Rechercher

Digital Nomad : Comment Préparer son Téléphone Pour l’Etranger ?

Quand on compte passer un certain temps à l’étranger, on a besoin de prendre certaines mesures pour pouvoir utiliser son téléphone correctement, mais aussi limiter ses frais.

Tu l’as peut-être remarqué quand tu as voyagé précédemment : dès que tu mets le pied dans un pays autre que la France, passer un appel, envoyer un SMS ou se connecter à Internet devient d’un coup tout un tracas, qu’on n’a pas en France. Ton téléphone n’a pas de réseau, tu ne sais pas combien ça va te coûter, tu as une mauvaise surprise en voyant la facture en rentrant, etc.

Ce sujet m’a beaucoup stressée avant mon premier départ comme nomade digitale. C’est pourquoi je veux clarifier les choses pour toi et te dire ce que tu dois faire avant de partir, pour pouvoir utiliser ton téléphone en toute sérénité.

Les 2 types de Frais Téléphoniques auxquels il faut faire attention à l’étranger

De base, un forfait chez un opérateur mobile n’est valable que dans le pays où il a été acheté. On peut s’en servir à l’étranger en activant les options nécessaires mais le prix de l’utilisation coûte plus cher qu’en France

Frais de Communications téléphoniques

La première utilisation qui cause des frais supplémentaires concerne les frais de communications téléphoniques : appels, SMS, MMS.

Ca vaut pour :

  • Un appel depuis l’étranger vers la France ;
  • Un appel depuis l’étranger vers l’étranger ;
  • Un SMS/MMS depuis l’étranger vers la France ;
  • Un SMS/MMS depuis l’étranger vers l’étranger.

Frais de Données Mobiles (3G, 4G…)

Le deuxième type d’utilisation qui cause des frais supplémentaires est la connexion à Internet via les données mobiles. C’est-à-dire par la 3G, 4G, H+ (pas par le WiFi en somme).

Voyager en Union Européenne : le plus simple côté téléphone

Si tu pars dans les pays de l’Union Européenne, en principe, ton téléphone fonctionne automatiquement : tu peux envoyer des SMS, passer des appels, et même utiliser tes données mobiles. Les opérateurs offrent souvent un package de base qui ne te coûtent pas plus que des consommations en France. Une fois ce package de base utilisé, tu passes en paiement à la consommation, avec les tarifs en vigueur dans le pays que tu visites.

Par exemple, Red SFR propose de payer 2€/mois pour avoir 3Go d‘Internet en UE, Suisse, Andorre, et les DOM :Red by SFR Option Internet UE

Si tu souhaites plus d’informations sur ça, je te conseille de lire la brochure tarifaire de ton opérateur pour voir ce qu’il t’offre.

Voyager hors Union Européenne : des mesures particulières à prendre

Ca devient une toute autre histoire quand on voyage hors Union Européenne. Ce n’est pas aussi facile :

  • Pour pouvoir passer des appels et envoyer des SMS, il faut avoir activé une Option Internationale qui le permet ;
  • Si on utilise ses données mobiles, la facture peut monter beaucoup plus vite qu’en Europe, vu qu’on n’a pas les packages spéciaux Europe.

On pourrait se dire “autant arrêter de payer un forfait en France et acheter des solutions locales”, mais :

  • Pour conserver son numéro Français, on est obligé de payer un forfait ;
  • Pour utiliser Whatsapp, on est obligé de conserver sa carte SIM Française, avec le numéro avec lequel on s’est inscrit sur Whatsapp.

Pour pouvoir répondre à ces problématiques, on a donc besoin de prendre deux mesures :

  1. Conserver son numéro français à l’étranger (grâce à un forfait à bas prix) ;
  2. Acheter une carte SIM prépayée dans chaque pays où l’on va (pour avoir accès à Internet à un prix limité)
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Créer un Blog Vitrine de ses Compétences : Témoignage de Nicolas & Ludovic (Avenue Des Investisseurs)

Conserver son Numéro à l’Etranger : 5 Forfaits Français à moins de 7€

En France, j’aime bien avoir un forfait SMS/appels illimités et au moins 10Go de données mobiles, pour pouvoir utiliser mon téléphone comme point d’accès WiFi si ma connexion Internet beugue trop pour bien travailler.

A l’étranger, pas besoin de tout ça. Je veux juste conserver mon numéro pour ne pas avoir à changer sans arrêt et prévenir tout le monde. Et je veux pouvoir utiliser Whatsapp comme d’habitude, sans changer de numéro non plus.

