Design Humain

Design Humain : Définition

Publié
Design Humain

Qu’est-ce que le Design Humain ? En quoi cet outil peut t’aider à être plus épanoui·e dans ta vie professionnelle et personnelle ? Découvre-le dans cet article. A la fin de l’article, je t’indique comment faire le test (gratuitement) pour savoir quel est ton “type”. Tu pourras ensuite te référer au résumé de chaque “type”, contenu dans cet article, pour comprendre ce que ça veut dire, dans les grandes lignes.

Qu’est-ce que le Design Humain ?

Design Humain : un outil de connaissance de soi

A quoi peut te servir le Design Humain et pourquoi j’en parle sur un blog lié à l’épanouissement professionnel ?

Parce que le Design Humain est un outil de connaissance de soi.

Il peut te donner des indications très importantes pour ton épanouissement et tn alignement, comme : 

  • Quelle est l’émotion qui remplit le plus ta jauge d’épanouissement (différente selon le “type”) ;
  • Comment être dans ta meilleure énergie créatrice et énergie tout court ;
  • Comment fonctionnent tes “vagues d’énergie” ;
  • Quelles émotions négatives tu ressens quand tu n’es pas aligné·e (un superbe signe pour repérer que tu n’es pas où il faut !) ;
  • La bonne façon pour toi de prendre des décisions, pour qu’elles génèrent épanouissement et alignement dans ta vie ;
  • Quels “super-pouvoirs” ton design te donne-t-il ? Comment les utiliser au mieux ? Et en quoi ils sont différents des autres types ?
  • Comment tu trouves l’inspiration ;
  • Comment ton environnement t’influence et à quel point ;
  • Ce qui influence le plus ton énergie, tes décisions et ta façon de travailler ;
  • Si tu es plutôt quelqu’un fait pour des projets courts, longs, spontanés…
  • Le degré de créativité dont tu as besoin dans ta vie ;
  • Si tu es plutôt quelqu’un qui a besoin de courir plusieurs lièvres à la fois ou de te concentrer sur un seul projet à la fois ;
  • Tes vulnérabilités ;
  • Certaines tendances conscientes ou inconscientes que tu as de faire les choses.

Pour moi, le Design Humain est l’outil de connaissance de soi le plus complet, détaillé et puissant que j’aie rencontré. C’est le maître kung-fu des tests de personnalité (même si ton type n’est pas déterminé par un test de personnalité en fait, comme je te l’explique plus bas).

Le Design Humain t’aide à être en harmonie avec qui tu es vraiment, plutôt que de lutter à essayer de faire les choses “comme on est censé les faire”.

Il t’aide à rendre ta vie plus fluide et légère.

J’ajouterais même que le Design Humain est un un outil d’amour de soi. Parce que quand on découvre sa “charte” et son design, ça donne envie de s’aimer. Ca dit plein de belles choses sur nous (y compris nos failles, mais on apprend à les aimer aussi). Et ça dit des choses dans lesquelles on se reconnaît tellement qu’on devient amoureux de ces parties de nous. Enfin moi ça m’a un peu fait cet effet. 😁

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Design Humain : Comment être Épanoui et Atteindre la Sécurité Financière en tant qu'Entrepreneur 5/1 ?

Design Humain : quelle différence avec les autres tests de personnalité ?

J’ai toujours adoré les tests de personnalité (MBTI, ennéagramme, Clifton Strengths, Viacharacter, Process Communication…). Je les aime toujours.

Parce que quand tu lis ce que ça dit de toi et que tu te reconnais, c’est agréable. Ca met des mots sur des choses que tu faisais naturellement ou ressentais.

Et, quand on se connaît mal, ça donne des pistes à observer pour apprendre à “repérer” qu’on est effectivement comme ça. Et ainsi, par exemple, chercher des métiers qui peuvent nous permettre d’exercer ces traits de personnalité.

Mais plus j’avance dans le développement personnel (j’en fais depuis 2011), plus je vais vers des ressentis : énergie, intuition, sentiment d’alignement.

