux besoins, et donc adapter l’organisation pour l’inclure. Et même si l’équipe ne change pas, la vie de chacun évolue, avec de nouveaux besoins, de nouvelles envies, de nouveaux problèmes. Il faut donc adapter l’entreprise au fur et à mesure.

Solutions possibles à l’enjeu n°5

Personne ne m’a parlé de solutions face à cela, si ce n’est de rester à l’écoute des besoins de chacun et de trouver des solutions. 🙂

Quels autres enjeux vois-tu à l’entreprise libérée ?

Connais-tu des entreprises libérées et les enjeux qu’elles rencontrent ? Côté salarié, côté créateur d’entreprise ? Partage-les en commentaires pour continuer la discussion. 🙂

Photo by Franck V. on Unsplash

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.