La solution est donc de passer à un forfait à prix le plus réduit possible. Il existe 5 opérateurs qui permettent de faire ça en France.

Syma 1,9€

Le forfait le moins cher de tous est celui de Syma, à 1,9€/mois.

Coût de la carte SIM : 10€.

Free 2€

Personnellement, quand je suis partie en Amérique Latine, j’ai troqué mon abonnement à 16€ chez Red SFR pour le forfait Free Mobile à 2€.

Ils s’occupent de faire le transfert de numéro, de clôturer le contrat chez l’ancien opérateur et d’ouvrir le nouveau contrat chez le nouveau opérateur.

L’achat de la carte SIM Free coûte 10€. Et repasser à un forfait plus cher coûte 10€.

Sosh 4,99€

Chez Sosh, le forfait le moins cher est à 4,99€/mois.

Red SFR 5€

Chez Red SFR, le forfait le moins cher est à 5€/mois.

Prixtel 6,99€

Chez Prixtel, le forfait le moins cher est à 6,99€/mois.

Si ce n’est pas le moins cher pour garder son numéro quand on part longtemps à l’étranger, c’est en revanche selon moi le forfait le plus intéressant quand on vit en France ! Pas cher, 20Go de données et les émissions carbone ds Go dépensés sont compensés donc c’est mieux pour l’environnement !

Tableau Récapitulatif des Forfaits Français pas Chers

Opérateur Prix du forfait (mensuel)
Syma Mobile 1,9€
Free Mobile 2€
Sosh 4,99€
Red SFR 5€
Prixtel 6,99€

A toi de voir quelle est ta préférence. Personnellement, je suis très satisfaite de mon expérience avec Free. Ils m’ont aidé en 5 minutes quand j’ai eu un problème de réseau sur ma carte française en Colombie (via le système de visio-tchat). Mais j’ai dû repasser chez un autre opérateur en rentrant en France car le seul forfait disponible était celui à 19,99€ et je ne voulais pas payer ce prix-là.

Se connecter à Internet à moindre prix : la carte SIM locale prépayée

Quand on communique avec sa famille et ses amis restés en France, on peut tout à fait utiliser le WiFi des logements dans lesquels on reste. On peut s’organiser, se donner rendez-vous à une heure particulière où on sait qu’on aura le WiFi, et le faire à ce moment-là. Dans ce cas-là, on s’en fiche donc d’avoir un accès à Internet sur son téléphone, puisqu’on peut utiliser le WiFi de quelqu’un d’autre.

En revanche, il y a des situations en voyage où avoir Internet sur son téléphone peut s’avérer bien plus pratique que de ne pas l’avoir : appeler quelqu’un via Whatsapp ou Messenger parce qu’on ne le trouve pas au point de rendez-vous, retrouver l’adresse qu’on nous a envoyé sur Slack pour trouver l’itinéraire, chercher son chemin de retour sur Google Maps, etc.

Dans un précédent article, j’ai parlé de 7 solutions qui permettent d’avoir Internet sur son téléphone à l’étranger. Mais j’ai aussi conclus qu’acheter une carte SIM locale est la solution la moins chère pour avoir Internet à l’étranger.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Digital Nomad | Témoignage de Xenia Schwaller, Traductrice Indépendante

Préparer son Téléphone Pour l’Etranger : Récapitulatif des Etapes

Si tu es sur le point de partir, voici ce que tu dois faire, dans l’ordre, pour préparer ton téléphone et limiter tes frais téléphoniques et de connexion à Internet.

Etape 1 : Acheter un téléphone avec double carte SIM

Cette étape est facultative : comme tu auras deux cartes SIM (ta carte Française et la locale), c’est plus simple d’avoir un téléphone à double carte SIM. Si tu n’en as pas un, tu pourras toujours te débrouiller en remplaçant la carte locale par la carte Française quand tu veux utiliser Whatsapp par exemple.

Mais c’est beaucoup plus simple avec un téléphone à double carte SIM : les deux cartes SIM sont installées dans ton téléphone, ce qui te permet de te servir à la fois de ton numéro Français (Whatsapp + recevoir les textos de ta banque par exemple), et de ton numéro local (pour avoir maps quand tu te balades par exemple).

Si tu achètes un nouveau téléphone, pense à recycler l’ancien en le revendant sur BackMarket ou à quelqu’un sur Leboncoin.