Plus j’avance dans le développement personnel, plus je m’immisce dans quelque chose de plus spirituel : la croyance dans le fait qu’on peut recevoir des “messages de l’Univers”, la croyance dans la loi de l’attraction et la manifestation (on attire l’énergie qu’on dégage).

Design Humain et tests de personnalité ont le même objectif de connaissance de soi.

Mais la différence majeure entre les deux, c’est que le Design Humain parle énormément d’énergie. Il catégorise les personnes, non pas par personnalité, mais par type d’énergie.

Design Humain : comment détermine-t-il ton profil ?

Qu’est le Design Humain concrètement ? Quel type de “discipline” utilise-t-il pour déterminer ton “type” ?

Le Design Humain est un mix (c’est pour ça qu’il est aussi complet et détaillé) de plusieurs disciplines :

  • Astrologie occidentale et orientale ;
  • Le système hindouiste des Chakras ;
  • Yi King chinois (je ne vais pas rentrer dans le détail de ce que c’est parce que ce n’est pas primordial pour bénéficier du superbe Design Humain ; et parce que je ne m’y connais pas des masses non plus).
  • Le Kabbalah (idem)

Pour connaître son “type” en Design Humain, pas de test de personnalité.

Tu dois simplement connaître les informations suivantes :

  • Ton jour, mois, et année de naissance ;
  • Heure et minutes de ta naissance ;
  • Ta ville de naissance (mais c’est surtout le fuseau horaire qui compte).
Test Design Humain

Les 5 types du Design Humain

Le Design Humain catégorise les personnes en cinq grands “types énergétiques”. Voici un rapide résumé de la différence entre chaque type.

Il y a beaucoup plus d’éléments que les “types” en Design Humain : le profil, l’autorité, la croix d’incarnation, les canaux, les centres… Mais, comme je te l’ai dit, connaître déjà son “type” avec sa “stratégie”, est un bon début. 🙂

Manifesteur

8% de la population

Les Manifesteurs ont beaucoup d’idées et ont besoin d’avancer vite.

C’est du genre :

  • J’ai une idée !
  • Boom, je la mets en place tout de suite ou je la soumets à quelqu’un.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  PODCAST 58 | Design Humain : la double boussole du Manifesteur Générateur à Autorité Emotionnelle

Les Manifesteurs ne sont pas faits pour travailler dur et longtemps. 

Ce sont plutôt des tourbillons d’idées qui vont être à fond quand ils sont dans ce tourbillon (et ils détestent être dérangés à ce moment-là, donc ils doivent prévenir les personnes autour d’eux de ne pas les interrompre dans leur tourbillon).

Puis, en sortant du tourbillon, ils vont se sentir épuisés, avoir besoin de se reposer, en attendant le prochain tourbillon.

Professionnellement, les Manifesteurs peuvent s’épanouir s’ils ont la liberté d’exprimer toutes ces idées et les soumettre, sans être interrompus.

Comme ils ont du mal à conserver l’énergie de mener les projets, ils doivent à mon sens miser :

  • Soit sur la mise en place immédiate de l’idée, de façon succincte (exemple : je fais un live d’1h plutôt que de me lancer dans la création d’une formation de 30 vidéos) ;
  • Soit sur l’association à un “Générateur” : la Manifesteur apporte les idées, et le Générateur les met en place.

Générateur

37% de la population

Les Générateurs, à l’inverse, ont une énergie constante qui leur permet de mener des projets de façon constante, jusqu’au bout, même si c’est long. On les surnomme les “bâtisseurs”.

Mais cette énergie ne va pas être présente quel que soit le projet. Il faut que ce soit un projet auquel le “sacral” a répondu “oui”. En gros, si tu es Générateur, le “sacral qui dit oui”, c’est quand tu entends parler d’un truc et d’un coup tu sens une flamme d’excitation en toi qui te donne envie d’en savoir plus et de bosser dessus. 