Etape 2 : Changer pour un forfait Français bas prix

Environ 2 semaines avant ton départ, il faut que tu changes ton forfait :

  • Va sur le site web de l’opérateur que tu as choisis pour ton forfait bas prix
  • Fais la demande en indiquant que tu souhaites conserver ton numéro
  • L’opérateur t’enverra ta nouvelle carte SIM par la poste sous environ 48h
  • Ton nouveau numéro pourra être activé sous 48h si tout se passe bien

Mais c’est bien de s’y prendre environ deux semaines à l’avance au cas où il y ait un problème du côté de l’opérateur ou de La Poste (ce qui m’arrive au moment où j’écris cet article : j’ai commandé une carte SIM Française chez un nouvel opérateur suite à mon retour en France, et cet opérateur a eu un problème dans son système qui fait que je dois attendre une bonne semaine pour pouvoir activer mon numéro).

Etape 3 : Activer l’Option Voyage pour recevoir des SMS à l’étranger

Pour que tu aies du réseau mobile à l’étranger, il te faudra sûrement activer une Option “Internationale” ou “Voyage”. Cette option peut engendrer un coût supplémentaire (chez Free, c’est 10€ d’avance, déduits du forfait chaque mois, donc remboursé en 5 mois si on reste chez Free, sinon c’est “perdu”), mais souvent c’est une avance, c’est-à-dire que l’opérateur déduira ce montant de ta prochaine facture.

Quand je suis partie en Amérique Latine en juin 2018, j’ai négligé cet aspect : je pensais que je n’aurais pas besoin d’envoyer ou recevoir des SMS. Et même, je voulais éviter de recevoir les SMS commerciaux habituels donc ça m’arrangeait de me couper de ça complètement.

Mais cette situation m’a coûté en énergie et en argent : je ne pouvais pas recevoir les codes de sécurité de mes banques et ai dû faire des pieds et des mains, demander à mes parents ou des amis en France, dépenser plus localement car je ne pouvais pas utiliser ma carte bancaire à frais réduits…

Bref ! A partir du moment où tu dois recevoir occasionnellement des SMS de confirmation/sécurité, je te conseille d’activer ton réseau mobile à l’étranger, ça te simplifiera grandement la vie ! Et tu ne payeras pas ces SMS.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Devenir Freelance Digital Nomad : 3 questions à Ambroise Debret

Etape 4 : Désactiver les données mobiles à l’étranger

Pour éviter les factures monstrueuses, il faut que les données mobiles de ta carte SIM française soient désactivées à l’étranger.

Selon l’opérateur, tu peux activer ce choix dans ton espace client. Tu peux aussi le modifier dans ton téléphone. Voici comment faire sur Android : Paramètres du téléphone > Réseau mobile > Réseau carte 1 (vérifie que c’est bien ta carte SIM française, sinon c’est peut-être le Réseau carte 2) > “Autoriser l’itinérance” doit être décoché.

Etape 5 : En arrivant dans le pays, acheter une carte SIM locale

En arrivant à l’étranger, il te faudra acheter une carte SIM locale. En Amérique Latine, tu peux souvent le faire directement à l’aéroport. Le mot pour “carte SIM” c’est “chip” (tchip). Pour demander où tu peux acheter ça, la phrase est “Disculpa, usted sabe donde puedo comprar una chip para mi celular por favor ?”.

Si tu n’as pas le temps à l’aéroport ou ne trouves pas, tu pourras le faire en ville. Le fonctionnement est différent selon le pays :

  • En Argentine, je suis allée dans un centre Movistar pour faire activer ma carte, puis je rechargeais sur une machine présente à l’extérieur d’un mini magasin ;
  • Au Mexique, à Playa Del Carmen, j’ai activé ma carte dans le magasin Mega à l’étage, puis je rechargeais dans les magasins Oxxo ;
  • Au Brésil, quelqu’un que je connaissais m’a donné une carte SIM car elle repartait du pays ; je l’ai ensuite rechargée dans un kioske à journaux.
  • En Colombie, j’ai acheté la carte SIM et fait la première charge dans une librairie à l’aéroport de Medellin.

Quand tu repars du pays, c’est sympa si tu arrives à la donner à quelqu’un qui y arrive : ça lui évitera de passer du temps à activer une nouvelle carte (moi j’étais bien contente quand on m’en a donné une au Brésil !), toi tu n’en auras plus besoin donc ça te débarrasse, mais en toute éco-responsabilité puisque la SIM va dans un autre téléphone au lieu d’aller à la poubelle. 🙂

Etape 6 : Relier sa carte SIM française à un opérateur local

Cette étape est directement liée à l’étape 3 : même si ton Option Voyage est activée, il se peut que tu n’aies pas de réseau sur ta carte SIM française. C’est probablement qu’elle ne s’est pas connectée à un réseau local. Par exemple, chez Free, ça peut arriver pour les pays en blanc sur leur carte (clique sur “consulter les destinations”).