Tu as déjà ressenti ça ? (n’hésite pas à me le dire en commentaires !)

Et as-tu remarqué que tu n’as pas cette flamme pour tous les trucs dont tu entends parler ? Parfois, ça te laisse indifférent·e, ou c’est juste un “oui ça a l’air intéressant” mais c’est ton mental qui dit ça, pas ton coeur/tes tripes. Tu vois la différence ?

Manifesteur Générateur

33% de la population

Comme tu t’en doutes, le Manifesteur Générateur est un mix entre Manifesteur et Générateur.

Comme les Générateurs, les Manifesteurs Générateurs ont une énergie constante qui leur permet de tenir des projets sur la durée, à condition que ce projet ait répondu à un grand “hell yeah !” de son sacral/coeur/tripes.

Comme les Manifesteurs, les Manifesteurs Générateurs sont de grands créatifs qui ont mille idées. Mais la différence est que les idées vont souvent venir plutôt en réponse à une inspiration externe (lecture d’un livre, vidéo, discussion). C’est en réponse à ce stimuli que le Sacral répond “oui” ou “bof”. Alors que les Manifesteurs peuvent simplement avoir des idées qui leur tombent dessus, sans savoir d’où elles sortent, et ils n’ont pas besoin de ressentir un grand “oui” pour mettre en place l’idée ou la soumettre à quelqu’un.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  PODCAST 57 | Design Humain : Initier vs. Répondre

Projecteur

20% de la population

Les Projecteurs sont des experts qui doivent rendre leurs talents visibles (ils sont souvent de bons “guides”) et attendre que des personnes viennent reconnaître leur rôle de guide, et les invitent à utiliser leurs talents avec elles. C’est dans ce cadre-là que leurs talents ont le plus d’impact sur les autres. Et c’est ainsi que les Projecteurs reçoivent la meilleure reconnaissance pour leur travail, leurs talents, et qui ils sont.

En terme d’énergie, les Projecteurs se nourrissent de l’énergie des autres. Entouré d’énergies positives, il se sent boosté, et inversement.

Comme les Manifesteurs, les Projecteurs ne sont PAS faits pour travailler dur et longtemps. Ils trouvent l’énergie le temps de guider les autres. Mais ils doivent être très attentif à se reposer et se ressourcer beaucoup.

Réflecteur

1% de la population

Les Réflecteurs sont le type le plus rare. Ils sont comme des “éponges” très influencées par leur environnement. De ce fait, ils sont également comme des “miroirs” qui reflètent la santé de leur environnement.

Comme ils “prennent” ce qui est à l’extérieur pour le refléter, ils doivent :

  • Bien prendre soin d’eux pour que cet extérieur ne les affecte pas trop ;
  • Apprendre à faire la distinction entre qui ils sont (leur intérieur) et ce qu’ils reflètent (qu’ils ont reçu de l’extérieur mais qui n’est pas eux).

Pour prendre des décisions, les Réflecteurs doivent attendre un cycle lunaire de 28 jours. Car leur avis va potentiellement changer chaque jour. En faisant un “tour complet”, ils peuvent voir par quels avis ils sont passés, et prendre une décision finale.

Ton profil en Design Humain : fais le test !

Découvre ton “type” et l’ensemble de ta “charte” en moins de 2 minutes ! (c’est gratuit) :

  1. Va sur cette page du site DesignHumainFrance (celle qui permet de faire le “test”) ;
  2. Remplis les informations puis clique sur “envoi”
  3. Et hop, ça t’affiche ta charte : télécharge l’image sur ton ordinateur pour la conserver sans avoir à refaire ce processus à chaque fois que tu veux la consulter.

Voici à quoi ressemble une “charte” (“bodygraph” en anglais) (celle-ci, c’est la mienne hihi) :

Charte Design Humain

Comme tu le vois, la “charte” qui s’affiche paraît assez complexe. 

Mais n’aies pas peur.

Quand tu démarres en Design Humain, connaître simplement ton “type” peut déjà t’apporter des indications très intéressantes.

Moi je suis “Manifesteur Générateur (Manifesting Generator en anglais)”. 

Et toi, quel type es-tu ? Dis-le moi en commentaires, j’ai trop envie de savoir ! 😃

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

14 réflexions au sujet de « Design Humain : Définition »

  1. Type:Projecteur
    Profil:5 / 1
    Définition:Définition simple
    Autorité intérieure:Emotionel – Plexus solaire
    Stratégie:Attendre l’invitation
    Thème du non-soi:L’amertume
    Croix d’incarnation:Croix de l’angle ouvert du défi (1/2 | 4/49)

    1. Super ! Merci de ton partage !
      Pour info, la “stratégie” et le “thème du non-soi” sont les mêmes pour tous les Projecteurs.
      En revanche, ce qui varie d’un Projecteur à l’autre:
      – L’Autorité (il en existe 5 différentes possibles pour les Projecteurs) ;
      – Profil : 12 combinaisons possibles (toujours 2 chiffres de 1 à 6)
      – La croix d’incarnation (je ne connais pas trop cette partie encore)

    1. Top, merci de ton partage ! Le Projecteur doit particulièrement prendre soin de lui, se reposer dès qu’il est fatigué, pour recharger son énergie (alors que le Manifesteur Générateur a surtout besoin de faire mille choses dans sa journée pour maintenir son énergie par exemple). Donc pense à toi, autorise-toi à te reposer souvent, plusieurs fois par jour s’il le faut. 🙂

  2. Bonjour!! Je suis générateur manifesteur 6.2 !! Je commence à lire dessus mais je ne comprends pas encore tout… le
    Peu que j’ai lu oh my god!! C’est tellement ma vie! Pourrais tu du coup stp expliquer davantage l énergie sacral? Car si j’ai bien compris elle est en lien avec l’énergie de la gorge également dans ce profil? Je ne crois pas au hasard, je suis tombée sur ton site dernièrement en cherchant des infos sur l’ikigai et ton mail sur les slasheurs m’a fait tilt et le design humain pschiiiit!! Bref je suis au bon endroit je dévore tes articles alors simplement merci tes articles sont très qualitatifs!! je me reconnais beaucoup dans ton développement! Je comprends pourquoi j’ai du mal à choisir à m’engager dans une seule voie et que moi aussi finalement j’aime bien les cdd et le cdi me fait pas totalement rêver il peut même m’angoisser

  3. Bonjour Isis, ça me laisse perplexe. Je me reconnais un peu dans le générateur pour ce qui est de se lancer à fond sur un projet qui nous enthousiasme particulièrement, mais je n’ai pas cette “énergie constante”. De même que je ne reconnais pas mon mari dans son schéma de manifesteur. C’est vrai que l’on se complète souvent, mais c’est souvent moi qui amène les idées et lui qui les réalise ! Faudrait certainement que j’en apprenne davantage sur les schémas corporels que je découvre tout juste par ton podcast.
    Merci d’ailleurs pour tes contenus, ils sont vraiment rafraichissants.

    1. Bonjour France,
      Merci pour ton commentaire.

      La première chose à laquelle je pense en te lisant, c’est que nous sommes souvent “désalignés” de notre design. L’attitude qu’on adopte n’est donc pas forcément celle qui est réellement “nous”. Et surtout, nous faisons des choses sans recourir à notre stratégie et notre autorité (boussoles de prise de décision). Ainsi, si tu n’as pas l’énergie constante de mener une des idées que tu as eues, c’est peut-être parce que tu ne l’as pas choisie avec ton autorité. Quant à ton mari, peut-être s’est-il conditionné pour ne pas faire part de toutes ses idées, parce qu’on lui a renvoyé que c’était malvenu dans son passé, qu’il “papillonnait”. Enfin il peut y avoir plein d’explications au fait qu’il ne respecte pas son design.