Voici comment activer ça sur Android : aller dans Paramètres du téléphone > Réseau mobile > Réseau Carte 1 (ou celle qui est ta carte SIM française) >Opérateur > Sélectionner un réseau.

Ca va chercher un opérateur local. Si ça ne marche pas du premier coup, essaye en cliquant sur un autre réseau ou en cliquant sur “Sélection automatique”.

Si tu as des questions au sujet de la préparation de ton téléphone pour l’étranger, des cartes SIM prépayées ou des forfaits à bas prix, n’hésite pas à me les poser en commentaire ! 🙂

Tu pars bientôt ? Tu sera ssûrement intéressé(e) par les articles suivants :

Photo de couverture : Paula Lavalle on Unsplash

Partager l'article :

12 réflexions au sujet de « Digital Nomad : Comment Préparer son Téléphone Pour l’Etranger ? »

  1. Bonjour, nous partons 4 mois en Amérique du Sud et Polynésie, comment puis-je recevoir mes SMS de codes nécessaires pour ma banque sans avoir trop de frais ?
    Merci d’avance pour votre réponse. Corinne

    1. Bonjour « Faucher »,
      Alors cela va dépendre du forfait de téléphone que vous utilisez et c’est à voir avec eux.
      En ce qui me concerne, si je me rappelle bien, les SMS reçus de ma banque ne me coûtaient rien. Ou alors c’était de l’ordre de quelques dizaines de centimes de hors forfait. Mais je pense que cela dépend vraiment de votre opérateur. Lorsque vous soucrivez, ou si vous avez déjà un forfait, il faut regarder les coûts des appels/SMS à l’étranger (ceux qu’on reçoit en l’occurence, dans ce cas de figure). En principe, cela est disponible dans la documentation liée au forfait choisi.

  2. bonjour,
    je pars 2 mois au Chili début janvier.
    je suis chez Bouygues et je pense acheter une carte prépayée en arrivant au Chili.

    questions: avec la carte prépayée est ce que je change de numéro ?

    mon téléphone posséde deux cartes sim.
    je présume qu’il faut désactiver la carte bouygues pour éviter les frais ?

    quelle carte je dois prendre pour 2 mois et combien ça coute ?

    je n’ai pas bien saisi le passage de l’article ci dessous:
    « Bref ! A partir du moment où tu dois recevoir occasionnellement des SMS de confirmation/sécurité, je te conseille d’activer ton réseau mobile à l’étranger, ça te simplifiera grandement la vie ! Et tu ne payeras pas ces SMS. »

    comment peut on activer le réseau mobile à l’étranger tout en désactivant les données mobile ?

    1. Bonjour Roberto,

      « Avec la carte prépayée est ce que je change de numéro ? »
      Si ton téléphone a deux cartes SIM, alors tu pourras alterner entre l’une et l’autre (la française et la locale) sur ton téléphone. En principe, lorsque tu allumeras ton téléphone, tu pourras choisir quelle carte SIM utiliser. Pareil lorsque tu voudras passer un appel : tu pourras choisir entre le passer avec la SIM 1 et la SIM 2.

      Avec deux cartes SIM, tu auras donc 2 numéros : ton numéro français habituel sur la carte SIM 1 (pour être joint sur Whatsapp par exemple par tes amis français), et un numéro local surla carte SIM 2 (à donner à toutes les personnes sur place qui auraient besoin de te contacter).

      Je présume qu’il faut désactiver la carte bouygues pour éviter les frais ?
      Le coût de ta carte Bouygues sera ton abonnement mensuel que tu payes habituellement. Pour éviter les frais sur place, désactive les « données mobiles » pour que ta carte française ne se connecte pas au réseau 3G/4G local (ce qui pourrait te coûter très cher). Evite aussi de passer des appels ou d’envoyer des SMS à partir de cette carte-là une fois que tu es sur place. Ne l’utilise QUE en connexion Wifi (pas de frais lorsqu’on est connecté au Wifi). Pour les SMS/appels locaux, utilises ta carte locale. Fais attention à l’utilisation de la 3G avec ces cartes, ça peut vite s’épuiser donc regarde de combien tu disposes lorsque tu l’achètes et utilises-là avec parcimonie. Privilégie la connexion à Internet par Wifi plutôt que 3G pour éviter d’épuiser ton quotat de 3G.