      Pour ce qui est de l’énergie constante, attention, ça ne veut pas dire qu’on n’a pas des coups de mous. Ca, c’est le propre de tout être humain. On a tous des hauts et des bas d’énergie. “Énergie constante” veut dire que, quand on choisit de mener un projet choisi avec notre stratégie + Autorité, alors on a l’envie et l’énergie de le mener jusqu’au bout. Mais pour un Générateur comme toi, capable de mener des proejts de long terme, tu auras forcément des phases de baisse d’énergie. Mais ton énergie “sacrale” fait que, quand cette période sera passée, tu reprendras la gestion de ton projet, tu ne vas pas forcément l’abandonner. Mais ça suscite d’avoir choisi le bon projet de base (avec sa stratégie et son autorité).

      Enfin j’ajouterais que, on ne se rend pas forcément compte de la différence entre notre Type et celui de quelqu’un d’autre, parce que c’est tellement ancré en nous que ça nous paraît naturel et normal. Par exemple, quand on est un type énergétique (Manifesteur, Générateur ou Manifesteur Générateur), on trouve normal d’avoir plein d’idées, d’aller vite, d’être créatif. On ne se rend pas compte que notre énergie a un réel impact sur les types non énergétiques (projecteurs et réflecteurs), sans aucun effort/ajout de notre part, juste par notre présence.

      Donc, avec le Design Humain, je trouve qu’il faut adopter une sorte de “croyance dans le système”. Se concentrer sur ce qui fait écho par rapport à notre propre type, et laisser les autres types se reconnaître dans leur propre description. Moi je me reconnais dans plein de choses qui correspondent aux autres types. Mais les choses dans lesquelles je me reconnais LE PLUS restent les choses qui concernent mon type à moi. Et je ne suis pas à la place des autres personnes pour savoir à quel point elles se reconnaissent dans leur propre type. C’est probablement beaucoup plus fort que ce que moi je ressens. Mais comme il est impossible de le savoir, c’est plus simple de faire confiance au système, et de se concentrer sur ce qu’il peut nous apprendre sur nous-mêmes à mon sens. 🙂

  4. Hello Isis,

    Projecteur / Auto- projeté / Stratégie: Attendre l’invitation / Thème du non-soi: l’amertume / Croix de l’angle ouvert de la confrontation.
    Qu’est ce que ça peut bien vouloir dire tout ça? 🙂 Quelles sources conseilles-tu pour creuser un peu dans l’interprétation?
    Sinon, j’ai répondu à un de tes mails newsletter mais en fait je ne suis pas sûre que ça marche, l’adresse mail était un peu bizarre..

    1. Hello Sylvaine,
      Merci pour ton commentaire.
      Alors :
      – Stratégie du projecteur : je t’invite à aller lire mon commentaire adressé à Camille au bas de cet article, parce que j’y parle de cette stratégie et ce que ça veut dire d’attendre l’invitation.
      – “Thème du non soi”, c’est l’émotion principale qu’on ressent quand on ne respecte pas son design, qu’on ne respecte pas sa “stratégie” pour faire des choix importants. Pour le Projecteur, c’est l’amertume. L’essentiel à savoir à propos de ça c’est qu’il te faut observer les moments où tu te sens “amère”, car ce sont des signes que tu n’as pas fait les bons choix, que tu n’as pas utilisé la stratégie (attendre l’invitation)
      – Croix de l’angle ouvert de la confrontation : ça je ne sais pas encore bien ce que c’est, je pourrai t’en dire plus quand j’aurai davantage avancé dans ma formation en Design Humain 😉
      – Auto-projeté : c’est ton “Autorité”, qui est également importante pour tes décisions. Idem, je suis pas encore super calée là-dessus car il s’agit d’une des “Autorités rares” (peu répandues). 🙂

      Je vais très probablement publier d’autres articles sur le Design Humain pour que vous puissiez interpréter votre design donc tu pourras en savoir plus ici-même. Je t’invite à me poser les questions précises que tu te poses, pour que je puisse identifier les articles qu’il serait intéressant d’écrire. 🙂
      En attendant, tu peux lire quelques infos sur le site designhumain.eu 🙂

  5. coucou 🙂
    je suis generateur manifesteur 🙂 comme toi
    profile 2/4
    definition : split definition
    inner authority : sacral (j’ai d’ailleurs écouté ton podcast, j’ai bcp aimé merci)
    strategy : to respond
    not self-theme : frustration (là tu pourrais m’éclairer?)
    incarnation cross : right angle cross of service (ici aussi?)