      Soit tu continues de payer ton abonnement Bouygues pendant 2 mois malgré le fait que tu ne l’utilises pas.
      Soit tu peux essayer de passer à un forfait inférieur le temps de ton voyage, si cela existe et est possible chez cet opérateur.
      Si ça n’existe pas, tu peux passer chez un autre opérateur. Mais en principe, ce changement coûte au moins 10€, prix de la nouvelle carte SIM du nouvel opérateur. Et certains opérateurs facturent même davantage. Donc à toi de faire le calcul et de voir si ça vaut le coup pour seulement 2 mois.
      Si tu désactives ta carte SIM complètement, ça veut dire que tu arrêtes ton abonnement Bouygues et tu vas perdre ton numéro de téléphone (qu’on ne peut conserver que quand on le transfère chez un autre opérateur). Personnellement, je ne ferais pas ça car je trouve plus simple de garder mon numéro habituel. Surtout pour un voyage aussi court que 2 mois.

      Comment peut on activer le réseau mobile à l’étranger tout en désactivant les données mobile ?
      Effectivement, je devrais peut-être reformuler ce passage car normalement, ton téléphone va se connecter tout seul au réseau mobile lorsque tu arrives au Chili (pas besoin de l’activer toi donc). Tu recevras aussi un SMS de ton opérateur qui te dira qu’il a repéré que tu étais à l’étranger, et il te rappellera le coût des communications depuis ce pays (normalement, ça peut différer un peu d’un opérateur à l’autre).

      Pour désactiver les « données mobiles », ça se passe généralement via les raccourcis du panneau qui s’affiche lorsque tu fais glisser de haut en bas (le panneau de raccourcis où tu peux mettre sur mode avion, te connecter en bluetooth, te connecter au wifi, gérer la luminosité de ton télphone etc). En principe, tout ce qui est activé est en bleu par exemple, et tout ce qui est désactivé est en gris. Avant de prendre l’avion, clique sur l’icône « Données mobiles » pour qu’elle devienne grise et laisse-la ainsi jusqu’à ton retour en France. Ainsi, le réseau mobile pourra être utilisé pour recevoir des SMS/appels (ce qui est généralement sans frais pour toi) mais pas pour se connecter à Internet (ce qui engendre des frais).

      Si tu ne trouves pas le bouton dans le panneau, tu le trouveras toujours en cliquant sur l’icône « Paramètres » de ton téléphone, puis « Réseau de données mobiles », et là, quelque part, on doit te permettre d’activer ou désactiver les données mobiles.

      Est-ce que ça répond à toutes tes questions ? 🙂

  3. Franchement, je découvre le site et c’est hyper bien détaillé ! En tout cas merci, car je me posais la question pour un voyage longue durée au Canada/Us et je pense prendre une Sim Local si j’ai bien
    compris . Pour le coût et l’utilisation. Et modifier mon forfait avant départ pour garder le numéro.
    Merci pour votre article.

  4. Bonjour, nous partons en famille faire le tour de l’Europe en camping car pour an minimum et cela pose problème pour garder nos numéros de téléphone et forfaits français car à partir de 4 mois hors de la France certains opérateurs résilie la ligne où applique des hors forfait… Je voulais savoir quelles sont les solutions pour garder nos numéros et nos forfaits si cela est possible où pas ? Merci d’avance pour les infos

    1. Bonjour Cédric,
      Merci pour ta question.
      Si je comprends bien, vous partez 1 an en Europe et souhaitez un moyen de conserver vos numéros de téléphone actuels pendant toute cette durée, mais sans devoir payer des hors forfaits lors de vos communications à l’étranger passé 4 mois de voyage. Dans ce cas, ma recommandation serait la suivante :

      1. Prendre un forfait pas cher (comme le forfait Free à 2€ / mois auquel il faudra ajouter environ 10€ de frais de changement de carte SIM si vous n’êtes pas déjà chez cet opérateur) –> Le but de ce forfait est uniquement le coût de conservation des numéros de téléphone. On ne se sert PAS de ce forfait à l’étranger. À part pour des connexions WiFi (qui peuvent permettre de passer des appels et envoyer des messages via Whatsapp, Messenger, etc).

      J’ai effectivement vu dans les conditions d’un opérateur – Prixtel, qui est celui que j’utilise en France – que la facturation de hors-forfait au-delà de 4 mois est obligatoire car imposé par la Commission Européenne : « Si vous utilisez majoritairement votre forfait dans l’UE ou les DOM (en volume d’appels, SMS/MMS et/ou Internet et en nombre de jours), pendant une période de 4 mois glissants, vos communications seront facturées en hors-forfait, comme le prévoient le règlement de la Commission Européenne et l’article 6 de nos Conditions Générales d’Abonnement ». Toutefois, ce que je comprends de ce paragraphe c’est que ça s’applique si les communications proviennent essentiellement de ce pays. Or, si vous utilisez le WiFi pour les appels à la famille en France (par exemple), alors cela ne sera pas compté dans les communications selon moi car je pense que le « internet » dont ils parlent est la 3G/4G, pas le WiFi. Mais peut-être faudrait-il s’en assurer. Et si c’est une fois de temps en temps, ils ne peuvent pas savoir si vous êtes allé ponctuellement en vacances dans ce pays ou si vous êtes en vadrouille depuis plusieurs mois…

      2. Pour les communications locales et éviter du hors-fofait, acheter une carte SIM locale prépayée (souvent dans les bureaux de tabac/presse mais au pire vous pouvez demander aux offices de tourisme où il est possible d’acheter ça) avec un petit montant de communications dessus juste pour des appels d’urgence entre vous si vous vous perdez, ou pour appeler des services locaux (comme des taxis ou des hôtels, même si ce besoin devrait être limité du fait que vous êtes en camping-car). Pour pouvoir utiliser les deux cartes SIM sur le téléphone, il faut un téléphone « double SIM » ou alors il faudra enlever la carte SIM en place et insérer l’autre à chaque fois.

      En fait, je pense que la première question à se poser est : quel type de communication allons-nous avoir besoin d’avoir exactement ? En réfléchissant à celles sur place (du pays vers le même pays), et internationales (du pays où vous êtes vers la France et inversement). Car cela va orienter le choix.

      Il existe aussi des eSIMs internationales ou des forfaits internationaux mais qui coûtent potentiellement plus cher qu’en achetant des SIMs locales (j’en connais un à 99€ par trimestre soit 33€/mois). Ça reste à vérifier car les prix seront sûrement très différents d’un pays à l’autre de l’Europe, et si ça se trouve, ça coûte super cher dans certains pays.

  5. Bonjour Isis,

    Wahou merci pour la qualité de cet article ça change dans les méandres de la recherche Google

    Peut être a tu un conseil pour ma situation de digital nomad ? Je pars à l’île Maurice 1 an et je suis consultante donc je vais recevoir et passer des appels en France. Pour rassurer mes clients qui sont des entreprises, je souhaite conserver mon numéro français pour ces échanges.
    Whatsapp pour la famille c’est bien mais pas très professionnel.
    Aurait tu un conseil pour que j’évite de me ruiner en appels /sms clients

    Déborah

    1. Bonjour Déborah,
      Merci à toi, heureuse que tu le trouves de qualité !

      Pour tes appels, peux-tu envisager de les faire via des outils de visioconférence (tu peux choisir de ne pas mettre la caméra, comme sur Whatsapp) ? Il en existe pas mal : Zoom, Skype, Google Meet (il faut que l’autre personne ait un compte Google je crois) et d’autres dont j’ai oublié le nom mais si tu tapes « Appels visioconférence » ou « outils visioconférence », tu devrais en trouver ! Ceux que j’ai cité sont gratuits et à durée illimitée pour des appels individuels. Ils peuvent devenir payant et/ou à durée d’appel limité à partir d’une conversation de 3 personnes. Il y a Teams de Microsoft aussi, je ne sais pas si c’est payant.

      Le truc c’est que ça suppose que tes clients téléchargent Zoom, Skype, Teams ou aient un compte Google aussi (ce qui ne fait pas plus pro que Whatsapp à mon avis).
      Il y a aussi Slack mais ça demande que tes clients le téléchargent et que tu crées un canal de discussion séparé pour chacun de tes clients dans l’espace d’échange.

      Il me semble qu’il existe d’autres moyens de transférer des appels vers un autre outil pour pouvoir passer des appels professionnels

      Est-ce que tu es sûre que tes clients ne comprendraient pas que tu passes par un outil simple comme Whatsapp, que tout le monde peut avoir facilement et gratuitement sur son téléphone professionnel, pour éviter la facturation ? Car ça resterait le plus simple pour toi comme tes clients à mon sens…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.