    1. Salut Anna,

      Le “not-self” (“non-soi” en français), c’est l’émotion majeure que l’on ressent quand on n’est pas aligné avec soi-même. Si tu ressens de la frustration, c’est un excellent point de départ pour comprendre ce qui ne te convient pas dans ta vie d’aujourd’hui et ce que tu aimerais mettre en place pour ne plus être dans cette frustration.

      Si tu es entrepreneure, tu ressens peut-être de la frustration parce que tu as l’impression que si tu fais les choses vraiment à ta manière, tu ne gagnerais pas ta vie (tu es donc emprisonnée dans cette façon de faire qui ne te correspond pas). C’est un exemple parmi tant d’autres. 🙂

      1. Salut Isis,
        ah je vois, c’est un excellent voyant lumineux alors pour détecter quand je sors de mon alignement. merci 🙂

        pour le moment je ne suis pas totalement entrepreneure, j’oeuvre pour oser créer et lancer ma ME ^^’ et ce qui me bloque c’est effectivement ma croyance que si je fais tout comme je pense que ça devrait être fait, je ne gagnerais pas (assez?) d’argent… en plus de petits facteurs extérieurs en plus 🙂
        Merci de ton éclaircissement !

        1. Salut #3 Anna,

          Récemment j’ai réalisé que certaines choses qui étaient encore difficiles pour moi en avril ne l’étaient plus aujourd’hui (oser évoluer dans les sujets que je traite, choisir une “cible “plutôt qu’une autre). Je pense que c’est dû au fait que, un pas après l’autre, j’ai fait des choses qui m’ont fait sortir de ma zone de confort (exemple : annoncer, à l’époque, que je n’accompagnerais plus un certain profil –> je l’ai fait malgré la peur : sentiment de perte, peur que ma cible ne soit pas dans mon audience et que je ne puisse pas vendre, peur que les autres se sentent délaissés et m’en veuillent). Finalement, ce choix m’a permis de faire 4 ventes d’accompagnement haut de gamme.

          En avril, je n’aurais pas pu en être au stade où je suis aujourd’hui d’un coup. Ca prend du temps d’évoluer intérieurement, de commencer à croire en des choses. Mais c’est EN FAISANT qu’on le fait évoluer, pas en restant dans sa tête.

          Donc je te conseillerais de commencer par quelque chose qui te fait un peu sortir de ta zone de confort, mais qui n’est pas non plus un gouffre. Déjà, tu n’es pas obligée d’avoir une structure juridique pour commencer à avoir un blog, ou pour faire un test non rémunéré de ta future activité. Tu peux créer la structure uniquement au moment où tu commences à faire rentrer de l’argent (je te dis ça au cas où tu sois bloquée parce que tu as peur que ton activité évolue et de choisir le mauvais code APE).

          Si ça te rassure, commence par faire les choses de façon plus conventionnelles (c’est carrément ce que j’ai fait au début personnellement). Puis, insuffle des bouts d’atypisme au fur et à mesure. Par exemple, conventionnel = se positionner sur une niche. Choisis une niche, commence par ça, gagne de l’argent. Puis, si tu es lassée d’accompagner ce genre de personne, ose dire que tu arrêtes et que tu passes à autre chose (ça, c’est moins conventionnel parce qu’on te dit qu’il faut persévérer, qu’il faut devenir l’expert d’une niche ; il FAUT persévérer, mais uniquement quand on est sur le bon chemin :)).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.